Club

Kurzawa « Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas…Maxwell m’a dit de faire attention »

Kurzawa Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas...Maxwell m'a dit de faire attention
Publie le 12/11/2017 a 13:00



  • Layvin Kurzawa, arrière gauche de 25 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, s’est confié ce matin dans Téléfoot. L’occasion pour lui de revenir sur un début de saison difficile et les nombreuses critiques émises à son sujet.

    « Je me suis renfermé. Je me suis mis un peu à part. J’ai essayé de me mettre dans mon cocon. Je préfère travailler le plus possible pour retrouver mon niveau. Peut-être qu’à ce moment-là, quand j’aurais fait taire les critiques, que les gens arrêteront de parler de moi tout ce qui est extra-sportif, peut-être que je répondrais à certaines questions.

    Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer’

     Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer. Je sais quels sont mes qualités et ce que je dois travailler. Je sais ce que je dois travailler dans tous les cas. Pour moi, on n’est jamais au top. On peut être à 100% et on doit toujours travailler.

    Ma célébration « chut » ?C’était sous le moment de l’émotion. Je ne pense pas avoir tué quelqu’un. Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas. Les joueurs m’ont tous félicité pour mes trois buts. Aucun joueur ne m’a parlé de ça. Maxwell m’a juste dit de faire attention. On a eu une discussion pour m’expliquer. On a passé deux ans dans le même effectif. Il a appris à me connaître et sait comment je me comporte. »

    Il est indéniable que Kurzawa a traversé un passage particulièrement compliqué. Mais il ne sert à rien de répéter sans cesse qu’il a été mauvais ou d’inventer qu’il est soudainement l’un des pires joueurs au monde. C’est une exagération fausse et inutile. Il n’est pas arrivé à Paris et en Equipe de France au hasard.

    Il y a de quoi critiquer les performances de Kurzawa, mais il ne faut pas exagérer sur le niveau du joueur.

    Là, il est manque de confiance après un début de saison particulièrement compliqué car il devait se remettre d’une opération pour soigner sa pubalgie. Ce qui invite d’ailleurs à de la patience pour ses prestations, ce que beaucoup ont oublié. Il n’a pas été bon, certes. Mais il faut retrouver un très bon niveau avec du travail et du temps. Il a été un peu mieux sur les 2 dernier matchs. Sans oublier que l’on fait une fixette sur ses ratés, qui sont amplifiés et bien marqués, alors que les autres joueurs ont le droit à l’erreur.

    C’est un peu le cas pour sa célébration. Ce n’était pas la chose la plus intelligente à faire, mais il n’y a rien de très grave. D’autres joueurs l’ont fait le monde du football est vite passé à autre chose. Mais en France Kurzawa était déjà la cible numéro 1, alors les critiques sont encore tombées. Maintenant, certaines personnes au club lui parlent pour s’améliorer. Les conseils de Maxwell, sur le terrain et le comportement, ne peuvent faire que du bien.

    Publie le 12/11/2017 a 13:00

    Kurzawa « Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas…Maxwell m’a dit de faire attention »

    Layvin Kurzawa, arrière gauche de 25 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, s’est confié ce matin dans Téléfoot. L’occasion pour lui de revenir sur un début de saison difficile et les nombreuses critiques émises à son sujet.

    « Je me suis renfermé. Je me suis mis un peu à part. J’ai essayé de me mettre dans mon cocon. Je préfère travailler le plus possible pour retrouver mon niveau. Peut-être qu’à ce moment-là, quand j’aurais fait taire les critiques, que les gens arrêteront de parler de moi tout ce qui est extra-sportif, peut-être que je répondrais à certaines questions.

    Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer’

     Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer. Je sais quels sont mes qualités et ce que je dois travailler. Je sais ce que je dois travailler dans tous les cas. Pour moi, on n’est jamais au top. On peut être à 100% et on doit toujours travailler.

    Ma célébration « chut » ?C’était sous le moment de l’émotion. Je ne pense pas avoir tué quelqu’un. Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas. Les joueurs m’ont tous félicité pour mes trois buts. Aucun joueur ne m’a parlé de ça. Maxwell m’a juste dit de faire attention. On a eu une discussion pour m’expliquer. On a passé deux ans dans le même effectif. Il a appris à me connaître et sait comment je me comporte. »

    Il est indéniable que Kurzawa a traversé un passage particulièrement compliqué. Mais il ne sert à rien de répéter sans cesse qu’il a été mauvais ou d’inventer qu’il est soudainement l’un des pires joueurs au monde. C’est une exagération fausse et inutile. Il n’est pas arrivé à Paris et en Equipe de France au hasard.

    Il y a de quoi critiquer les performances de Kurzawa, mais il ne faut pas exagérer sur le niveau du joueur.

    Là, il est manque de confiance après un début de saison particulièrement compliqué car il devait se remettre d’une opération pour soigner sa pubalgie. Ce qui invite d’ailleurs à de la patience pour ses prestations, ce que beaucoup ont oublié. Il n’a pas été bon, certes. Mais il faut retrouver un très bon niveau avec du travail et du temps. Il a été un peu mieux sur les 2 dernier matchs. Sans oublier que l’on fait une fixette sur ses ratés, qui sont amplifiés et bien marqués, alors que les autres joueurs ont le droit à l’erreur.

    C’est un peu le cas pour sa célébration. Ce n’était pas la chose la plus intelligente à faire, mais il n’y a rien de très grave. D’autres joueurs l’ont fait le monde du football est vite passé à autre chose. Mais en France Kurzawa était déjà la cible numéro 1, alors les critiques sont encore tombées. Maintenant, certaines personnes au club lui parlent pour s’améliorer. Les conseils de Maxwell, sur le terrain et le comportement, ne peuvent faire que du bien.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PSG13100

      Non mais meme apres garde le silence…c est mieux pour tout le monde…sauf pour les merdias…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    10 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    5 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France !

    5 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France !

    Actu Féminin

    L’Equipe de France féminine affrontera l’Allemagne et la Suède dans des matchs amicaux à la fin ...

    Vidéos PSG

    Kurzawa « Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas…Maxwell m’a dit de faire attention »

    Kurzawa Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas...Maxwell m'a dit de faire attention <Club , Une

    Layvin Kurzawa, arrière gauche de 25 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, s’est confié ce matin dans Téléfoot. L’occasion pour lui de revenir sur un début de saison difficile et les nombreuses critiques émises à son sujet.

    « Je me suis renfermé. Je me suis mis un peu à part. J’ai essayé de me mettre dans mon cocon. Je préfère travailler le plus possible pour retrouver mon niveau. Peut-être qu’à ce moment-là, quand j’aurais fait taire les critiques, que les gens arrêteront de parler de moi tout ce qui est extra-sportif, peut-être que je répondrais à certaines questions.

    Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer’

     Je n’ai pas besoin d’entendre certaines personnes dire que j’ai été nul ou que je ne sais pas centrer. Je sais quels sont mes qualités et ce que je dois travailler. Je sais ce que je dois travailler dans tous les cas. Pour moi, on n’est jamais au top. On peut être à 100% et on doit toujours travailler.

    Ma célébration « chut » ?C’était sous le moment de l’émotion. Je ne pense pas avoir tué quelqu’un. Je ne le referai pas mais je ne le regrette pas. Les joueurs m’ont tous félicité pour mes trois buts. Aucun joueur ne m’a parlé de ça. Maxwell m’a juste dit de faire attention. On a eu une discussion pour m’expliquer. On a passé deux ans dans le même effectif. Il a appris à me connaître et sait comment je me comporte. »

    Il est indéniable que Kurzawa a traversé un passage particulièrement compliqué. Mais il ne sert à rien de répéter sans cesse qu’il a été mauvais ou d’inventer qu’il est soudainement l’un des pires joueurs au monde. C’est une exagération fausse et inutile. Il n’est pas arrivé à Paris et en Equipe de France au hasard.

    Il y a de quoi critiquer les performances de Kurzawa, mais il ne faut pas exagérer sur le niveau du joueur.

    Là, il est manque de confiance après un début de saison particulièrement compliqué car il devait se remettre d’une opération pour soigner sa pubalgie. Ce qui invite d’ailleurs à de la patience pour ses prestations, ce que beaucoup ont oublié. Il n’a pas été bon, certes. Mais il faut retrouver un très bon niveau avec du travail et du temps. Il a été un peu mieux sur les 2 dernier matchs. Sans oublier que l’on fait une fixette sur ses ratés, qui sont amplifiés et bien marqués, alors que les autres joueurs ont le droit à l’erreur.

    C’est un peu le cas pour sa célébration. Ce n’était pas la chose la plus intelligente à faire, mais il n’y a rien de très grave. D’autres joueurs l’ont fait le monde du football est vite passé à autre chose. Mais en France Kurzawa était déjà la cible numéro 1, alors les critiques sont encore tombées. Maintenant, certaines personnes au club lui parlent pour s’améliorer. Les conseils de Maxwell, sur le terrain et le comportement, ne peuvent faire que du bien.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>