Anciens

Fernandez : «Létang a les dents très longues»

Publie le 10/09/2012 a 14:35



  • A partir du 17 septembre, l’organigramme du PSG sera renforcé par Olivier Létang. Le désormais ex-directeur général du Stade de Reims arrive au poste de directeur sportif adjoint.

    Réputé pour être quelqu’un de très ambitieux, l’ancien joueur du Mans (1995-1997) et du Stade de Reims (1997-2004) n’est pas vraiment apprécié par Luis Fernandez. « Létang a les dents très longues et cherche à avoir toujours plus de pouvoir, quitte à empiéter sur le travail de l’entraîneur », a confié au Parisien l’ancien sélectionneur d’Israël, qui a eu l’occasion de côtoyer Létang à l’époque où il entraînait Reims, en 2009.

    Leonardo aurait rencontré son futur adjoint au cours de la la saison passée. « Ils ont appris à se connaître lors de réunions à la Ligue de football. Notamment lors des assises du football, au Stade de France, en mars, ils participaient au même groupe de travail. Le courant est bien passé », assure Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims. Depuis qu’il est devenu dirigeant du club champenois, celui-ci est passé de deux salariés et 350 000 euros de budget à environ 70 salariés et un budget d’environ 11 000 000 d’euros, pour l’exercice 2010-2011.

    Publie le 10/09/2012 a 14:35

    Fernandez : «Létang a les dents très longues»

    A partir du 17 septembre, l’organigramme du PSG sera renforcé par Olivier Létang. Le désormais ex-directeur général du Stade de Reims arrive au poste de directeur sportif adjoint.

    Réputé pour être quelqu’un de très ambitieux, l’ancien joueur du Mans (1995-1997) et du Stade de Reims (1997-2004) n’est pas vraiment apprécié par Luis Fernandez. « Létang a les dents très longues et cherche à avoir toujours plus de pouvoir, quitte à empiéter sur le travail de l’entraîneur », a confié au Parisien l’ancien sélectionneur d’Israël, qui a eu l’occasion de côtoyer Létang à l’époque où il entraînait Reims, en 2009.

    Leonardo aurait rencontré son futur adjoint au cours de la la saison passée. « Ils ont appris à se connaître lors de réunions à la Ligue de football. Notamment lors des assises du football, au Stade de France, en mars, ils participaient au même groupe de travail. Le courant est bien passé », assure Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims. Depuis qu’il est devenu dirigeant du club champenois, celui-ci est passé de deux salariés et 350 000 euros de budget à environ 70 salariés et un budget d’environ 11 000 000 d’euros, pour l’exercice 2010-2011.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Ancelotti devant Letang ! Mais t’es qui toi ? degage de la pelouse ! ^^

    • Respectez le bande de footix après tout ce qu’il a fait pour Paris

      • Chronik974

        Tu n’a qu’a lui manger le fion aussi…justement pauvre tache si je parle c’est pour ce qu’il a fait a paris oui il y a la coupe des coupes mais le reste n’est pas que bonheur et joie…il fait exactement ce que l’on reproche a anigo parler a tort et a travers et etre envieux. Luis fernandez je l’aime bien mais des fois il faut qu’il se taise…et certain supporter aussi qui disent footix a tout va sans argumenter

    • Chronik974

      Tais toi luis tu ne vaut pas mieux qu’anigo serieux

    • Tomichek

      Toute façon si il empiète et que ça passe pas il sera licencier et c est tout je vois pas ou est le problème l

    • majestik49

      le probleme de luis cest quil est de l ancienne ecole , et ne comprend pas comment fonctionnles grands clubs aujourdhui.. on ten veut pas luis!

    • Forza_PSG

      Je l’aime bien notre petit Luis … mais n’y aurait il pas une petite pointe de jalousie ces derniers temps ???
      Tsss tsss … pas bien ça luis !!! lol

      • 1 Christiannie

        Il a toujours été comme çà…Du temps de Ronnie, il le virait de l’équipe au profit de LLACER les deux ne pratiquaient pourtant pas le même sport), parce qu’il lui faisait de l’ombre

    • Raï

      Létang sera chargé de trouver des finacements, sponsors et de multiples sources de revenus
      Léo n’a pas la diction, l’écriture et la même aisance technico commercial  que Létang

    •  Mdr déjà que Leo ne touche pas a la place de l’entraîneur alors c’est pas Letang qui va le faire..

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSGBayern - Rummenigge D’un côté, un nouveau-né et nous, l’ancien club

    PSG/Bayern – Rummenigge « D’un côté, un nouveau-né et nous, l’ancien club »

    Adversaires

    Ce mercredi, pour le compte de la 2e journée de la phase de groupes de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Montpellier/PSG: Lucas "C’était un match très difficile, heureusement qu’on n'a pas perdu""
    11 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Arnaud Péricard « Les filles sont chez elles à Saint-Germain-en-Laye et on veut qu’elles y restent »

    Actu Féminin

    Volte face temporaire du Paris Saint-Germain qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son ...

    Vidéos PSG

    Fernandez : «Létang a les dents très longues»

    <Anciens , Club , Mercato

    A partir du 17 septembre, l’organigramme du PSG sera renforcé par Olivier Létang. Le désormais ex-directeur général du Stade de Reims arrive au poste de directeur sportif adjoint.

    Réputé pour être quelqu’un de très ambitieux, l’ancien joueur du Mans (1995-1997) et du Stade de Reims (1997-2004) n’est pas vraiment apprécié par Luis Fernandez. « Létang a les dents très longues et cherche à avoir toujours plus de pouvoir, quitte à empiéter sur le travail de l’entraîneur », a confié au Parisien l’ancien sélectionneur d’Israël, qui a eu l’occasion de côtoyer Létang à l’époque où il entraînait Reims, en 2009.

    Leonardo aurait rencontré son futur adjoint au cours de la la saison passée. « Ils ont appris à se connaître lors de réunions à la Ligue de football. Notamment lors des assises du football, au Stade de France, en mars, ils participaient au même groupe de travail. Le courant est bien passé », assure Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims. Depuis qu’il est devenu dirigeant du club champenois, celui-ci est passé de deux salariés et 350 000 euros de budget à environ 70 salariés et un budget d’environ 11 000 000 d’euros, pour l’exercice 2010-2011.

    By
    @
    OTER ?>