Restez connectés avec nous

Club

La L1 à l’affût des indésirables du PSG

Si le PSG a décidé de se montrer très actif l’été prochain sur le marché des transferts, en plus de l’avoir été ces derniers mois, ce ne sera pas simplement dans le sens des arrivées. Certains joueurs du club seront amenés à quitter Paris et les pensionnaires de Ligue 1 pourraient bien en profiter pour faire leurs emplettes. 

Pierre Dréossi, le manager général du Stade Rennais, se penchera naturellement sur la situation des joueurs indésirables du PSG pour renforcer son effectif, comme il a pu le faire avec Mevlut Erding cet hiver. La tâche risque toutefois d’être compliquée selon lui. « Il faut voir. Tout dépend surtout des salaires qui seront demandés et des indemnités. Il sont peut-être déjà hors-marché. On verra ce qu’il va se passer cet été. Il y aura des bons coups à faire, mais je ne suis pas certains que beaucoup de clubs en France auront les moyens. Ce ne sera pas forcément simple pour Paris non plus de se séparer de joueurs qui ne trouveront peut-être pas les mêmes conditions ailleurs », a expliqué dans le 10 Sport un Dréossi qui voit déjà certains joueurs parisiens vouloir rester à Paris. Car en plus des excellentes conditions de travail, la participation à la Ligue des Champions ne devrait pas inciter les joueurs à s’en aller.

En tout cas, Rennes étudiera certains profils. Des joueurs comme Sylvain Armand, Zoumana Camara, Marcos Ceara, Nicolas Douchez, Clément Chantôme ou même Siaka Tiéné, qui risquent d’être très peu utilisé à l’avenir, pourraient être disponibles sur le marché. « Nous sommes attentifs à tout. Nous regardons tout ce qu’il se passe en Europe parce que c’est notre jardin. S’il y a des opportunités, bien sûr que nous serons là. Si un joueur peut nous intéresser à Paris, pourquoi pas. Mais il y aura beaucoup de clubs sur les rangs. Déjà, nous cherchons des joueurs qui ne sont pas forcément très bien considérés dans leurs clubs. Je pense notamment à Pitroipa qui était à Hambourg et qui jouait très peu en fin de saison ou Asamoah Gyan qui jouait très peu à l’Udinese. A Rennes, nous avons pu faire venir des joueurs de grande qualité qui étaient en difficulté. C’est un marché intéressant et il pourrait y voir ce genre d’opportunités à Paris cet été, c’est vrai », a conclu le dirigeant breton, qui voit sûrement ici une façon de renforcer la L1 si jamais le PSG était d’accord pour transférer ses joueurs dans les clubs rivaux. Car à l’inverse, les clubs français n’ont pas l’air enclin à laisser partir leurs pépites au PSG, ce qui est très dommageable pour tout le monde…

Derniers articles

Autres articles présents dans Club