Club

La Ligue classe l’affaire Luyindula

Publie le 06/04/2012 a 09:28



  • Engagé dans un conflit avec Peguy Luyindula depuis l’été dernier, le PSG a été épargné par la Ligue de Football Professionnel.

    En effet, la commission juridique de la LFP a estimé que le club de la capitale avait fait le nécessaire pour mettre son attaquant dans les meilleurs conditions, notamment en le réintégrant dans l’effectif le 14 février dernier. La Ligue a donc indiqué qu’il n’y avait « pas lieu de sanctionner le PSG » puisque Luyindula était « pleinement réintégré » en plus de figurer « de manière régulière sur la feuille de match », annonce L’Equipe.

    Une première bataille de gagnée donc pour la direction du PSG, qui devra désormais faire face à la plainte déposée par Luyindula auprès du tribunal correctionnel de Paris. L’attaquant parisien accuse en effet son club d’harcèlement mora, en plus de demander 6,4M€ de dommages et intérêts devant le conseil des prud’hommes de Paris. L’audience est toujours fixée au 13 septembre.

    Publie le 06/04/2012 a 09:28

    La Ligue classe l’affaire Luyindula

    Engagé dans un conflit avec Peguy Luyindula depuis l’été dernier, le PSG a été épargné par la Ligue de Football Professionnel.

    En effet, la commission juridique de la LFP a estimé que le club de la capitale avait fait le nécessaire pour mettre son attaquant dans les meilleurs conditions, notamment en le réintégrant dans l’effectif le 14 février dernier. La Ligue a donc indiqué qu’il n’y avait « pas lieu de sanctionner le PSG » puisque Luyindula était « pleinement réintégré » en plus de figurer « de manière régulière sur la feuille de match », annonce L’Equipe.

    Une première bataille de gagnée donc pour la direction du PSG, qui devra désormais faire face à la plainte déposée par Luyindula auprès du tribunal correctionnel de Paris. L’attaquant parisien accuse en effet son club d’harcèlement mora, en plus de demander 6,4M€ de dommages et intérêts devant le conseil des prud’hommes de Paris. L’audience est toujours fixée au 13 septembre.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Biznessflow

      ds le Q Lulu

    • il manque un « l » a « mora » , avant derniere ligne ;-)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Iniesta "Ce sera compliqué, mais nous devons y croire"

    LDC – Iniesta « Ce sera compliqué, mais nous devons y croire »

    Adversaires

    Aujourd’hui, suite à l’entrainement matinal, le milieu de terrain du FC Barcelone de 32 ans, André Iniesta ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Rod Fanni "On n’a pas été à notre niveau (...) l’écart se voit""
    14 hours ago
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Malleville "On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés""
    17 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Amandine Henry "On est contente ce soir, c’était un beau match"

    Féminines – Amandine Henry « On est contente ce soir, c’était un beau match »

    Actu Féminin

    Après la victoire de l’Olympique Lyonnais à Montpellier, le Paris Saint-Germain n’avait pas le droit à ...

    Vidéos PSG

    La Ligue classe l’affaire Luyindula

    <Club

    Engagé dans un conflit avec Peguy Luyindula depuis l’été dernier, le PSG a été épargné par la Ligue de Football Professionnel.

    En effet, la commission juridique de la LFP a estimé que le club de la capitale avait fait le nécessaire pour mettre son attaquant dans les meilleurs conditions, notamment en le réintégrant dans l’effectif le 14 février dernier. La Ligue a donc indiqué qu’il n’y avait « pas lieu de sanctionner le PSG » puisque Luyindula était « pleinement réintégré » en plus de figurer « de manière régulière sur la feuille de match », annonce L’Equipe.

    Une première bataille de gagnée donc pour la direction du PSG, qui devra désormais faire face à la plainte déposée par Luyindula auprès du tribunal correctionnel de Paris. L’attaquant parisien accuse en effet son club d’harcèlement mora, en plus de demander 6,4M€ de dommages et intérêts devant le conseil des prud’hommes de Paris. L’audience est toujours fixée au 13 septembre.

    By
    @
    OTER ?>