Restez connectés avec nous
Bartemeu "Ibrahimovic pourrait frapper Guardiola un jour"

Club

La méforme de Zlatan, un problème tactique ?

Depuis le début de l’année 2013, Zlatan Ibrahimovic n’est pas en grande forme. L’attaquant suédois, qui a tout de même inscrit 4 buts en 7 matches, multiplient les mauvaises prestations et provoque des interrogations.

Invité à s’exprimer sur le sujet, Mauro Tassotti, l’entraîneur adjoint de l’AC Milan, indique qu’il s’agit d’une habitude chez Zlatan de baisser de régime de janvier à mars. « Les gens sont trop bien habitués avec lui. Même en Italie, lorsqu’il ne marquait pas pendant deux matches, tout le monde se demandait pourquoi. Lorsqu’il est arrivé chez nous (en 2010), il a littéralement porté l’équipe pendant les trois premiers mois. À Paris, j’ai l’impression que c’était la même chose. Et aujourd’hui que l’équipe va mieux, on le voit moins. Je pense qu’il paye tous ses efforts de début de saison, a estimé le dirigeant italien dans L’Equipe, lui qui assure que l’arrivée de David Beckham n’est pas la cause de la méforme du Suédois. Même s’il prend beaucoup de place, Zlatan est habitué à partager l’espace. D’autant plus que David n’est plus au sommet de sa carrière et qu’ils ne sont plus rivaux sur le plan sportif. »

Le club indiquant qu’Ibrahimovic ne souffre d’aucun problème physique, ce manque d’efficacité pourrait tout simplement être provoquée par la tactique utilisée par le PSG depuis l’arrivée de Lucas Moura. L’équipe joue en contre et cela ne conviendrait pas forcément à l’ancien Milanais, qui ne peut pas multiplier les longues courses, comme l’explique Eric Carrière dans le Parisien. « Avec l’arrivée de Lucas et le changement de position de Lavezzi, le jeu du PSG a évolué vers un peu plus de contres. Dans ce schéma, il faut être capable de répéter les courses de 30 ou 40 m comme le font Lucas ou Lavezzi. Ibra aime imposer son rythme mais, en ce moment, ce n’est pas vraiment le cas. Il doit répéter des courses de haute intensité, donc il est peut-être un peu moins lucide. Il faudrait aussi que ses partenaires s’adaptent à lui, sans nécessairement tout le temps lui donner le ballon. C’est le problème : dès qu’on change un joueur, l’équilibre évolue. Le PSG doit le retrouver peut-être en gardant plus le ballon au milieu », a conseillé le consultant de Canal+. Une analyse qui va dans le sens des propos de Carlo Ancelotti après la rencontre face à l’OM, dimanche soir, le technicien italien ayant demandé à son équipe d’améliorer la maîtrise du match et la possession du ballon.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club