Restez connectés avec nous
Laporta: Le Barça vendre Messi "jamais!", Neymar c'est possible "pour équilibrer les finances"

Club

Laporta : « Barcelone et Paris se ressemblent »

Cette semaine, Joan Laporta déclarait qu’il n’imaginait pas Pep Guardiola entraîner le PSG (voir article). L’ancien président du Barça se permet aujourd’hui de donner quelques conseils aux dirigeants parisiens.

« Barcelone et Paris se ressemblent. Ces villes se caractérisent pour leur amour du beau. Le PSG doit adopter la philosophie de Barcelone. Je respecte les investissements du PSG mais, à mon avis, il faut le faire avec une seule idée : le spectacle. Il faut avoir le temps, aussi. Moi, je savais que j’avais plusieurs années pour mener mon projet. Mais je savais aussi qu’avec Deco, Ronnie, Eto’o, Xavi et Iniesta, j’étais dans le vrai. Il manque à Paris une figure visible et connue dans le monde entier. Un type comme David Ginola, qui incarnait si bien l’élégance parisienne. La philosophie et l’image comme priorités. C’est ça la clé », explique-t-il à l’occasion d’un entretien donné à Eurosport.

L’avocat de métier a également eu l’occasion d’évoquer le transfert de Zlatan Ibrahimovic au PSG. « Je suis bien placé pour parler d’Ibra car je l’ai signé. C’est un vainqueur. Il l’a démontré en Italie et dans tous les clubs où il est passé. Mais surtout, Ibra est un formidable buteur. A Barcelone, ce n’est pas facile de s’adapter au système. Il n’a pas eu le temps de le faire. Je reconnais que nous avons fait un pari, celui de mettre un buteur statique dans un système qui nécessite du mouvement. J’en prends l’entière responsabilité. La direction sportive avait décidé d’arrêter avec Eto’o. Nous avions trois noms : Ibra, Villa et Forlan. Je suis parti avant qu’Ibra s’en aille. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé. Moi, j’avais des bonnes relations avec lui. Sous des aspects très durs, c’est quelqu’un de très sympa. Il m’avait expliqué la signification de chacun de ses tatouages. Et ça avait pris du temps hein ! (rires) Bon, c’est vrai qu’il est un peu caractériel, mais c’est une vraie star. Il est en lutte permanente pour remplir les objectifs qu’il s’est fixé. S’il a accepté Paris, c’est qu’il sentait que cette équipe allait l’amener loin », assure Laporta. Le géant suédois avait été recruté le 27 juillet 2009 par le Barça. Ses relations houleuses avec Guardiola ont précipité son départ à l’issue de l’exercice 2009-2010.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club