Club

Laurent Blanc « Un entraîneur n’est rien sans son staff », « nous sommes prêts »

Blanc : le vestiaire et le président douteraient de "sa capacité à porter Paris sur le toit de l’Europe"
Publie le 11/02/2016 a 10:00



  • Prolongé ce matin jusqu’en 2018 avec le Paris Saint-Germain, Laurent Blanc s’est exprimé sur le site officiel du club. Le coach parisien n’oublie de remercier ceux qui lui permettent d’être là et se montre ambitieux.

    « Il faut penser au futur tout simplement, je le vois ainsi. Bien entendu, il s’agit d’une marque de confiance forte, je suis très heureux, ainsi que pour mon staff d’ailleurs. Un entraîneur n’est rien sans son staff.

    Pour nous, continuer l’aventure est une marque de confiance mais aussi une grande responsabilité. Le club est ambitieux sur le plan national et européen, et nous allons tout faire pour atteindre nos objectifs, en France, comme sur la scène européenne. Nous allons y arriver, nous sommes prêts.

    Nous sommes conscients d’être dans un très grand club où l’exigence est très élevée. Mais avec l’expérience acquise depuis trois ans, nous pouvons faire encore mieux. J’ai eu un staff qui m’a permis de m’installer, d’apporter quelques chose à cette équipe et à ces joueurs, ce n’était pas facile. Nous y sommes arrivés. Mais rien n’est jamais acquis dans ce sport, nous serons attendus au tournant.

    Et c’est normal ! Nous sommes nous-mêmes très exigeants avec les joueurs, et inversement. Nous sommes capables de faire de grandes choses, de faire encore mieux, notamment en Europe. Mais pouvoir travailler avec la confiance des dirigeants va nous permettre d’aller plus loin. Merci au club et au Président. Nous allons tout donner. »

    Sa relation avec le PSG – « Tout d’abord, c’est une histoire qui commence à durer. Ce métier-là n’est pas facile, tous les entraîneurs vous le diront. Cela fait désormais trois ans que je suis ici. C’est une belle durée, la moyenne est généralement plus courte. J’ai la confiance renouvelée des dirigeants, pour deux années supplémentaires… c’est la première fois que l’on me fait autant confiance sur une durée si longue. J’espère que je serai à la hauteur de cette confiance. »

    Il n’y avait certainement pas grand monde pour parier que Blanc aurait un contrat jusqu’en 2018 avec le PSG lorsqu’il a signé en 2013. Mais force est de constater que le coach parisien a su s’adapter à son nouvel environnement et aux difficultés qu’il a rencontré à Paris.

    Maintenant, il faut réussir à faire encore mieux. Sur le plan national, ce sera compliqué, même si on aimerait un peu plus de maîtrise que dans les derniers matchs, mais le calendrier et les blessures n’aident pas les Parisiens, qui continuent de gagner malgré tout.

    C’est surtout en Europe que l’on veut voir le PSG passer un cap. Blanc, avec son staff, doit montrer qu’il est capable de d’amener le club de la capitale plus haut que les quarts de finale.

    Pour le moment, la confiance des dirigeants et des joueurs est claire, ce qui devrait permettre à Blanc et à son staff de travailler sereinement. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que les autres dossiers (Ibrahimovic, Maxwell, Van der Wiel) soient bientôt réglés, afin de finir la saison en ne pensant qu’aux matchs et aux objectifs du PSG cette saison.

    Publie le 11/02/2016 a 10:00

    Laurent Blanc « Un entraîneur n’est rien sans son staff », « nous sommes prêts »

    Prolongé ce matin jusqu’en 2018 avec le Paris Saint-Germain, Laurent Blanc s’est exprimé sur le site officiel du club. Le coach parisien n’oublie de remercier ceux qui lui permettent d’être là et se montre ambitieux.

    « Il faut penser au futur tout simplement, je le vois ainsi. Bien entendu, il s’agit d’une marque de confiance forte, je suis très heureux, ainsi que pour mon staff d’ailleurs. Un entraîneur n’est rien sans son staff.

    Pour nous, continuer l’aventure est une marque de confiance mais aussi une grande responsabilité. Le club est ambitieux sur le plan national et européen, et nous allons tout faire pour atteindre nos objectifs, en France, comme sur la scène européenne. Nous allons y arriver, nous sommes prêts.

    Nous sommes conscients d’être dans un très grand club où l’exigence est très élevée. Mais avec l’expérience acquise depuis trois ans, nous pouvons faire encore mieux. J’ai eu un staff qui m’a permis de m’installer, d’apporter quelques chose à cette équipe et à ces joueurs, ce n’était pas facile. Nous y sommes arrivés. Mais rien n’est jamais acquis dans ce sport, nous serons attendus au tournant.

    Et c’est normal ! Nous sommes nous-mêmes très exigeants avec les joueurs, et inversement. Nous sommes capables de faire de grandes choses, de faire encore mieux, notamment en Europe. Mais pouvoir travailler avec la confiance des dirigeants va nous permettre d’aller plus loin. Merci au club et au Président. Nous allons tout donner. »

    Sa relation avec le PSG – « Tout d’abord, c’est une histoire qui commence à durer. Ce métier-là n’est pas facile, tous les entraîneurs vous le diront. Cela fait désormais trois ans que je suis ici. C’est une belle durée, la moyenne est généralement plus courte. J’ai la confiance renouvelée des dirigeants, pour deux années supplémentaires… c’est la première fois que l’on me fait autant confiance sur une durée si longue. J’espère que je serai à la hauteur de cette confiance. »

    Il n’y avait certainement pas grand monde pour parier que Blanc aurait un contrat jusqu’en 2018 avec le PSG lorsqu’il a signé en 2013. Mais force est de constater que le coach parisien a su s’adapter à son nouvel environnement et aux difficultés qu’il a rencontré à Paris.

    Maintenant, il faut réussir à faire encore mieux. Sur le plan national, ce sera compliqué, même si on aimerait un peu plus de maîtrise que dans les derniers matchs, mais le calendrier et les blessures n’aident pas les Parisiens, qui continuent de gagner malgré tout.

    C’est surtout en Europe que l’on veut voir le PSG passer un cap. Blanc, avec son staff, doit montrer qu’il est capable de d’amener le club de la capitale plus haut que les quarts de finale.

    Pour le moment, la confiance des dirigeants et des joueurs est claire, ce qui devrait permettre à Blanc et à son staff de travailler sereinement. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que les autres dossiers (Ibrahimovic, Maxwell, Van der Wiel) soient bientôt réglés, afin de finir la saison en ne pensant qu’aux matchs et aux objectifs du PSG cette saison.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. marame on 11 février 2016 at 11:16 said:

      Bjr la compagnie des fidèles supporters. ..
      Corde pas chère sur le bon c.in. …J en connais 1 qui doit pleurer ce matin sûr ^^

    2. john-psg-for-life on 11 février 2016 at 10:26 said:

      Bon sinon sa donne quoi Marco et Javier ????

    3. PSG13100 on 11 février 2016 at 10:18 said:

      D ailleurs il va les reunir pour leur montrer les comms en declarant « Ah mais ricanes staff »! Oulalalalalalalalala…he he…

    4. PSG13100 on 11 février 2016 at 10:10 said:

      Il a la confiance des joueurs? Non mais laissez tomber ils n y connaissent absolument rien!!! J attend de connaître le point de vue de daniel pour me positionner a mon tour…he he…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Laurent Blanc « Un entraîneur n’est rien sans son staff », « nous sommes prêts »

    Blanc : le vestiaire et le président douteraient de "sa capacité à porter Paris sur le toit de l’Europe" <Club , Une

    Prolongé ce matin jusqu’en 2018 avec le Paris Saint-Germain, Laurent Blanc s’est exprimé sur le site officiel du club. Le coach parisien n’oublie de remercier ceux qui lui permettent d’être là et se montre ambitieux.

    « Il faut penser au futur tout simplement, je le vois ainsi. Bien entendu, il s’agit d’une marque de confiance forte, je suis très heureux, ainsi que pour mon staff d’ailleurs. Un entraîneur n’est rien sans son staff.

    Pour nous, continuer l’aventure est une marque de confiance mais aussi une grande responsabilité. Le club est ambitieux sur le plan national et européen, et nous allons tout faire pour atteindre nos objectifs, en France, comme sur la scène européenne. Nous allons y arriver, nous sommes prêts.

    Nous sommes conscients d’être dans un très grand club où l’exigence est très élevée. Mais avec l’expérience acquise depuis trois ans, nous pouvons faire encore mieux. J’ai eu un staff qui m’a permis de m’installer, d’apporter quelques chose à cette équipe et à ces joueurs, ce n’était pas facile. Nous y sommes arrivés. Mais rien n’est jamais acquis dans ce sport, nous serons attendus au tournant.

    Et c’est normal ! Nous sommes nous-mêmes très exigeants avec les joueurs, et inversement. Nous sommes capables de faire de grandes choses, de faire encore mieux, notamment en Europe. Mais pouvoir travailler avec la confiance des dirigeants va nous permettre d’aller plus loin. Merci au club et au Président. Nous allons tout donner. »

    Sa relation avec le PSG – « Tout d’abord, c’est une histoire qui commence à durer. Ce métier-là n’est pas facile, tous les entraîneurs vous le diront. Cela fait désormais trois ans que je suis ici. C’est une belle durée, la moyenne est généralement plus courte. J’ai la confiance renouvelée des dirigeants, pour deux années supplémentaires… c’est la première fois que l’on me fait autant confiance sur une durée si longue. J’espère que je serai à la hauteur de cette confiance. »

    Il n’y avait certainement pas grand monde pour parier que Blanc aurait un contrat jusqu’en 2018 avec le PSG lorsqu’il a signé en 2013. Mais force est de constater que le coach parisien a su s’adapter à son nouvel environnement et aux difficultés qu’il a rencontré à Paris.

    Maintenant, il faut réussir à faire encore mieux. Sur le plan national, ce sera compliqué, même si on aimerait un peu plus de maîtrise que dans les derniers matchs, mais le calendrier et les blessures n’aident pas les Parisiens, qui continuent de gagner malgré tout.

    C’est surtout en Europe que l’on veut voir le PSG passer un cap. Blanc, avec son staff, doit montrer qu’il est capable de d’amener le club de la capitale plus haut que les quarts de finale.

    Pour le moment, la confiance des dirigeants et des joueurs est claire, ce qui devrait permettre à Blanc et à son staff de travailler sereinement. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que les autres dossiers (Ibrahimovic, Maxwell, Van der Wiel) soient bientôt réglés, afin de finir la saison en ne pensant qu’aux matchs et aux objectifs du PSG cette saison.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>