Restez connectés avec nous
La célébration des titres du PSG au Manko en partie boycottée

Club

Laurent Blanc, une solution pour le PSG ?

L’avenir de Carlo Ancelotti, courtisé par le Real Madrid, étant toujours incertain, le Paris Saint-Germain est actuellement à la recherche d’un entraîneur capable de lui succéder. Les pistes menant à José Mourinho et Arsène Wenger s’étant largement refroidies, les dirigeants parisiens songeraient à d’autres noms, dont celui de… Laurent Blanc.

Selon Le Parisien, les propriétaires du PSG auraient coché le nom de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France. Son aura, sa nationalité et son expérience du plus haut niveau séduiraient les dirigeants parisiens, soucieux de l’image que le prochain entraîneur donnera à leur club. Pour avoir coaché Bordeaux entre 2007 et 2010, avec un titre de champion de France 2009 en poche, Laurent Blanc connaît la Ligue 1, tout comme son adjoint Jean-Louis Gasset, qui pourrait l’accompagner à Paris. Mais son passage mitigé à la tête de l’équipe de France, avec un Euro 2012 mitigé, provoquerait quelques interrogations au sein de la direction parisienne. Pourtant, selon Guy Roux, le choix de Laurent Blanc serait le bon pour le PSG.

« Avec Jean-Louis Gasset, il forme un très bon tandem. Le voir à la tête du PSG me séduirait. Carlo Ancelotti a fait le minimum si l’on juge le rapport qualité-prix. En deux championnats, il n’en a remporté qu’un. Dans les coupes nationales, on ne l’a jamais vu et en Ligue des champions, il a été éliminé par l’équipe qui a pris 7-0 au tour suivant. Pourquoi serait-il un bon choix ? Parce qu’il connaît très bien le football dans tous ses aspects. Il a été champion de France avec Bordeaux (2009)  et lui a été éliminé en quarts de finale de l’Euro 2012 par le futur vainqueur. C’est un très bon manageur. Il faut parler italien pour diriger le PSG et comme il a joué à Naples et à l’Inter, ça va. Ce serait un bon choix. Un manque d’expérience ? Avec de tels joueurs, il n’y a pas besoin de travail technique à l’entraînement. Le boulot consiste juste en un travail psychologique, la résolution de problèmes humains et d’osmose dans l’effectif et bien sûr la mise en place d’une tactique. Tout ça, il sait le faire. Son passage chez les Bleus ? Il a tiré le meilleur de l’équipe de France. Il a perdu contre des Espagnols irrésistibles qui depuis n’ont toujours pas perdu un match. Le reste, c’est de la médisance de la part de ceux qui voulaient installer quelqu’un d’autre à sa place », a commenté l’ancien entraîneur de l’AJ Auxerre.

Mais pour se donner un maximum de chances d’accueillir un entraîneur renommé, le PSG a coché plusieurs autres noms pour pallier un possible départ de Carlo Ancelotti. Selon L’Equipe, Roberto Mancini (Manchester City), Luciano Spalletti (Zénit Saint-Pétersbourg) et Fabio Capello (Russie), en plus de Manuel Pellegrini (Malaga) et Rafael Benitez (Chelsea), font partie de la short-list des propriétaires qataris. Enfin, une réunion avec Arsène Wenger, toujours courtisé mais toujours réticent à l’idée de rejoindre Paris, serait prévue aux alentours du 20 mai, une fois que la saison de Premier League sera terminée.

[poll id= »251″]

Derniers articles

Autres articles présents dans Club