Restez connectés avec nous
LDC - Juan Bernat se confie sur l'élimination face à Manchester United

Club

LDC – Juan Bernat se confie sur l’élimination face à Manchester United : « Je pensais que ça pouvait être notre année »

Alors que tout semblait au vert afin de passer au tour suivant, le Paris Saint-Germain s’est une nouvelle fois écroulé en Ligue des Champions. Cette fois-ci, c’est contre une faible équipe de Manchester United que cela s’est passé, et devant le Parc des Princes en prime (défaite 3-1). Pour l’AFP, Juan Bernat, arrière gauche de 26 ans et sans doute le meilleur sur le terrain ce soir là, a livré son ressenti sur cette énorme désillusion créée par cette invraisemblable élimination. Un véritable traumatisme pour l’Ibère. 

« C’était quelque chose que je ne pouvais pas croire. Nous avons fait un match très sérieux là-bas à Old Trafford, en ramenant un 2-0, et ensuite à la maison, la surprise… Nous avons fait des erreurs que nous avons payées très cher, mais c’est comme ça en Ligue des champions. »

« Je n’arrivais pas à le croire mais c’est ça le football. »

« Et à la dernière minute, le VAR a été un coup très dur pour nous. Malgré des blessures importantes, nous avions une très bonne équipe et je pensais que ça pouvait être notre année. A la fin du match, je n’arrivais pas à le croire, ça nous a fait mal. Mais c’est ça le football, nous aurons une autre occasion », a confié Juan Bernat.

Encore aujourd’hui, on a du mal à comprendre comment une telle chose a pu se passer. En plus de l’attitude des Parisiens, il y a eu un enchaînement de faits qui reste juste incroyable de malchance. Comme le soir de la Remontada au Camp Nou, le déroulé du match ne pouvait pas être pire. Très bon durant la partie, Juan Bernat a donc été le seul buteur côté PSG. Il aurait même pu définitivement qualifier Paris si sa tentative n’avait pas heurté le poteau en seconde mi-temps.

S’il peut être beau, le football sait également se montrer particulièrement cruel. Pour ce qui est du Paris Saint-Germain, c’est surtout la seconde option qui prévaut. En outre, Juan Bernat n’a pas tort quand il affirme qu’il sentait qu’il pouvait se passer quelque chose cette saison en LDC. Avant la catastrophe, on sentait un vent souffler. Une équipe soudée autour d’un coach fédérateur. Malheureusement, tout ceci s’est une nouvelle fois écroulé. Espérons que les bonnes décisions seront prises dans le futur pour qu’on n’ait plus jamais à vivre de tels instants…

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club