Restez connectés avec nous

Club

LdC : premier objectif atteint !

Ça y est, c’est fait ! Le PSG est officiellement qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des Champions, après sa victoire sur la pelouse du Dynamo Kiev (2-0). Le club de la capitale disputera une petite finale face au FC Porto, le 4 décembre prochain, pour la première place du groupe A.

Pour cette rencontre face aux Ukrainiens, Carlo Ancelotti optait pour un schéma tactique en 4-3-3. Matuidi, Verratti et Sissoko formaient le trident de l’entrejeu. Au niveau de l’animation offensive, le technicien italien choisissait Lavezzi et Nene, en plus de l’incontournable Ibrahimovic. Dudu fixait Van der Wiel sur le côté gauche et tentait de trouver Gusev sur un centre en retrait. Alex repoussait le cuir (4e). Nene centrait parfaitement côté gauche pour trouver Alex, totalement démarqué dans la surface. L’ancien joueur de Chelsea catapultait une tête smashée qui passait de peu à côté du montant droit de Koval (10e). Très vifs, les Ukrainiens faisaient souffrir la défense francilienne. Sur un coup-franc situé aux 25 mètres, Miguel Veloso manquait le cadre. Goousev  plaçait une tête aux six mètres, que détournait Sirigu.

En embuscade, Garmash manquait « l’immanquable » alors que le but parisien était vide (25e). Nene glissait le cuir en retrait pour Ibrahimovic, qui tirait au premier poteau. Kowal se couchait alors sur le ballon (27e). Sur un nouveau coup-franc, Miguel Veloso enveloppait une frappe du gauche, qui passait à quelques centimètres de la cage de Sirigu (31e). Kiev continuait à dominer. Dudu fixait Van der Wiel sur le côté gauche, se mettait sur son pied droit pour envelopper une frappe qui passait à coté du but francilien (33e). Alors qu’un temps mort se faisait sentir avant la pause, les Rouge et Bleu parvenaient à ouvrir le score. Verratti récupérait le cuir et transmettait à Lavezzi. Après un une-deux avec Ibrahimovic, « El Pocho » battait Koval d’un ballon piqué (45e). L’ex-joueur de Naples marquait ainsi son premier but sous les couleurs franciliennes.

Un doublé et une première pour Lavezzi !

Carlo Ancelotti n’opérait pas le moindre changement pour la seconde période. Dès l’entame du deuxième acte, Haruna adressait une frappe que Sirigu captait sans mal (48e). Mais les Rouge et Bleu faisaient rapidement le break. Suite à une erreur de Khacheridi, qui n’appuiyait pas assez sa passe en retrait vers son gardien, Matuidi interceptait le cuir pour le transmettre à Lavezzi. Aux six mètres, le natif de Rosario inscrivait son deuxième but de la soirée, du bout du pied et sans trembler (52e). Suite à une mauvaise relance de Thiago Silva, Dudu enveloppait une frappe du droit, que déviait Van der Wiel. A priori lobé, Sirigu détournait impeccablement la sphère (58e).

Après un décalage de Dudu, Garmash servait Haruna. À l’entrée de la surface, l’ancien Monégasque adressait une frappe tendue qui ne trompait pas le portier parisien (65e). Ancelotti décidait de remplacer Sissoko, décevant ce soir, par Chantôme. Verratti cédait ensuite sa place à Armand. Sirigu se révélait encore très efficace, en boxant un tir croisé de Dudu (82e). A quelques minutes de la fin de la rencontre, le « vengeur maqué » parisien, Nene, était remplacé par Pastore.  Les Parisiens terminaient la rencontre en « déroulant », les Ukrainiens étant totalement résignés.

Invaincu à domicile depuis onze rencontres en Coupe d’Europe, le Dynamo Kiev a fini par flancher face au PSG. Grâce à ce succès en terre ukrainienne, les Rouge et Bleu disputeront les 8e de finale de la Ligue des Champions. Cela n’était pas arrivé depuis la saison 2000-2001. Reste maintenant à savoir à quelle place ils termineront. Dans le groupe A, le FC Porto s’est imposé au Stade du Dragon contre les Croates du Dinamo Zagreb (3-0) et conserve donc les commandes. Autant dire que la rencontre entre Parisiens et Lusitaniens, qui aura lieu dans moins de deux semaines, s’annonce d’ores et déjà décisive pour sortir premier de la poule et éviter de tomber sur un cador.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club