Restez connectés avec nous

Club

Le doublé, c’est fini pour Paris…

Désireux de remporter la Coupe de France en plus du titre de champion, le PSG n’a pas pu atteindre l’un de ses objectifs. Les Parisiens ont en effet été éliminés par Lyon lors des quarts de finale (1-3).

Après avoir battu Dijon au tour précédent, le Paris Saint-Germain devait se défaire de l’Olympique Lyonnais pour atteindre le dernier carré de la Coupe de France.Pas convaincu par le 4-4-2 aligné à Caen, Carlo Ancelotti faisait une nouvelle fois confiance à son Sapin de Noël, avec un milieu à trois composé de Jallet, Motta et Bodmer.

L’équipe paraissait tout de suite plus solide et durant le premier qurt d’heure de la rencontre, les deux équipes s’observaient sans se montrer dangerereuses. Mais suite à un corner de Ménez, qui venait de casser les reins de Lovren sur une feinte de corps, Armand frappait et Umtiti repoussait du coude, ce qui forçait Mr Turpin, l’arbitre de la rencontre, à accorder gentiment un penalty aux Parisiens. Expert dans le domaine, Nenê ne se privait pas pour prendre Lloris à contre-pied (1-0, 19e). Malheureusement pour le PSG, cet avatange au score n’allait pas durer longtemps puisque quelques minutes plus tard, l’arbitre avait de nouveau le coup de sifflet facile en sanctionnant Jallet et en accordant un coup-franc dangereux à l’OL. Källström profitait de l’occasion pour tromper Douchez d’un joli coup de patte dans la lucarne (1-1, 25e). Les Parisiens se montaient ensuite dangereux à plusieurs reprises par l’intérmédiaire de Gameiro et Ménez, qui butaient sur un Lloris un grande forme. Et juste avant la pause, contre le cours du jeu, Källström centrait au second poteau pour un Lisandro étonnement libre de tout marquage qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts parisiens (1-2, 45e). C’est donc menés au score que les hommes de Carlo Ancelotti rejoignaient les vestiaires.

Les buts de Lloris assiégés, en vain…

Pour débuter la seconde période du mieux possible, le technicien italien décidait de faire rentrer Pastore et de faire sortir Bisevac, remplacé par Jallet sur le côté droit de la défense. Et c’est un véritable bombardement que subissait le but de Lloris, qui devait sortir des tentatives de Jallet (51e), Ménez (53e) et Pastore (62e). Entre temps, Matuidi, rentré à la place de Bodmer, avait lui aussi inquiété les Lyonnais grâce à frappe au-dessus des cages rhodaniennes. Complètement asphyxié par les assauts parisiens, l’OL trouvait tout de même l’opportunité de procéder à un contre étonnement gâché par Lisandro, qui envoyait le ballon au dessus des cages vides de Douchez (66e). Mais les Parisiens étaient toujours dominateurs et continuaient de buter sur une défense lyonnaise bien regroupée. Et comme tout bonne chose a une fin, le PSG ne réussissait pas à revenir au score comme il l’avait fait lors des matches précédents, malgré une deuxième période à sens unique. Ce sont même les Lyonnais qui inscrivaient le but du KO grâce à un penalty de Gomis, provoqué par Jallet (1-3, 92e).

Après avoir été éliminé de la Coupe de la Ligue, de la Ligue Europa, le PSG voit s’échapper la possibilité de remporter la Coupe de France. Le PSG n’a pas su concrétiser sa grosse domination et il faudra désormais assurer le titre de champion de France pour ne pas vivre une saison blanche.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club