Club

Le jeu aérien, un problème pour Paris

Publie le 01/03/2012 a 16:12



  • Si le jeu offensif du PSG semble s’améliorer de match en match, grâce à un milieu de terrain de plus en plus équilibré, de grosses lacunes subsistent en défense. 

    Lors des deux dernières rencontres, face à Montpellier et Lyon, les Parisiens ont encaissé six buts et ont surtout montré beaucoup de fébrilité sur les coups de pied arrêtés et le jeu aérien. Pour preuve, trois des buts concédés l’ont été de la tête (Utaka et Belhanda face à Montpellier, Briand face à Lyon), en plus du fait que le but de Gomis vienne d’un ballon en cloche et que celui de Bastos soit provoqué par un corner.

    Et de manière plus générale, depuis le début de la saison, les Parisiens ont encaissé 11 de leurs 25 buts de la tête, soit un pourcentage de… 44% ! Quand on sait que la moyenne de la Ligue 1 est de 19%, on voit qu’il existe un réel problème à ce niveau au PSG. Conscient de ces lacunes, Christophe Jallet a indiqué que Carlo Ancelotti allait forcer ses joueurs à s’améliorer dans ce domaine lors des séances d’entraînement prévues cette semaine. Il rappelle également que ces défaillances dans le jeu aérien peuvent venir d’un manque de concentration et du fait que la défense ne soit pas encore rodée suite à l’arrivée des deux nouveaux joueurs que sont Alex et Maxwell.

    « Ce n’est évidemment pas un problème de centimètres. Il faut reconnaître que nous avons été un peu moins concentrés et vigilants dans ce domaine. On sait qu’il y a de la marge de progression. N’oublions pas que trois nouveaux joueurs sont arrivés cet hiver. C’est l’une des explications à nos problèmes. Et nous aurons peut-être des ajustements tactiques à apporter. Contre Lyon, sur les coups de pied défensifs, nous avions mis deux joueurs non pas au marquage individuel mais en défense de zone. Cela pourrait changer. Il faudra régler tout cela. Car s’il faut marquer cinq buts à chaque match pour gagner, cela ne va pas toujours arriver ! », a déclaré le latéral parisien, qui sait que si son équipe règle ces problèmes tout en restant efficace offensivement, alors elle sera très difficile à arrêter. Samedi, face à Ajaccio, les Parisiens devront en tout cas se méfier car Ajaccio, qui devrait laisser la possession du ballon au PSG, pourrait profiter des moindres coups francs obtenus dans le camp parisien pour tenter de tromper Sirigu.

    Publie le 01/03/2012 a 16:12

    Le jeu aérien, un problème pour Paris

    Si le jeu offensif du PSG semble s’améliorer de match en match, grâce à un milieu de terrain de plus en plus équilibré, de grosses lacunes subsistent en défense. 

    Lors des deux dernières rencontres, face à Montpellier et Lyon, les Parisiens ont encaissé six buts et ont surtout montré beaucoup de fébrilité sur les coups de pied arrêtés et le jeu aérien. Pour preuve, trois des buts concédés l’ont été de la tête (Utaka et Belhanda face à Montpellier, Briand face à Lyon), en plus du fait que le but de Gomis vienne d’un ballon en cloche et que celui de Bastos soit provoqué par un corner.

    Et de manière plus générale, depuis le début de la saison, les Parisiens ont encaissé 11 de leurs 25 buts de la tête, soit un pourcentage de… 44% ! Quand on sait que la moyenne de la Ligue 1 est de 19%, on voit qu’il existe un réel problème à ce niveau au PSG. Conscient de ces lacunes, Christophe Jallet a indiqué que Carlo Ancelotti allait forcer ses joueurs à s’améliorer dans ce domaine lors des séances d’entraînement prévues cette semaine. Il rappelle également que ces défaillances dans le jeu aérien peuvent venir d’un manque de concentration et du fait que la défense ne soit pas encore rodée suite à l’arrivée des deux nouveaux joueurs que sont Alex et Maxwell.

    « Ce n’est évidemment pas un problème de centimètres. Il faut reconnaître que nous avons été un peu moins concentrés et vigilants dans ce domaine. On sait qu’il y a de la marge de progression. N’oublions pas que trois nouveaux joueurs sont arrivés cet hiver. C’est l’une des explications à nos problèmes. Et nous aurons peut-être des ajustements tactiques à apporter. Contre Lyon, sur les coups de pied défensifs, nous avions mis deux joueurs non pas au marquage individuel mais en défense de zone. Cela pourrait changer. Il faudra régler tout cela. Car s’il faut marquer cinq buts à chaque match pour gagner, cela ne va pas toujours arriver ! », a déclaré le latéral parisien, qui sait que si son équipe règle ces problèmes tout en restant efficace offensivement, alors elle sera très difficile à arrêter. Samedi, face à Ajaccio, les Parisiens devront en tout cas se méfier car Ajaccio, qui devrait laisser la possession du ballon au PSG, pourrait profiter des moindres coups francs obtenus dans le camp parisien pour tenter de tromper Sirigu.




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Birane

      Entre parenthèses pauvre Gameiro il est passé du statut de 2 eme attaquant de lEDF et 1er attaquant de Paris à 3éme voire 4 eme attaquant de l’EDF et surement 2eme attaquant de Paris

      • Steve

        comme quoi ça vite au foot à lui de reverser la tendance mais ça va être compliqué

      • gameiro le pble.. cest que physiquement il semble faible qd meme contrairement à un mec comme giroud ou benzema…  

        un peu de muscu peu etre et s’améliorer en 1 contre 1 car il a lair limité a ce niveau la aussi. 

    • Birane

      Sur les coup de pied arrêtés il faut passer sur du marquage individuel et arreter de laisser les joueurs passer entre deux défenseurs.

      • paulepoulpe

        exactement

    • psgonetwothree

      Si Ancelotti titularise Hoarau et Bodmer, nous n’aurons pas ce problème. Ils prennent tous les ballons de la tête ces 2 là.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Johann Micoud "le match du PSG a été le plus accompli des 8es de finale"

    LDC – Johan Micoud « le match du PSG a été le plus accompli des 8es de finale »

    LDC

    Hier soir marquait la fin des matchs aller des 8es de finale aller de la Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    4 days ago
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Féminines – 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Actu Féminin

    Du 1er au 8 mars aura lieu un grand tournoi de football féminin qui se nomme ...

    Vidéos PSG

    Le jeu aérien, un problème pour Paris

    <Club

    Si le jeu offensif du PSG semble s’améliorer de match en match, grâce à un milieu de terrain de plus en plus équilibré, de grosses lacunes subsistent en défense. 

    Lors des deux dernières rencontres, face à Montpellier et Lyon, les Parisiens ont encaissé six buts et ont surtout montré beaucoup de fébrilité sur les coups de pied arrêtés et le jeu aérien. Pour preuve, trois des buts concédés l’ont été de la tête (Utaka et Belhanda face à Montpellier, Briand face à Lyon), en plus du fait que le but de Gomis vienne d’un ballon en cloche et que celui de Bastos soit provoqué par un corner.

    Et de manière plus générale, depuis le début de la saison, les Parisiens ont encaissé 11 de leurs 25 buts de la tête, soit un pourcentage de… 44% ! Quand on sait que la moyenne de la Ligue 1 est de 19%, on voit qu’il existe un réel problème à ce niveau au PSG. Conscient de ces lacunes, Christophe Jallet a indiqué que Carlo Ancelotti allait forcer ses joueurs à s’améliorer dans ce domaine lors des séances d’entraînement prévues cette semaine. Il rappelle également que ces défaillances dans le jeu aérien peuvent venir d’un manque de concentration et du fait que la défense ne soit pas encore rodée suite à l’arrivée des deux nouveaux joueurs que sont Alex et Maxwell.

    « Ce n’est évidemment pas un problème de centimètres. Il faut reconnaître que nous avons été un peu moins concentrés et vigilants dans ce domaine. On sait qu’il y a de la marge de progression. N’oublions pas que trois nouveaux joueurs sont arrivés cet hiver. C’est l’une des explications à nos problèmes. Et nous aurons peut-être des ajustements tactiques à apporter. Contre Lyon, sur les coups de pied défensifs, nous avions mis deux joueurs non pas au marquage individuel mais en défense de zone. Cela pourrait changer. Il faudra régler tout cela. Car s’il faut marquer cinq buts à chaque match pour gagner, cela ne va pas toujours arriver ! », a déclaré le latéral parisien, qui sait que si son équipe règle ces problèmes tout en restant efficace offensivement, alors elle sera très difficile à arrêter. Samedi, face à Ajaccio, les Parisiens devront en tout cas se méfier car Ajaccio, qui devrait laisser la possession du ballon au PSG, pourrait profiter des moindres coups francs obtenus dans le camp parisien pour tenter de tromper Sirigu.

    By
    @
    OTER ?>