Club

Le Parisien épluche le dossier Neymar: « Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire »

Le Parisien épluche le dossier Neymar: "Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire"
Publie le 18/07/2017 a 02:15



  •  Comme l’an passé la rumeur Neymar au Paris Saint-Germain a repris de plus belle. D’après plusieurs médias, le PSG serait prêt à payer la clause libératoire de l’attaquant du FC Barcelone, fixée à 220M€. Cela fait tout de même un long moment que le brésilien est annoncé proche de la capitale, comme l’explique le journal, Le Parisien.

    « Avant même l’arrivée de Neymar à Barcelone à l’été 2013, le PSG et le Brésilien se draguaient déjà par l’intermédiaire de son agent de l’époque, Wagner Ribeiro. Mais l’attrait sans équivalent du Barça s’était révélé plus fort que tout

    Lors des saisons suivantes, Paris s’efforça de maintenir le contact mais l’emprise du fair-play financier l’empêcha de se positionner concrètement. Le travail relationnel de longue haleine s’intensifia à l’été 2016, avant que la cour effrénée des dirigeants parisiens ne se heurte finalement à la gourmandise (financière) du joueur.

    En octobre, Neymar conclut une prolongation de contrat jusqu’en 2021 avec le Barça et le PSG eut, à tort ou à raison, l’impression d’avoir été un peu manipulé dans cette histoire. Pourtant, en dépit de ces échecs répétés, Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire. »

    Ces dernières saisons le PSG était surveillé et surtout restreint dans ses dépenses par le Fair-Play Financier. Le journal évoque cette contrainte qui est aujourd’hui levée et qui permet au PSG de dépenser des sommes beaucoup plus importantes sur le marché des transferts.

    « Désormais débarrassé des contraintes du fair-play financier, le PSG s’est mis en position de réaliser de grandes choses lors de ce mercato. Comme révélé dans nos colonnes, les Parisiens ont ainsi budgété une enveloppe de 220 millions d’euros pour les frais de transferts lors de la saison 2017-2018. Sans compter les éventuelles ventes qui donneraient une marge de manœuvre supplémentaire.

    Dans ce contexte, le paiement de la clause libératoire, fixée justement par le Barça à 220 M€, n’a rien d’impossible. En clair, le PSG doit se mettre d’accord au préalable avec Neymar. Selon la presse espagnole, un rendez-vous serait d’ailleurs prévu la semaine prochaine entre Nasser Al-Khelaïfi et le père du joueur. Il « suffirait » ensuite aux dirigeants parisiens de présenter un chèque de 220 M€ à leurs homologues catalans pour s’attacher les services de la star. Sans que ces derniers puissent s’y opposer. »

    L’arrivée de Daniel Alves (34 ans) au PSG pourrait jouer en la faveur du club parisien puisque les deux compatriotes sont très bons amis. Certains médias évoquent aussi un potentiel échange entre Neymar et Marco Verratti puisque le club catalan désirerait fortement le milieu parisien de 24 ans.

    Toutes ces hypothèses sont possibles et il n’est clairement pas farfelu d’imaginer aujourd’hui un club sortir plus de 220M€ pour un joueur. Maintenant il s’agit encore pour le moment que de simples rumeurs, l’an passé le brésilien était aussi annoncé très proche du PSG et ce dernier a finalement prolongé son contrat avec le club catalan.

    Cette saison le PSG veut réellement faire parler de lui et recruter un grand nom, évidemment que la venue de Neymar résonnerait dans le monde du foot et permettrait au club de passer un cap sportivement et médiatiquement. Mais, si de son côté le PSG n’est pas prêt à vendre ses cadres il en va de mêmes pour les autres grands d’Europe. Aujourd’hui Neymar est une star, il est seulement âgé de 25 ans et représente donc aussi le futur. Nul doute que s’il y a bien un joueur à bloquer c’est lui, et le club catalan fera certainement tout pour y parvenir.

    Publie le 18/07/2017 a 02:15

    Le Parisien épluche le dossier Neymar: « Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire »

     Comme l’an passé la rumeur Neymar au Paris Saint-Germain a repris de plus belle. D’après plusieurs médias, le PSG serait prêt à payer la clause libératoire de l’attaquant du FC Barcelone, fixée à 220M€. Cela fait tout de même un long moment que le brésilien est annoncé proche de la capitale, comme l’explique le journal, Le Parisien.

    « Avant même l’arrivée de Neymar à Barcelone à l’été 2013, le PSG et le Brésilien se draguaient déjà par l’intermédiaire de son agent de l’époque, Wagner Ribeiro. Mais l’attrait sans équivalent du Barça s’était révélé plus fort que tout

    Lors des saisons suivantes, Paris s’efforça de maintenir le contact mais l’emprise du fair-play financier l’empêcha de se positionner concrètement. Le travail relationnel de longue haleine s’intensifia à l’été 2016, avant que la cour effrénée des dirigeants parisiens ne se heurte finalement à la gourmandise (financière) du joueur.

    En octobre, Neymar conclut une prolongation de contrat jusqu’en 2021 avec le Barça et le PSG eut, à tort ou à raison, l’impression d’avoir été un peu manipulé dans cette histoire. Pourtant, en dépit de ces échecs répétés, Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire. »

    Ces dernières saisons le PSG était surveillé et surtout restreint dans ses dépenses par le Fair-Play Financier. Le journal évoque cette contrainte qui est aujourd’hui levée et qui permet au PSG de dépenser des sommes beaucoup plus importantes sur le marché des transferts.

    « Désormais débarrassé des contraintes du fair-play financier, le PSG s’est mis en position de réaliser de grandes choses lors de ce mercato. Comme révélé dans nos colonnes, les Parisiens ont ainsi budgété une enveloppe de 220 millions d’euros pour les frais de transferts lors de la saison 2017-2018. Sans compter les éventuelles ventes qui donneraient une marge de manœuvre supplémentaire.

    Dans ce contexte, le paiement de la clause libératoire, fixée justement par le Barça à 220 M€, n’a rien d’impossible. En clair, le PSG doit se mettre d’accord au préalable avec Neymar. Selon la presse espagnole, un rendez-vous serait d’ailleurs prévu la semaine prochaine entre Nasser Al-Khelaïfi et le père du joueur. Il « suffirait » ensuite aux dirigeants parisiens de présenter un chèque de 220 M€ à leurs homologues catalans pour s’attacher les services de la star. Sans que ces derniers puissent s’y opposer. »

    L’arrivée de Daniel Alves (34 ans) au PSG pourrait jouer en la faveur du club parisien puisque les deux compatriotes sont très bons amis. Certains médias évoquent aussi un potentiel échange entre Neymar et Marco Verratti puisque le club catalan désirerait fortement le milieu parisien de 24 ans.

    Toutes ces hypothèses sont possibles et il n’est clairement pas farfelu d’imaginer aujourd’hui un club sortir plus de 220M€ pour un joueur. Maintenant il s’agit encore pour le moment que de simples rumeurs, l’an passé le brésilien était aussi annoncé très proche du PSG et ce dernier a finalement prolongé son contrat avec le club catalan.

    Cette saison le PSG veut réellement faire parler de lui et recruter un grand nom, évidemment que la venue de Neymar résonnerait dans le monde du foot et permettrait au club de passer un cap sportivement et médiatiquement. Mais, si de son côté le PSG n’est pas prêt à vendre ses cadres il en va de mêmes pour les autres grands d’Europe. Aujourd’hui Neymar est une star, il est seulement âgé de 25 ans et représente donc aussi le futur. Nul doute que s’il y a bien un joueur à bloquer c’est lui, et le club catalan fera certainement tout pour y parvenir.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC – 2 joueurs du PSG sont dans l’équipe-type de la 5e journée !

    LDC

    Après la 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions qui s’est jouée ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"PSG/Celtic - Cavani "Quand toute l'équipe joue comme ça, c'est dur pour les autres""
    22 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"PSG/Celtic - Cavani "Quand toute l'équipe joue comme ça, c'est dur pour les autres""
    23 hours ago

    Actualité Féminine

    Benstiti Le PSG a fait une erreur en me laissant partir parce que le plus dur avait été fait

    Benstiti « Le PSG a fait une erreur en me laissant partir parce que le plus dur avait été fait »

    Actu Féminin

    Après son expérience en Chine et un triomphe avec le club de Dalian Quanjian, Farid Benstiti s’est ...

    Vidéos PSG

    Le Parisien épluche le dossier Neymar: « Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire »

    Le Parisien épluche le dossier Neymar: "Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire" <Club

     Comme l’an passé la rumeur Neymar au Paris Saint-Germain a repris de plus belle. D’après plusieurs médias, le PSG serait prêt à payer la clause libératoire de l’attaquant du FC Barcelone, fixée à 220M€. Cela fait tout de même un long moment que le brésilien est annoncé proche de la capitale, comme l’explique le journal, Le Parisien.

    « Avant même l’arrivée de Neymar à Barcelone à l’été 2013, le PSG et le Brésilien se draguaient déjà par l’intermédiaire de son agent de l’époque, Wagner Ribeiro. Mais l’attrait sans équivalent du Barça s’était révélé plus fort que tout

    Lors des saisons suivantes, Paris s’efforça de maintenir le contact mais l’emprise du fair-play financier l’empêcha de se positionner concrètement. Le travail relationnel de longue haleine s’intensifia à l’été 2016, avant que la cour effrénée des dirigeants parisiens ne se heurte finalement à la gourmandise (financière) du joueur.

    En octobre, Neymar conclut une prolongation de contrat jusqu’en 2021 avec le Barça et le PSG eut, à tort ou à raison, l’impression d’avoir été un peu manipulé dans cette histoire. Pourtant, en dépit de ces échecs répétés, Paris a cette fois-ci de bonnes raisons d’y croire. »

    Ces dernières saisons le PSG était surveillé et surtout restreint dans ses dépenses par le Fair-Play Financier. Le journal évoque cette contrainte qui est aujourd’hui levée et qui permet au PSG de dépenser des sommes beaucoup plus importantes sur le marché des transferts.

    « Désormais débarrassé des contraintes du fair-play financier, le PSG s’est mis en position de réaliser de grandes choses lors de ce mercato. Comme révélé dans nos colonnes, les Parisiens ont ainsi budgété une enveloppe de 220 millions d’euros pour les frais de transferts lors de la saison 2017-2018. Sans compter les éventuelles ventes qui donneraient une marge de manœuvre supplémentaire.

    Dans ce contexte, le paiement de la clause libératoire, fixée justement par le Barça à 220 M€, n’a rien d’impossible. En clair, le PSG doit se mettre d’accord au préalable avec Neymar. Selon la presse espagnole, un rendez-vous serait d’ailleurs prévu la semaine prochaine entre Nasser Al-Khelaïfi et le père du joueur. Il « suffirait » ensuite aux dirigeants parisiens de présenter un chèque de 220 M€ à leurs homologues catalans pour s’attacher les services de la star. Sans que ces derniers puissent s’y opposer. »

    L’arrivée de Daniel Alves (34 ans) au PSG pourrait jouer en la faveur du club parisien puisque les deux compatriotes sont très bons amis. Certains médias évoquent aussi un potentiel échange entre Neymar et Marco Verratti puisque le club catalan désirerait fortement le milieu parisien de 24 ans.

    Toutes ces hypothèses sont possibles et il n’est clairement pas farfelu d’imaginer aujourd’hui un club sortir plus de 220M€ pour un joueur. Maintenant il s’agit encore pour le moment que de simples rumeurs, l’an passé le brésilien était aussi annoncé très proche du PSG et ce dernier a finalement prolongé son contrat avec le club catalan.

    Cette saison le PSG veut réellement faire parler de lui et recruter un grand nom, évidemment que la venue de Neymar résonnerait dans le monde du foot et permettrait au club de passer un cap sportivement et médiatiquement. Mais, si de son côté le PSG n’est pas prêt à vendre ses cadres il en va de mêmes pour les autres grands d’Europe. Aujourd’hui Neymar est une star, il est seulement âgé de 25 ans et représente donc aussi le futur. Nul doute que s’il y a bien un joueur à bloquer c’est lui, et le club catalan fera certainement tout pour y parvenir.

    By
    @
    OTER ?>