Restez connectés avec nous

Club

Le patron de la L1, c’est bien Paris !

A l’issue de la 18e journée de Ligue 1, le PSG reprend le « maillot jaune » du championnat. En battant l’OL au Parc des Princes (1-0), le club de la capitale semble bien parti pour être sacré champion d’automne.

Pour ce duel au sommet, Carlo Ancelotti alignait presque le même onze que celui s’étant imposé à Valenciennes mardi dernier (4-0). Comme prévu, Sakho se substituait à Alex, blessé aux ischio-jambiers, en charnière centrale. L’OL se présentait pour sa part avec un schéma particulièrement défensif, en 5-3-2, avec Bastos positionné au poste de latéral gauche. Lors des dix premières minutes, les Rhodaniens monopolisaient le ballon. Suite à un corner botté par Ménez, Sakho et Bisevac restaient au sol mais finissaient par se relever. A l’entrée de la surface, Ibrahimovic se jouait de la défense lyonnaise pour décaler Pastore. « El Flaco » cherchait le poteau gauche de Vercoutre mais ce dernier plongeait parfaitement pour dévier en corner (12e). Dans la foulée, Lavezzi prenait sa chance aux 25 mètres, à ras du sol. Vercoutre s’interposait à nouveau (13e). Sur un coup franc en faveur de l’OL, la frappe de Bastos était déviée par le postérieur de Jallet. Gomis, à l’affût, prenait le cuir, avant que Sirigu ne plonge devant l’ancien Lillois pour capter la sphère (18e).

A l’entrée de la surface, Malbranque glissait à Gomis, lequel prolongeait du bout du pied. Sirigu s’emparait du ballon sans inquiétude (24e). Survenait alors la première réelle occasion de la rencontre. Sur une ouverture de Fofana provenant de la droite, Lisandro adressait une reprise de volée. La tentative de l’Argentin heurtait le poteau droit de Sirigu (27e). Sur cette opportunité lyonnaise, le portier transalpin était pourtant battu. En contre-attaque, les Franciliens remontaient le ballon côté droit. En position d’ailier, Zlatan trouvait Matuidi au point de penalty. Le milieu défensif trompait Vercoutre d’une tête piquée sur sa gauche (1-0, 45e+1). Le club de la capitale avait l’occasion de faire le break, juste avant la pause. Échappé sur la gauche, Ibrahimovic fixait dans la surface et frappait côté opposé. Le tir du Scandinave était stoppé par Vercoutre, puis contré par Ménez (45e+3).

Gestion parfaite

Au retour du vestiaire, Ancelotti n’opérait aucun changement. Ménez lançait Ibra, à la limite du hors-jeu. L’ancien Milanais essayait de dépasser Vercoutre, mais le portier rhodanien taclait en touche (49e). L’intensité de la renconte diminuait un peu en ce début de seconde période. Les hommes d’Ancelotti récupéraient nettement plus de ballons grâce à leur pressing. Parti en contre, Ménez accélérait et fixait. A quelques centimètres, Zlatan, servi par Lavezzi sur sa gauche, tentait de reprendre face au but mais Umtiti intervenait in extremis (61e). Les Rhodaniens se montraient de plus en plus imprécis. Servi par une louche d’Ibrahimovic, Pastore s’offrait un  petit pont sur Lovren avant de frapper en force. Vercoutre effectuait une parade pour éviter le danger (65e).

Physiquement, les hommes de Garde souffraient, ce qui permettait aux Rouge et Bleu de déployer leur jeu à leur guise. Jallet reprenait en force à ras de terre un ballon donné en retrait par Ibrahimovic. Le cuir effleurait le montant droit de Vercoutre, battu (78e). Servi dans la profondeur par Pastore, Lavezzi manquait son duel face à Vercoutre, qui déviait un ballon piqué d’El Pocho en corner (81e). Trois minutes avant la fin du temps réglementaire, Ménez cédait sa place à Chantôme. Dans les ultimes instants de la rencontre, Armand remplaçait Lavezzi.

Certes, le PSG aura été moins prolifique que lors de ses deux derniers matches de Ligue 1, face à Evian et Valenciennes. Toutefois, les Parisiens ont fait preuve d’une solidarité à toute épreuve, se montrant extrêmement solides. Cette victoire face au désormais ex-leader rhodanien permet aux hommes d’Ancelotti de poursuivre leur série de succès (quatre d’affilée, toutes compétitions confondues). Vendredi prochain, s’ils s’imposent à Brest (20h45), les Rouge et Bleu seront sacrés champion d’automne, comme l’année dernière sous Kombouaré.

—————————————————————————

Paris Saint-Germain – Olympique Lyonnais : 1-0
But : Matuidi (45e+1) pour le PSG

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet, T.Silva (c), Sakho, Maxwell – Matuidi, Motta, Pastore, Lavezzi (Armand, 90e) – Ménez (Chantôme, 87e), Ibrahimovic

L’équipe de l’OL : Vercoutre – Réveillère, Bisevac, Lovren, Umtiti – Gonalons, Fofana, Malbranque (Mvuemba, 85e) – Bastos, Lisandro (c), Gomis (Benzia, 85e)

Avertissements : Thiago Silva (38e, contestation), Sirigu (73e, gain de temps) et Ménez (82e, simulation) pour le PSG – Fofana (33e, tacle en retard sur Lavezzi) et Lovren (56e, semelle sur Matuidi) pour l’OL

Derniers articles

Autres articles présents dans Club