Club

Le PSG abandonne Sportfive

L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux
Publie le 24/11/2011 a 17:48



  • Le PSG a décidé récemment de mettre un terme au contrat qui le lie à Sportfive, l’agence de marketing sportif du groupe Lagardère.

    En 2008, les dirigeants parisiens ont signé un bail de dix ans avec Sportfive, société qui gère depuis maintenant trois saisons le marketing et les loges du PSG, ce qui rapporte environ 18 millions d’euros de recettes annuelles au club de la capitale. Mais visiblement, ce contrat n’est pas du goût des Qataris, gênés par le fait que l’agence ponctionne une commission de 13% sur les revenus générés par le club, un pourcentage beaucoup trop élevé également pour Jean-Claude Blanc, le nouveau directeur général délégué du club.

    L’ancien président de la Juventus de Turin a donc mis fin au bail de 10 ans qui liait le PSG et Sportfive, et devrait s’occuper lui-même des affaires commerciales du club à l’avenir. En effet, Jean-Claude Blanc est expérimenté dans le domaine puisqu’il a été le dirigeant d’ASO (Amaury Sport Organisation), grand organisateur d’évènements sportifs, à la fin des années 1990.

    Grâce à ce divorce entre le club de la capitale et l’agence, la direction du PSG et plus particulièrement les Qataris montrent une fois de plus leur désir de gérer le club par eux-mêmes, à tous les niveaux, sans avoir affaire à la moindre contrainte. Il reste à savoir quelles seront leurs futures décisions concernant Fly Emirates et Nike, les deux plus gros partenaires du PSG, qui possèdent une structure complètement étrangère au club.

    Publie le 24/11/2011 a 17:48

    Le PSG abandonne Sportfive

    Le PSG a décidé récemment de mettre un terme au contrat qui le lie à Sportfive, l’agence de marketing sportif du groupe Lagardère.

    En 2008, les dirigeants parisiens ont signé un bail de dix ans avec Sportfive, société qui gère depuis maintenant trois saisons le marketing et les loges du PSG, ce qui rapporte environ 18 millions d’euros de recettes annuelles au club de la capitale. Mais visiblement, ce contrat n’est pas du goût des Qataris, gênés par le fait que l’agence ponctionne une commission de 13% sur les revenus générés par le club, un pourcentage beaucoup trop élevé également pour Jean-Claude Blanc, le nouveau directeur général délégué du club.

    L’ancien président de la Juventus de Turin a donc mis fin au bail de 10 ans qui liait le PSG et Sportfive, et devrait s’occuper lui-même des affaires commerciales du club à l’avenir. En effet, Jean-Claude Blanc est expérimenté dans le domaine puisqu’il a été le dirigeant d’ASO (Amaury Sport Organisation), grand organisateur d’évènements sportifs, à la fin des années 1990.

    Grâce à ce divorce entre le club de la capitale et l’agence, la direction du PSG et plus particulièrement les Qataris montrent une fois de plus leur désir de gérer le club par eux-mêmes, à tous les niveaux, sans avoir affaire à la moindre contrainte. Il reste à savoir quelles seront leurs futures décisions concernant Fly Emirates et Nike, les deux plus gros partenaires du PSG, qui possèdent une structure complètement étrangère au club.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Aurelien 95

      j’aimerais bien savoir combien leur a couter la resiliation  juste par curiosité :)

    • Zepec

      blanc commence le travail de fond c’est un bon debut

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Samuel Umtiti - FC Barcelone

    Umtiti « Il y a une belle équipe de Paris »

    LDC

    En tant qu’ancien pensionnaire de Ligue 1 et actuel joueur du FC Barcelone, Samuel Umtiti est ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    2 days ago
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Le PSG abandonne Sportfive

    L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux <Club

    Le PSG a décidé récemment de mettre un terme au contrat qui le lie à Sportfive, l’agence de marketing sportif du groupe Lagardère.

    En 2008, les dirigeants parisiens ont signé un bail de dix ans avec Sportfive, société qui gère depuis maintenant trois saisons le marketing et les loges du PSG, ce qui rapporte environ 18 millions d’euros de recettes annuelles au club de la capitale. Mais visiblement, ce contrat n’est pas du goût des Qataris, gênés par le fait que l’agence ponctionne une commission de 13% sur les revenus générés par le club, un pourcentage beaucoup trop élevé également pour Jean-Claude Blanc, le nouveau directeur général délégué du club.

    L’ancien président de la Juventus de Turin a donc mis fin au bail de 10 ans qui liait le PSG et Sportfive, et devrait s’occuper lui-même des affaires commerciales du club à l’avenir. En effet, Jean-Claude Blanc est expérimenté dans le domaine puisqu’il a été le dirigeant d’ASO (Amaury Sport Organisation), grand organisateur d’évènements sportifs, à la fin des années 1990.

    Grâce à ce divorce entre le club de la capitale et l’agence, la direction du PSG et plus particulièrement les Qataris montrent une fois de plus leur désir de gérer le club par eux-mêmes, à tous les niveaux, sans avoir affaire à la moindre contrainte. Il reste à savoir quelles seront leurs futures décisions concernant Fly Emirates et Nike, les deux plus gros partenaires du PSG, qui possèdent une structure complètement étrangère au club.

    By
    @
    OTER ?>