Restez connectés avec nous
Le PSG confirme l'existence des formulaires avec des contenus illégaux dénoncés par Mediapart et explique sa réaction

Club

Le PSG « confirme » l’existence des « formulaires avec des contenus illégaux » dénoncés par Mediapart et explique sa réaction

Un peu plus tôt ce jeudi, Mediapart a publié des informations dans le cadre des Football Leaks qui indiquaient que le Paris Saint-Germain a utilisé une discrimination ethnique dans le recrutement dans son centre de formation. La réaction du club était donc attendue. Et certains ont trop vite critiqué le média, qui aurait tenté de faire du buzz sans avoir d’informations. Car il n’y a pas de démenti cette fois. Le PSG confirme l’existence des dossiers dénoncés et explique le déroulement des faits ainsi que sa réaction via un communiqué officiel.

« Le Paris Saint Germain confirme que des formulaires avec des contenus illégaux ont été utilisés entre 2013 et 2018 par la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Ile de France. Ces formulaires ont été institués à la seule initiative personnelle du responsable de ce département.

Dès qu’il en a été informé au début du mois d’octobre dernier, le Paris Saint-Germain a lancé une enquête interne pour comprendre comment de telles pratiques ont pu exister et décider des mesures qui s’imposent.

s le premier contact avec les journalistes du consortium, le Paris Saint-Germain a lancé une enquête interne.’

(…)

La Direction générale du Club n’avait jamais eu connaissance d’un système de fichage ethnique au sein d’un département recrutement ni eu en sa possession un tel formulaire. Au vu des informations qui y sont mentionnées, ces formulaires trahissent l’esprit et les valeurs du Paris Saint-Germain.

(…) Dès le premier contact avec les journalistes du consortium, le Paris Saint-Germain, accompagné d’un cabinet d’avocats, a lancé une enquête interne pour comprendre comment de telles pratiques ont pu exister et décider des mesures qui s’imposent. »

Il y a donc bien eu une pratique illégale au sein du club, mais qui n’a pas été mené par la direction. C’est l’initiative de certains sans aval des dirigeants. Et le PSG, une fois au courant, a réagi. Il explique d’ailleurs aussi de grands axes pour éviter de voir de tels soucis se répéter.

« Définir une méthodologie de recrutement contrôlée.

La Direction, les Ressources humaines et le pôle Compliance travaillent à la définition d’une nouvelle procédure de recrutement des jeunes sportifs, appliquée par l’ensemble des recruteurs du Club et contrôlée régulièrement.

Mettre en place un Code de conduite.

Ce code réaffirmera les valeurs et les pratiques éthiques à respecter, au-delà de la section sportive, par l’ensemble des salariés du Club.

Mettre en place une procédure d’alerte éthique

Une procédure d’alerte éthique sera instaurée qui permettra le recueil de signalements pour analyse et traitement, tout en garantissant une protection effective des personnes à leur origine.

Cette procédure jouera un rôle central dans le maintien et le développement de pratiques intègres. Il s’agira également d’un moyen pour le Paris Saint-Germain de se protéger en étant informé des comportements et pratiques contraire à l’éthique, y compris des affaires.

Renforcer la promotion de la culture éthique auprès de l’ensemble des collaborateurs du Club

Sous la responsabilité de la Direction, les Ressources humaines vont mettre en place des programmes de sensibilisation visant à développer la culture éthique et promouvoir l’adoption de bonnes pratiques et s’assurer de leur application.

La lutte contre toutes les formes de discrimination est un engagement fondamental du Club, et s’exprime tant au travers de sa Fondation que de son travail aux côtés d’associations reconnues, telles SOS Racisme, la LICRA, le Paris Foot Gay ou Sportitude. »

Bien sûr, certains diront que la direction du PSG aurait dû être au courant de ce qui se passait au sein de sa formation. Mais il est impossible de vérifier les faits et gestes de tout le monde. N’importe qui peut créer un document et l’utiliser. L’essentiel est d’avoir eu la bonne réaction une fois que cette pratique a été découverte. C’est aussi pour cela qu’il fallait rester prudent face aux informations de Mediapart avant de se lancer dans des jugements. On peut se dire que les plus sceptiques affirmeront que le PSG se cachent alors qu’il avait bien dirigé cette discrimination, mais c’est un peu voir le mal partout. Le club de la capitale a aussi fait beaucoup de belles choses, comme sa Fondation, et mérite d’être écouté. Ses explication se tiennent et sa réaction semble bien adaptée.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club