Club

Le PSG est « blindé » face aux rumeurs

Publie le 19/11/2011 a 10:37



  • Lors des deux dernières semaines, les rumeurs les plus folles ont été évoquées au PSG, en particulier en ce qui concerne le limogeage d’Antoine Kombouaré et l’arrivée de Carlo Ancelotti. Désormais habitué du fait, Christophe Jallet a avoué que lui et ses coéquipiers étaient désormais imperméable à ce genre de fausses informations.

    « On a l’habitude, on est blindé. Si le coach a des choses à nous dire, il nous les dit. Après, tout ce qu’il se passe autour, on essaye d’en faire abstraction, même si ce n’est pas toujours facile. On l’a vécu calmement. Tout le monde est encore là comme il y a quinze jours pour aborder ce match de Nancy. Les mêmes personnes sont ici, et je pense que c’est une bonne chose. On est sur une dynamique, et je pense que ça ne servirait à rien de changer », estime le latéral parisien, très attaché à Antoine Kombouaré, le coach idéal du PSG selon lui. Lui reprocher quoi de toute façon ? Cela serait mentir de dire qu’il ne fait pas du bon boulot. Il a les résultats, c’est ce qu’on demande à un entraîneur. On peut toujours polémiquer sur des détails, mais c’est notre coach. Il est là depuis deux ans et demi et il a toujours fait du bon travail avec nous. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Il a son caractère, et lui aussi s’est bien blindé en arrivant ici. Cela fait partie de la vie d’un entraîneur d’entendre des choses comme ça. C’est comme quand un joueur voit arriver quelqu’un à sa place, un concurrent direct. C’est pareil pour les coachs, c’est à lui de gérer ce problème là. Il nous a dit de nous concentrer sur le travail qu’on avait à faire. Dans son comportement, rien n’a bougé

    Publie le 19/11/2011 a 10:37

    Le PSG est « blindé » face aux rumeurs

    Lors des deux dernières semaines, les rumeurs les plus folles ont été évoquées au PSG, en particulier en ce qui concerne le limogeage d’Antoine Kombouaré et l’arrivée de Carlo Ancelotti. Désormais habitué du fait, Christophe Jallet a avoué que lui et ses coéquipiers étaient désormais imperméable à ce genre de fausses informations.

    « On a l’habitude, on est blindé. Si le coach a des choses à nous dire, il nous les dit. Après, tout ce qu’il se passe autour, on essaye d’en faire abstraction, même si ce n’est pas toujours facile. On l’a vécu calmement. Tout le monde est encore là comme il y a quinze jours pour aborder ce match de Nancy. Les mêmes personnes sont ici, et je pense que c’est une bonne chose. On est sur une dynamique, et je pense que ça ne servirait à rien de changer », estime le latéral parisien, très attaché à Antoine Kombouaré, le coach idéal du PSG selon lui. Lui reprocher quoi de toute façon ? Cela serait mentir de dire qu’il ne fait pas du bon boulot. Il a les résultats, c’est ce qu’on demande à un entraîneur. On peut toujours polémiquer sur des détails, mais c’est notre coach. Il est là depuis deux ans et demi et il a toujours fait du bon travail avec nous. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Il a son caractère, et lui aussi s’est bien blindé en arrivant ici. Cela fait partie de la vie d’un entraîneur d’entendre des choses comme ça. C’est comme quand un joueur voit arriver quelqu’un à sa place, un concurrent direct. C’est pareil pour les coachs, c’est à lui de gérer ce problème là. Il nous a dit de nous concentrer sur le travail qu’on avait à faire. Dans son comportement, rien n’a bougé




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Visi

      Faudrait surtout arreté d’en parler car ca devient tres lourd toute cette histoire basé sur rien. Dès qu’il va y avoir un rendez vous avec un entraineur, un joueur, ou un agent, ca va etre le meme cirque?

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    23 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    5 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France !

    5 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France !

    Actu Féminin

    L’Equipe de France féminine affrontera l’Allemagne et la Suède dans des matchs amicaux à la fin ...

    Vidéos PSG

    Le PSG est « blindé » face aux rumeurs

    <Club , Interviews

    Lors des deux dernières semaines, les rumeurs les plus folles ont été évoquées au PSG, en particulier en ce qui concerne le limogeage d’Antoine Kombouaré et l’arrivée de Carlo Ancelotti. Désormais habitué du fait, Christophe Jallet a avoué que lui et ses coéquipiers étaient désormais imperméable à ce genre de fausses informations.

    « On a l’habitude, on est blindé. Si le coach a des choses à nous dire, il nous les dit. Après, tout ce qu’il se passe autour, on essaye d’en faire abstraction, même si ce n’est pas toujours facile. On l’a vécu calmement. Tout le monde est encore là comme il y a quinze jours pour aborder ce match de Nancy. Les mêmes personnes sont ici, et je pense que c’est une bonne chose. On est sur une dynamique, et je pense que ça ne servirait à rien de changer », estime le latéral parisien, très attaché à Antoine Kombouaré, le coach idéal du PSG selon lui. Lui reprocher quoi de toute façon ? Cela serait mentir de dire qu’il ne fait pas du bon boulot. Il a les résultats, c’est ce qu’on demande à un entraîneur. On peut toujours polémiquer sur des détails, mais c’est notre coach. Il est là depuis deux ans et demi et il a toujours fait du bon travail avec nous. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Il a son caractère, et lui aussi s’est bien blindé en arrivant ici. Cela fait partie de la vie d’un entraîneur d’entendre des choses comme ça. C’est comme quand un joueur voit arriver quelqu’un à sa place, un concurrent direct. C’est pareil pour les coachs, c’est à lui de gérer ce problème là. Il nous a dit de nous concentrer sur le travail qu’on avait à faire. Dans son comportement, rien n’a bougé

    By
    @
    OTER ?>