Restez connectés avec nous

Club

Leonardo évoque la victoire contre Bruges et Tuchel, puis fait le point sur Cavani, Icardi et Mbappé

Leonardo évoque la victoire contre Bruges et Tuchel, puis fait le point sur Cavani, Icardi et Mbappé

Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain, était au micro de RMC Sport après la victoire 1-0 contre le Club Bruges ce mercredi soir au Parc des Princes dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. L’occasion d’évoquer plusieurs sujets, en commençant par ce succès, la qualification obtenue en 8e de finale, le coach Thomas Tuchel et le gardien Keylor Navas (32 ans). Tous les propos sont relayés par Goal.

« C’est difficile pour tout le monde en Ligue des Champions. C’est compliqué. Bruges a très bien joué et a vendu chèrement sa peau. On a beaucoup de choses à faire encore, mais c’était important de finir le travail aujourd’hui et se qualifier. On savait, on en a parlé et on savait que ca allait être une saison difficile.

Leonardo « on est en contacts direct et on se parle tout le temps. »

C’est évident. La préparation a été tronquée par les blessures. Mais aujourd’hui, on est 1ers en L1 avec 7 points d’avance et on est qualifiés. J’ai vu qu’on parle de départ de Tuchel, mais on est en contacts direct et on se parle tout le temps. Mais personne ne nous a contacté et il n’y a pas d’histoire.

Navas ? Il a été fondamental, c’est comme s’il marquait le but qui nous qualifie. Il nous a donné de l’énergie. Il nous apporte de l’expérience et de la sérénité. »

Leonardo a très bien résumé la situation du Paris Saint-Germain ce soir. Tout n’est pas encore parfait, mais ce n’est pas illogique. Beaucoup de joueurs ont été blessés et ne sont pas encore au mieux. Il n’y a pas non plus encore tout le travail collectif nécessaire. Il reste des choses à améliorer, défensivement comme offensivement. Mais il y a déjà de très belles bases. Il faut laisser le coach Tuchel travailler avec son équipe maintenant que ses principes s’installent. Ce n’est pas le moment de penser à un changement.

On note enfin l’immense apport de Keylor Navas, qui a bien montré ce soir qu’il est un grand gardien et que cela fait du bien au PSG d’avoir un tel portier. C’est déjà une réponse nette au début de polémique de L’Equipe sur le niveau de l’international costaricien. Le dirigeant brésilien a ensuite évoqué le cas des buteurs Edinson Cavani (32 ans) et Mauro Icardi (26 ans).

Leonardo « Ça sera en fonction de nos sensations. »

« Cavani ? La concurrence, on l’a créé exprès. Aujourd’hui, c’est exprès et peut-être dans un mois ça sera différent. Mais les joueurs sont là pour donner un casse-tête au coach. Il est le meilleur buteur de l’histoire du club et je suis sûr que son histoire se finira bien. On va avancer ensemble et décider ensemble de la suite. Il n’y a pas de doute. Un joueur comme ça doit finir bien. Il n’y a pas deadline pour les prolongations. Ça sera en fonction de nos sensations.

Lever d’option d’achat pour Icardi ?

C’est vrai que c’est un attaquant qui nous a apporté de l’expérience et qui a très bien commencé. On avait besoin de joueurs efficaces. Il est toujours présent. Mais Di Maria fait une saison incroyable, Mbappé et Neymar également. Peu d’équipes ont une attaque comme ça. »

Ainsi, les choses sont encore loin d’être figées. Il s’agit d’avoir une concurrence et diverses options. Cavani et Icardi ont des caractéristiques différentes, ce qui peut permettre au coach de s’adapter à l’adversaire, à la situation. Il est aussi possible qu’ils jouent ensemble dans certains contexte. Il n’y a pas une hiérarchie fixée, ni une décision arrêtée pour l’avenir. Même si on serait surpris que le PSG ne lève pas l’option d’achat (estimée à 70 millions d’euros) pour Icardi. Ce qui ne bloque pas l’avenir de Cavani, qui reste pour le moment incertain. Enfin, Leonardo est revenu sur les bruits d’un transfert au Real Madrid autour de Mbappé.

Leonardo « Mbappé, ce n’est pas le moment de le déstabiliser ou le toucher. Le prolonger ? C’est une possibilité oui. »

Mbappé au Real ? Oui, ça agace un peu et ça dérange. Ce n’est pas le moment de parler de ça. Il a encore deux ans et demi de contrat. C’est le moment d’arrêter. Il est très important pour nous. C’est le meilleur jeune qu’on a. Le meilleur joueur au monde. Ce n’est pas le moment de le déstabiliser ou le toucher. Le prolonger ? C’est une possibilité oui. »

Voilà une réponse nette aux rumeurs récentes et à la déclaration du coach madrilène Zinédine Zidane. C’est pour ce genre de sortie notamment que Leonardo est tant apprécié. Il ne laisse pas le PSG être déstabilisé par la presse ou un autre club. Paris ne compte pas laisser un club s’approcher facilement de Mbappé ou le déconcentrer de sa saison avec le PSG. Lequel compte bien pouvoir continuer à avancer avec le prodige français. Reste à voir si la discussion pourra aller dans ce sens.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club