Club

Leonardo : « J’ai zéro inquiétude »

Publie le 25/02/2012 a 10:00



  • Ce soir (21h), le PSG affronteront Lyon après avoir concédé deux matches nuls consécutivement en championnat. Mais Leonardo a toujours aussi confiance en son équipe et pense qu’elle a actuellement tout pour réussir, même si le jeu déployé n’est pas vraiment séduisant.

    « J’ai zéro inquiétude. Je crois dans cet effectif et dans sa capacité à rester compétitif jusqu’au bout. Effectivement, nous restons sur deux nuls, mais avant il y a eu une série de victoires très importantes. Et nous sommes leaders. Le PSG vit une année particulière avec de nombreux changements. Il y a douze nouveaux joueurs. On a pris beaucoup de risques, mais on n’a pas peur. Aujourd’hui, le PSG fait rêver des gens. Le bilan est déjà très positif, a estimé le directeur sportif parisien, qui avoue que le PSG subirait un véritable échec s’il n’était pas champion de France à la fin de la saison. Oui. Une grande équipe part tout le temps pour gagner. On va démarrer toutes les prochaines saisons pour gagner et à chaque fois qu’on ne sera pas champion, ce sera un échec.»

    Et aujourd’hui, si le PSG n’est pas flamboyant sur le terrain, Leonardo trouve cela tout à fait normal à peine deux mois après l’arrivée de Carlo Ancelotti, qui ne peut pas construire une équipe en si peu de temps. « Ancelotti ne peut pas faire des miracles. Le football est un sport collectif, il faut du temps pour se faire comprendre. On est déjà forts, mais on doit prendre conscience de cette force. Cela fait dix-sept ans que le PSG ne gagne plus de titre de champion et c’est très difficile de dépasser ces blocages dans les têtes. Aujourd’hui, on a tout pour bien faire. Il faut simplement concentrer notre énergie dans la recherche de la victoire, et le jeu viendra de lui-même.»

    Et s’il a confiance énormément confiance en l’équipe, le technicien brésilien se montre également optimiste en ce qui concerne l’ambiance du Parc des Princes. Pour avoir connu une enceinte bouillante lors de sa saison passée au PSG en 1995, Leonardo a bien remarqué que l’ambiance n’était pas la même et compte bien remédier au problème rapidement. « Pour moi, jouer au Parc, c’était formidable. J’attendais le moment de l’échauffement avec impatience. Mais depuis mon départ, il s’est passé beaucoup de choses, des phénomènes de violence, la mort de deux supporteurs… Là, cela ne concerne pas que le PSG, c’est une question de sécurité publique. Dès lors, il a fallu s’organiser avec une nouvelle politique des tribunes. L’ambiance n’est pas la même parce qu’il s’est passé des événements graves. Aujourd’hui, on cherche à avoir le spectacle, l’euphorie, mais aussi la sécurité. Dans les années à venir, on va essayer d’avoir plus de ferveur, parce qu’on a besoin d’un Parc qui pousse son équipe et pas d’un stade qui tremble quand on rate une passe. Et on va y arriver », a assuré Leonardo lors d’un entretien accordé à des lecteurs du quotidien Le Parisien.

    Publie le 25/02/2012 a 10:00

    Leonardo : « J’ai zéro inquiétude »

    Ce soir (21h), le PSG affronteront Lyon après avoir concédé deux matches nuls consécutivement en championnat. Mais Leonardo a toujours aussi confiance en son équipe et pense qu’elle a actuellement tout pour réussir, même si le jeu déployé n’est pas vraiment séduisant.

    « J’ai zéro inquiétude. Je crois dans cet effectif et dans sa capacité à rester compétitif jusqu’au bout. Effectivement, nous restons sur deux nuls, mais avant il y a eu une série de victoires très importantes. Et nous sommes leaders. Le PSG vit une année particulière avec de nombreux changements. Il y a douze nouveaux joueurs. On a pris beaucoup de risques, mais on n’a pas peur. Aujourd’hui, le PSG fait rêver des gens. Le bilan est déjà très positif, a estimé le directeur sportif parisien, qui avoue que le PSG subirait un véritable échec s’il n’était pas champion de France à la fin de la saison. Oui. Une grande équipe part tout le temps pour gagner. On va démarrer toutes les prochaines saisons pour gagner et à chaque fois qu’on ne sera pas champion, ce sera un échec.»

    Et aujourd’hui, si le PSG n’est pas flamboyant sur le terrain, Leonardo trouve cela tout à fait normal à peine deux mois après l’arrivée de Carlo Ancelotti, qui ne peut pas construire une équipe en si peu de temps. « Ancelotti ne peut pas faire des miracles. Le football est un sport collectif, il faut du temps pour se faire comprendre. On est déjà forts, mais on doit prendre conscience de cette force. Cela fait dix-sept ans que le PSG ne gagne plus de titre de champion et c’est très difficile de dépasser ces blocages dans les têtes. Aujourd’hui, on a tout pour bien faire. Il faut simplement concentrer notre énergie dans la recherche de la victoire, et le jeu viendra de lui-même.»

    Et s’il a confiance énormément confiance en l’équipe, le technicien brésilien se montre également optimiste en ce qui concerne l’ambiance du Parc des Princes. Pour avoir connu une enceinte bouillante lors de sa saison passée au PSG en 1995, Leonardo a bien remarqué que l’ambiance n’était pas la même et compte bien remédier au problème rapidement. « Pour moi, jouer au Parc, c’était formidable. J’attendais le moment de l’échauffement avec impatience. Mais depuis mon départ, il s’est passé beaucoup de choses, des phénomènes de violence, la mort de deux supporteurs… Là, cela ne concerne pas que le PSG, c’est une question de sécurité publique. Dès lors, il a fallu s’organiser avec une nouvelle politique des tribunes. L’ambiance n’est pas la même parce qu’il s’est passé des événements graves. Aujourd’hui, on cherche à avoir le spectacle, l’euphorie, mais aussi la sécurité. Dans les années à venir, on va essayer d’avoir plus de ferveur, parce qu’on a besoin d’un Parc qui pousse son équipe et pas d’un stade qui tremble quand on rate une passe. Et on va y arriver », a assuré Leonardo lors d’un entretien accordé à des lecteurs du quotidien Le Parisien.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Arfer

      Clair,net et précis ! quand il parle on sent que le projet sur long terme est énorme !

      • CHAD 75

        Tout à fait ! On devine le projet à long terme… 

    • Pzo

      je vous conseille l’interview en entier dans le parisien …. un bonheur le Leo.

    • anti marseillais

      Grave leo trop classe comme dab!! On sent le mec qui connait le football… Il nous a deja construit une tres bonne equipe certe parcequ on a des moyen mtn mais les sirigu alex menez sissoko il s est pas planté.. Et la deja pour cet ete jsui sur qui ya deja deux trois joueur deja conclu.mais pas officiel parcequ il peut avoir blessure et mm par respect pour leur club… Comme nene par ex…ct fait depuis decembre… En tt cas leo toi aussi t une grosse recrue!!! :-)

    • SpikePsg

      Il y a un changement radical dans la gestion des objectifs !
      En France, dire que l’objectif est le titre est devenu Tabou ! quand je vois Montpellier avec 50 point en 24 match dire qu’ils jouent le maintient, c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles !
      Il faut assumer son statut et Leonardo a dès le début fixé les objectifs ! qualification pour la champions league et gagner le titre si possible !
      Ne pas être champion serai un échec mais ce n’est pas la fin du monde !
      En tout cas il faut toujours viser la lune, pour atteindre les étoiles

    • Thierry17

      De l’ambition, de la mesure, de la clarté sans démagogie, moi je trouve que ce type est excellent!!!!Dans cet interview j’ai trouvé que le mec toujours clair,limpide et sans faux-semblant!!!!!Et quand on lui parle argent, salaires et foot business, il assume.
      Le football est un spectacle en temps réel qui génère énormément d’argent, il y a pas de raison qu’ils ne gagnent pas ce que peut gagner un acteur, un chanteur ou d’autres artistes…….

      • Psgfever

         Je suis d’accord avec toi. Même si pr moi les mecs gagnent bien trop de frics mais je suis pas aigri pour autant comme la plupart des Français. En plus  je comprends pas que les gens critiquent la politique financière des clubs  !!!! Ils profitent simplement d’un système !!! j’entends bcp de gens dirent ouai le quatar c’est honteux, ça pue le fric etc… mais oublions pas que tout les joueurs de foot qui  habitent en France paient des Impôts comme tout le monde…. ou presque…. Donc au final voir des mecs étrangers apporté de la tune pr que les joueurs de Ligue 1 paient des impôts en fonction de leurs revenus je me dis en quoi ça choque ??????? bordel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Psgfever

      trop la classe ce Lèo. A chaque fois les mots justes, les bonnes déclarations et il est vraiment ds la politique du club. !!!!! pastore revient ns fort dès ce soir !!!!!! Allez Paris !!!!!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Cardinale "J'espère que Ben Arfa sera aligné" et "qu'il ne sera pas aussi bon qu'avec nous""
    1 hour ago
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Marie-Laure Delie

    Delie «c’est de bon augure pour le choc de la semaine prochaine face à Lyon»

    Actu Féminin

    Le Paris Saint-Germain disputait l’un des matchs clés qui composent le championnat féminin, et celui-ci a parfaitement ...

    Vidéos PSG

    Leonardo : « J’ai zéro inquiétude »

    <Club , Interviews , Une

    Ce soir (21h), le PSG affronteront Lyon après avoir concédé deux matches nuls consécutivement en championnat. Mais Leonardo a toujours aussi confiance en son équipe et pense qu’elle a actuellement tout pour réussir, même si le jeu déployé n’est pas vraiment séduisant.

    « J’ai zéro inquiétude. Je crois dans cet effectif et dans sa capacité à rester compétitif jusqu’au bout. Effectivement, nous restons sur deux nuls, mais avant il y a eu une série de victoires très importantes. Et nous sommes leaders. Le PSG vit une année particulière avec de nombreux changements. Il y a douze nouveaux joueurs. On a pris beaucoup de risques, mais on n’a pas peur. Aujourd’hui, le PSG fait rêver des gens. Le bilan est déjà très positif, a estimé le directeur sportif parisien, qui avoue que le PSG subirait un véritable échec s’il n’était pas champion de France à la fin de la saison. Oui. Une grande équipe part tout le temps pour gagner. On va démarrer toutes les prochaines saisons pour gagner et à chaque fois qu’on ne sera pas champion, ce sera un échec.»

    Et aujourd’hui, si le PSG n’est pas flamboyant sur le terrain, Leonardo trouve cela tout à fait normal à peine deux mois après l’arrivée de Carlo Ancelotti, qui ne peut pas construire une équipe en si peu de temps. « Ancelotti ne peut pas faire des miracles. Le football est un sport collectif, il faut du temps pour se faire comprendre. On est déjà forts, mais on doit prendre conscience de cette force. Cela fait dix-sept ans que le PSG ne gagne plus de titre de champion et c’est très difficile de dépasser ces blocages dans les têtes. Aujourd’hui, on a tout pour bien faire. Il faut simplement concentrer notre énergie dans la recherche de la victoire, et le jeu viendra de lui-même.»

    Et s’il a confiance énormément confiance en l’équipe, le technicien brésilien se montre également optimiste en ce qui concerne l’ambiance du Parc des Princes. Pour avoir connu une enceinte bouillante lors de sa saison passée au PSG en 1995, Leonardo a bien remarqué que l’ambiance n’était pas la même et compte bien remédier au problème rapidement. « Pour moi, jouer au Parc, c’était formidable. J’attendais le moment de l’échauffement avec impatience. Mais depuis mon départ, il s’est passé beaucoup de choses, des phénomènes de violence, la mort de deux supporteurs… Là, cela ne concerne pas que le PSG, c’est une question de sécurité publique. Dès lors, il a fallu s’organiser avec une nouvelle politique des tribunes. L’ambiance n’est pas la même parce qu’il s’est passé des événements graves. Aujourd’hui, on cherche à avoir le spectacle, l’euphorie, mais aussi la sécurité. Dans les années à venir, on va essayer d’avoir plus de ferveur, parce qu’on a besoin d’un Parc qui pousse son équipe et pas d’un stade qui tremble quand on rate une passe. Et on va y arriver », a assuré Leonardo lors d’un entretien accordé à des lecteurs du quotidien Le Parisien.

    By
    @
    OTER ?>