Restez connectés avec nous
Anciens - Leonardo révèle qu'il a failli faire venir Pirlo au PSG, mais a échoué à 2 jours près

Club

Leonardo : « Même Ronaldo ne sait pas »

Dans Téléfoot, Leonardo a balayé l’actualité du PSG, du match face au Barça au titre de champion de France, en passant par le mercato.

« Quand tu regardes le match à Barcelone, c’est normal d’avoir des regrets. Pas d’avoir manqué quelque chose, nous avons presque été trop parfaits ! Mais je n’aime pas le discours de sortir avec les honneurs. Ca ne sert à rien, tu ne fais rien avec des honneurs. On doit avoir conscience que la seule chose qu’on veut, c’est de gagner, pas de sortir avec les honneurs. Thiago Silva ? C’est l’un des meilleurs défenseurs de tous les temps. Le palmarès est important, mais ses qualités, sa tranquillité… Je n’ai jamais vu un défenseur aussi complet. Le mercato ? C’est marrant, car tu lis des choses dans les médias, et toi tu sais des choses. Les gens disent « telle piste est sûre », puis « plus maintenant » car des choses ont changé (rires). Les gens adorent le mercato. Mais je pense qu’il n’y a rien de décidé pour personne, pour les joueurs non plus. Ronaldo va jouer une demi-finale de Ligue des Champions, même lui ne sait pas ce qui va se passer. Chaque minute change, avec les émotions, marquer un but incroyable… On joue avec l’émotion. Il n’y a pas de logique avec ça, ça peut changer toutes les semaines. Sincèrement, aujourd’hui, on ne sait rien. On cherche à savoir comment donner un plus à l’équipe pour continuer à aller vers les objectifs du club. Beckham ? C’est la première personne que j’ai appelée quand j’ai signé ici. C’est un guide dans le vestiaire, même sur le terrain. C’est un privilège de l’avoir. On va essayer de continuer avec lui, c’est lui qui décidera. Je ne lui demanderai pas s’il a envie, car il a envie. Mais il a sa vie… Les portes du PSG sont grandes ouvertes pour lui. S’il veut continuer, il continuera. Le balle est dans son camp. Carlo ? Il veut gagner le championnat. L’idée est de continuer avec lui et d’avancer. Le Real le veut depuis longtemps. Le marché est ouvert. Il peut toujours se passer des choses bizarres, qu’on ne comprend pas trop. Ca dépend de l’humeur de tout le monde. Carlo est très important pour nous, pour le futur du PSG. L’objectif aujourd’hui est de gagner le championnat et la coupe. Mon avenir ? Je cherche à construire quelque chose qui fonctionne sans moi. Si je reste dix ans, c’est très bien. Mais quand je partirai, tout doit continuer comme avant. Dans ma vie, il m’est toujours arrivé des choses que je n’attendais pas. Ca continuera comme ça. Redevenir entraineur ? Je ne voulais pas l’être. J’ai eu le privilège d’entrainer Milan et l’Inter. C’est quelque chose d’anormal qui est arrivé. Si un jour on me propose un projet de manageur, c’est différent. Mais aujourd’hui il n’y a rien. On dit que j’envoie des messages pour chercher du travail, mais ce n’est pas vrai. Je suis très content ici. Mais j’ai appris à ne rien promettre, car déclarer son amour du maillot puis partir… Je ne promets rien. J’avance chaque jour. Ici, je suis libre de dire ce que je veux. C’est quelque chose d’important. Le jour où je ne serai plus libre, je ne serai plus là. Ma femme ? En France on a coupé dans la vidéo quand elle dit oui ! Le oui, je savais avant, sinon je n’aurais pas posé la question (rires) ! », a fini par rigoler le directeur sportif du PSG.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club