Restez connectés avec nous

Club

Leonardo : « Pour nous, ça coûte toujours plus cher »

A plusieurs reprises au cours de l’été, le départ de Nene du PSG a été évoqué dans la presse. Le Brésilien honorera bien sa dernière année de contrat avec les Rouge et Bleu.

« Nene reste, a assuré Leonardo ce lundi après-midi, sur RMC. On avance ensemble, le club a bien compris sa position. On avance avec notre objectif, il n’y a plus aucune discussion. On a encore un an pour penser à notre futur. Armand ,Camara et Tiéné ont aussi une année de contrat. On est tous ensemble dans une équipe pour la faire gagner. Le changement pour Nene a été comme les autres, il a dû s’adapter. Il a joué deux matches sur quatre, c’est quelque chose de normal dans une grande équipe », a-t-il ajouté. Nene désirait bénéficier d’une prolongation de contrat au cours de l’été mais Leonardo n’aura donc pas accédé à sa requête.

Lors de l’intersaison, les dirigeants franciliens n’ont pas recruté de joueurs français ou même évoluant en Ligue 1. « Nous n’avons pas peur des Français. Le marché français n’était pas moins cher pour nous. Pour nous, ça coûte toujours plus cher. Même quand on paye un prix, c’est toujours le double qui sort », a précisé Leonardo, avant de revenir sur le transfert avorté d’Anthony Réveillère. « Il a été très classe. Il a vécu cette situation avec une telle sérénité », révèle le directeur sportif auriverde au sujet du défenseur rhodanien, qui est reparti pour l’OL après sa visite médicale non concluante à Paris.

C’est en Italie que le club de la capitale a effectué l’essentiel de ses emplettes estivales. « Ce sont des cycles. Aujourd’hui, l’Italie est ouverte à la vente. Elle a besoin de vendre pour faire le bilan. Dans quatre ans, la France accueillera l’Euro et pourrait peut-être profiter des difficultés économiques des autres pays pour recruter. La ligue 1 peut devenir le deuxième ou troisième championnat au monde », estime Leonardo, répondant ainsi aux nombreuses critiques concernant le mercato parisien, effectué intégralement hors des frontières hexagonales.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club