Restez connectés avec nous
L'Equipe compare Nasser Al-Khelaifi et Vadim Vasilyev à des pilotes de F1

Club

L’Equipe compare Nasser Al-Khelaifi et Vadim Vasilyev à des pilotes de F1

L’Equipe s’est amusé à comparer les projets sportifs du Paris Saint-Germain, et de l’AS Monaco. Et les présidents des deux clubs se sont retrouvés assimilés à des pilotes de F1. Une comparaison qui s’inscrit dans l’ère du temps. 

« Ils portent des projets si différents qu’il leur faudrait échanger leur place pour désigner le meilleur des deux présidents. Nasser Al-Khelaïfi, c’est un peu l’histoire du pilote de F1 au volant de la meilleure voiture: victoires banalisées, sorties de pistes espérées. Et pendant ce temps, tour après tour, match après match, Vadim Vasilyev gratte du terrain et s’implique au quotidien. Un autre que « Nasser » aurait-il forcément conquis les neuf titres majeurs du PSG ? Forcément, non, mais probablement. Un autre que « Vadim » aurait-il rapproché l’ASM si près de son rival parisien ? C’est moins sûr mais ce n’est que notre avis. »

L’Equipe, un journal qui décrie les choix du PSG

En tout cas, il aurait été étonnant que L’Equipe ait un autre avis que celui-ci tant il décrie les choix, décisions ou déclarations du clan parisien cette saison. Le journal cherche donc à trouver des problèmes au sein de l’effectif ou du staff parisien. Il n’y a pas si longtemps, le projet parisien, même s’il était injecté d’argent en masse, restait tout de même construit et séduisant. Mais depuis le limogeage de Laurent Blanc, tout cela semble avoir changé dans la plupart des têtes de proue du journalisme français.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club