Club

L’erreur de jeunesse, l’alibi de Ménez

Publie le 27/07/2012 a 13:25



  • Ce vendredi matin, la FFF statuait sur les cas de Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M’Vila, accusés d’avoir eu un comportement inacceptable durant l’Euro 2012. L’attaquant du PSG, en stage aux USA, n’était pas présent à l’audience et c’est donc son avocat qui l’a défendu devant la commission de discipline.

    A la sortie de l’audition, Me Carlo Alberto Brusa a expliqué en détails le contenu de la réunion et a indiqué que Ménez plaidait l’erreur de jeunesse suite aux insultes proférées à l’arbitre durant France-Espagne, ainsi que lors de l’échange avec Hugo Lloris. « Jérémy Ménez regrette profondément ce qui s’est passé, il veut oublier ces moments difficiles, c’est une erreur de jeunesse, il espère que la commission prendra en compte ses regrets exprimés publiquement. Il regrette bien sûr les paroles et l’insulte portée à l’arbitre. L’échange avec Hugo Lloris était une faute de jeu dans le cadre d’un match extrêmement tendu. La commission a été extrêmement à l’écoute, cordiale, et m’a laissé le temps de pouvoir exprimer tout ce que Jérémy a souhaité que la commission puisse entendre. Je suis confiant dans le regret et les excuses sincères que Jérémy a faits et de sa volonté de démontrer à tout le monde, et surtout à l’équipe de France et à la Fédération, que ses engagements sont sérieux et volontaires pour que, dans l’avenir, de tels faits ne se répètent plus. Les joueurs ne méritent pas des sanctions lourdes qui seraient négatives pour l’équipe de France qui va disputer dans les semaines à venir des matches importants. Les bonnes résolutions sont collectives et la volonté que ces faits ne se répètent plus, ce n’est pas seulement le fait de Jérémy mais de toutes les personnes malheureusement appelées en audition devant cette commission », a déclaré le représentant de Ménez devant les caméras de L’Equipe, avant d’indiquer que « des sanctions éventuelles seront données par communiqué entre ce (vendredi) soir et demain (samedi) s’il n’y a pas de délibéré prolongé de la commission ».

    Publie le 27/07/2012 a 13:25

    L’erreur de jeunesse, l’alibi de Ménez

    Ce vendredi matin, la FFF statuait sur les cas de Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M’Vila, accusés d’avoir eu un comportement inacceptable durant l’Euro 2012. L’attaquant du PSG, en stage aux USA, n’était pas présent à l’audience et c’est donc son avocat qui l’a défendu devant la commission de discipline.

    A la sortie de l’audition, Me Carlo Alberto Brusa a expliqué en détails le contenu de la réunion et a indiqué que Ménez plaidait l’erreur de jeunesse suite aux insultes proférées à l’arbitre durant France-Espagne, ainsi que lors de l’échange avec Hugo Lloris. « Jérémy Ménez regrette profondément ce qui s’est passé, il veut oublier ces moments difficiles, c’est une erreur de jeunesse, il espère que la commission prendra en compte ses regrets exprimés publiquement. Il regrette bien sûr les paroles et l’insulte portée à l’arbitre. L’échange avec Hugo Lloris était une faute de jeu dans le cadre d’un match extrêmement tendu. La commission a été extrêmement à l’écoute, cordiale, et m’a laissé le temps de pouvoir exprimer tout ce que Jérémy a souhaité que la commission puisse entendre. Je suis confiant dans le regret et les excuses sincères que Jérémy a faits et de sa volonté de démontrer à tout le monde, et surtout à l’équipe de France et à la Fédération, que ses engagements sont sérieux et volontaires pour que, dans l’avenir, de tels faits ne se répètent plus. Les joueurs ne méritent pas des sanctions lourdes qui seraient négatives pour l’équipe de France qui va disputer dans les semaines à venir des matches importants. Les bonnes résolutions sont collectives et la volonté que ces faits ne se répètent plus, ce n’est pas seulement le fait de Jérémy mais de toutes les personnes malheureusement appelées en audition devant cette commission », a déclaré le représentant de Ménez devant les caméras de L’Equipe, avant d’indiquer que « des sanctions éventuelles seront données par communiqué entre ce (vendredi) soir et demain (samedi) s’il n’y a pas de délibéré prolongé de la commission ».




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • OlivierParis

      HS : 
      En stage à Divonne-les-Bains, les Marseillais ont vu Pierre-André Giganc et Charles Kaboré se chauffer après un tacle musclé de ce dernier sur l’attaquant de l’OM. Gignac aurait demandé des excuses, Kaboré l’aurait insulté, la température est montée d’un cran et les deux joueurs ont été séparés et calmés par Stéphane Mbia.

      Sont vraiment baleze les sardines..

    • beamz

      Menez a quand même déconné de dire « va fan culo » a l’arbitre, il aurait pu prendre un rouge sur le match mais bon 1 match de suspension c’est pas trop sévère. 

      •  carrément largement mérité et meme pas assez aux vues du nombres de gamins qui se disent maintenant que va te faire enc…… ne mérite qu’un match!.

        • goku59

          ouais bon, tu crois vraiment que les gamins ont attendus àprès Menez pour apprendre des gros mots et se les balancer à la figure ? je ne suis pas entrain de faire l’avocat du diable, c’est vrai qu’il n’aurait pas dû parler comme ça sachant que des milliers si ce n’est des millions de gamins l’ont regardés mais bon jcrois qu’il ne faut pas en faire tout une histoire et passer à autre choses !!!!!!!!!!!!!!!!

    • c’est une erreur de jeunesse PAPA IBRA l’a déjà remis dans le droit chemin :))) (vidéo l’équipe TV)

    • EddieLOve

      Menez suspendu un match… Nasri 3 matchs et les deux autres un rappel a l’ordre….

      • john lemon

        C’est un pronostic ou tu l’as lu/entendu quelque part?

        • EddieLOve

           non c’est officiel….

          • john lemon

            Oui, j’ai vu l’article, merci.

    • john lemon

      Ca fait tout de suite plus classe d’envoyer son avocat que d’envoyer qqn de sa famille taper un scandale à la Nasri ou Ben Arfa.. j’espère qu’ils seront indulgents.

      • BOURN

        jsui rebeux mais c est dans les gennes tous ca!!

        • john lemon

          Possible, si tu le dis, mais ça le fait pas trop et je ne pense pas que ça joue en faveur des joueurs.

          • BOURN

            com dab

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    L’erreur de jeunesse, l’alibi de Ménez

    <Club , EDF

    Ce vendredi matin, la FFF statuait sur les cas de Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Yann M’Vila, accusés d’avoir eu un comportement inacceptable durant l’Euro 2012. L’attaquant du PSG, en stage aux USA, n’était pas présent à l’audience et c’est donc son avocat qui l’a défendu devant la commission de discipline.

    A la sortie de l’audition, Me Carlo Alberto Brusa a expliqué en détails le contenu de la réunion et a indiqué que Ménez plaidait l’erreur de jeunesse suite aux insultes proférées à l’arbitre durant France-Espagne, ainsi que lors de l’échange avec Hugo Lloris. « Jérémy Ménez regrette profondément ce qui s’est passé, il veut oublier ces moments difficiles, c’est une erreur de jeunesse, il espère que la commission prendra en compte ses regrets exprimés publiquement. Il regrette bien sûr les paroles et l’insulte portée à l’arbitre. L’échange avec Hugo Lloris était une faute de jeu dans le cadre d’un match extrêmement tendu. La commission a été extrêmement à l’écoute, cordiale, et m’a laissé le temps de pouvoir exprimer tout ce que Jérémy a souhaité que la commission puisse entendre. Je suis confiant dans le regret et les excuses sincères que Jérémy a faits et de sa volonté de démontrer à tout le monde, et surtout à l’équipe de France et à la Fédération, que ses engagements sont sérieux et volontaires pour que, dans l’avenir, de tels faits ne se répètent plus. Les joueurs ne méritent pas des sanctions lourdes qui seraient négatives pour l’équipe de France qui va disputer dans les semaines à venir des matches importants. Les bonnes résolutions sont collectives et la volonté que ces faits ne se répètent plus, ce n’est pas seulement le fait de Jérémy mais de toutes les personnes malheureusement appelées en audition devant cette commission », a déclaré le représentant de Ménez devant les caméras de L’Equipe, avant d’indiquer que « des sanctions éventuelles seront données par communiqué entre ce (vendredi) soir et demain (samedi) s’il n’y a pas de délibéré prolongé de la commission ».

    By
    @
    OTER ?>