Club

Les circonstances atténuantes de Pastore

Publie le 10/04/2012 a 21:00



  • Dimanche soir, Javier Pastore a sans doute été le plus mauvais parisien sur la pelouse du Parc des Princes, lors du Clasico (2-1). Malgré les critiques dont il fait l’objet, sa situation n’est pas dramatique.

    Certains le qualifient ironiquement de « danseur de claquettes », comme Eugène Saccomano sur les ondes de RTL. D’autres parlent de flop monumental en faisant allusion au prix déboursé par les Qataris pour le débaucher à Palerme l’été dernier. Certes, la première saison de l’international argentin sera décevante (même s’il réalise de meilleures prestations lors des dernières journées du Championnat). Oui, « El Flaco » est très loin -pour le moment- de rentabiliser le prix de son transfert. Mais la pluie de critiques qui s’abat sur lui semble exagérée. « Il ne faut pas oublier que Javier a 22 ans et que c’est sa première année en France. Il est un peu moins bien en ce moment mais on est derrière lui. Il est talentueux et on a besoin de lui », a très justement souligné Blaise Matuidi à l’issue de la victoire face au rival marseillais.

    Un bilan honorable

    Premièrement, le bilan de Javier Pastore n’a rien de catastrophique. Depuis son arrivée en France, il a disputé 26 matches de Ligue 1, inscrit neuf buts et délivré trois passes décisives. Des statistiques qui sont sensiblement identiques à celles qui étaient les siennes avec Palerme en Serie A la saison passée. Justement, Salvatore Sirigu évoluait déjà à ses côtés, au sein de la formation italienne. « Les sifflets que Javier a essuyé sont injustes. Il a joué pour l’équipe, s’est sacrifié et a pris beaucoup de coups. C’est compliqué pour lui car dans sa position actuelle il a toujours plusieurs adversaires sur lui », a indiqué le portier des Rouges et Bleus. Faut-il également rappeler que la préparation d’avant-saison du natif de Córdoba  a été quasi-inexistante ?

    « J’ai toujours joué avec une douleur »

    Comme si cela ne suffisait pas, Javier Pastore n’a pas été épargné par les pépins physiques. Il est resté éloigné des terrains durant un mois après une déchirure à la cuisse lors des 16e de finale de la Coupe de France, face à Sablé-sur-Sarthe (4-0). « Je ne suis pas revenu à 100%. J’ai toujours joué avec une douleur et la peur d’accélérer et de dribbler, ce qui est normal après une lésion », s’est défendu le joueur de 22 ans dans un entretien accordé au quotidien Le Monde récemment. Ajoutons à ces divers déboires la barrière de la langue. En décembre dernier, il expliquait déjà que sa communication avec Antoine Kombouaré était limitée pour cette raison. Si le problème ne se pose pas avec Carlo Ancelotti (les deux hommes communiquent en italien, Ndlr), il existe néanmoins avec quelques-uns de ses coéquipiers.

    Un cas similaire à celui de Raï ?

    Plusieurs des plus grands joueurs de l’histoire du PSG n’ont pas convaincu lors de leur première saison dans la capitale. C’est notamment le cas des Brésiliens Valdo et Raï. A l’issue de la saison 1993-1994, la presse sportive française s’est déchaînée sur ce dernier. Lors de la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis, celui qui deviendra par la suite « capt’ain Raï » va même perdre son brassard de capitaine de l’équipe nationale brésilienne, ainsi que sa place de titulaire au cours de la compétition, au profit de Mazinho. « Le cas Javier Pastore est comparable à celui de Raï. Le brésilien a eu aussi beaucoup de difficultés avant de trouver ses marques au PSG », a lancé Luis Fernandez ce mardi après-midi, dans son émission « Luis Attaque », sur RMC. Malgré des performances en dents de scie avec Paris, Javier Pastore demeure une star en puissance. Laissons lui juste le temps de le démontrer et on retrouvera certainement un Pastore tout beau, tout neuf la saison prochaine.

    Publie le 10/04/2012 a 21:00

    Les circonstances atténuantes de Pastore

    Dimanche soir, Javier Pastore a sans doute été le plus mauvais parisien sur la pelouse du Parc des Princes, lors du Clasico (2-1). Malgré les critiques dont il fait l’objet, sa situation n’est pas dramatique.

    Certains le qualifient ironiquement de « danseur de claquettes », comme Eugène Saccomano sur les ondes de RTL. D’autres parlent de flop monumental en faisant allusion au prix déboursé par les Qataris pour le débaucher à Palerme l’été dernier. Certes, la première saison de l’international argentin sera décevante (même s’il réalise de meilleures prestations lors des dernières journées du Championnat). Oui, « El Flaco » est très loin -pour le moment- de rentabiliser le prix de son transfert. Mais la pluie de critiques qui s’abat sur lui semble exagérée. « Il ne faut pas oublier que Javier a 22 ans et que c’est sa première année en France. Il est un peu moins bien en ce moment mais on est derrière lui. Il est talentueux et on a besoin de lui », a très justement souligné Blaise Matuidi à l’issue de la victoire face au rival marseillais.

    Un bilan honorable

    Premièrement, le bilan de Javier Pastore n’a rien de catastrophique. Depuis son arrivée en France, il a disputé 26 matches de Ligue 1, inscrit neuf buts et délivré trois passes décisives. Des statistiques qui sont sensiblement identiques à celles qui étaient les siennes avec Palerme en Serie A la saison passée. Justement, Salvatore Sirigu évoluait déjà à ses côtés, au sein de la formation italienne. « Les sifflets que Javier a essuyé sont injustes. Il a joué pour l’équipe, s’est sacrifié et a pris beaucoup de coups. C’est compliqué pour lui car dans sa position actuelle il a toujours plusieurs adversaires sur lui », a indiqué le portier des Rouges et Bleus. Faut-il également rappeler que la préparation d’avant-saison du natif de Córdoba  a été quasi-inexistante ?

    « J’ai toujours joué avec une douleur »

    Comme si cela ne suffisait pas, Javier Pastore n’a pas été épargné par les pépins physiques. Il est resté éloigné des terrains durant un mois après une déchirure à la cuisse lors des 16e de finale de la Coupe de France, face à Sablé-sur-Sarthe (4-0). « Je ne suis pas revenu à 100%. J’ai toujours joué avec une douleur et la peur d’accélérer et de dribbler, ce qui est normal après une lésion », s’est défendu le joueur de 22 ans dans un entretien accordé au quotidien Le Monde récemment. Ajoutons à ces divers déboires la barrière de la langue. En décembre dernier, il expliquait déjà que sa communication avec Antoine Kombouaré était limitée pour cette raison. Si le problème ne se pose pas avec Carlo Ancelotti (les deux hommes communiquent en italien, Ndlr), il existe néanmoins avec quelques-uns de ses coéquipiers.

    Un cas similaire à celui de Raï ?

    Plusieurs des plus grands joueurs de l’histoire du PSG n’ont pas convaincu lors de leur première saison dans la capitale. C’est notamment le cas des Brésiliens Valdo et Raï. A l’issue de la saison 1993-1994, la presse sportive française s’est déchaînée sur ce dernier. Lors de la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis, celui qui deviendra par la suite « capt’ain Raï » va même perdre son brassard de capitaine de l’équipe nationale brésilienne, ainsi que sa place de titulaire au cours de la compétition, au profit de Mazinho. « Le cas Javier Pastore est comparable à celui de Raï. Le brésilien a eu aussi beaucoup de difficultés avant de trouver ses marques au PSG », a lancé Luis Fernandez ce mardi après-midi, dans son émission « Luis Attaque », sur RMC. Malgré des performances en dents de scie avec Paris, Javier Pastore demeure une star en puissance. Laissons lui juste le temps de le démontrer et on retrouvera certainement un Pastore tout beau, tout neuf la saison prochaine.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. calderon93 on 12 avril 2012 at 20:53 said:

      bah oui ceux qui taille PASTORE ne connaisse rien au foot ma parol !! balle au pied c est un fenomene ! en l1 y a pas un joueur a son niveau ! meme si en ce moment il n est pas au top ! c est un fuoriclasse … tout le monde le sais !!

    2. kev1 on 11 avril 2012 at 13:55 said:

      PASTORE ! Il est trop fort ce type. Dénigrez-le , dans moins d’un an vous le pomperez tous ! 

      PASTORE (clap)(clap)(clap) PASTORE !!

    3. Ajknonx on 11 avril 2012 at 13:19 said:

      Il est nécessaire qu’il apprenne le français !
      Sans communication et à son poste c’est impossible de jouer correctement.
      Sirigu l’a compris lui, et je suis sûr que ses efforts sur la langue ont été très appréciés et ont facilité son intégration.

    4. ARTEM on 11 avril 2012 at 13:08 said:

      De toute façon ya que les footix les beaufs et les blaireaux pour gueuler sur un mec qui vient d’arriver dans un nouveau championnat qui parle pas bien la langue, qui à une pression (coucou le plus gros transfert de l’histoire du championnat francais) et qui à … 22 ans.

      Laissez lui un an, qu’il se familirise au moins au média de putes et aux supporters qui ont jamais jouer au foot de leur vie ou alors sur un terrain en friche le dimanche avec les « cousins ».

      Il à prouvé qu’il valait ces 42M€ et qu’il faudra compter sur lui l’an prochain, les gars on l’a acheté maintenant il est à nous.

    5. Tita on 11 avril 2012 at 11:06 said:

      Il ne peut que s’améliorer, c’est sa première année. J’espère (et je pense) qu’il va commencer à briller au sein de l’équipe la saison prochaine si il évolue avec des joueurs jouant pour lui et autour de lui. Par contre, il doit à mon avis muscler son jeu (comme Ménez et Néné ont su le faire) car il est toujours battu dans le duel (en attaque comme en défense).

    6. mica on 11 avril 2012 at 10:59 said:

      Honte a tous les blaireaux qui l’on siffler samedi soir!!!!

      • Rhoni_9 on 11 avril 2012 at 12:00 said:

        j’étais un des rare a l’applaudir limite on ma insulter …

        • CHAD 75 on 11 avril 2012 at 12:55 said:

          On était plusieurs heureusement… faut vraiment rien connaître au foot et avoir une âme de supporter en bois pour siffler un tel jouer, qui plus est, de son équipe…

        • Mcyacine on 12 avril 2012 at 02:06 said:

          moi aussi jetait un des rare a l’applaudir, seulement a la fin de sa sortie, la tribune auteuil commence a crie son nom !!

    7. Ratinho SYLLA on 11 avril 2012 at 10:55 said:

      j n doute pa  de lui …………….mé ya un point importan a ne pa négligé paris n fait pa le jeu il n fait k subir c difficile pr lui d joué ……………si paris maitrisé duran un match san kil va o marquage la j pense kil sera tré tré fort……………………

      • ARTEM on 11 avril 2012 at 13:11 said:

        Putain toi tu fais vraiment pas d’efforts pour te corriger, c’est pas des sms ou MSN ici, stp fais quelque chose !

    8. Georges Teran on 11 avril 2012 at 10:13 said:

      personne n’est comparable a RAÏ

    9. magik on 11 avril 2012 at 03:48 said:

      Forza javierrrrrttt !! » » » » » » » je te kifff

    10. magik on 11 avril 2012 at 03:45 said:

      Il sera tres bon l annee prochaine

    11. Ceejee on 11 avril 2012 at 03:14 said:

      Je l’ai dit et je le dirais encore je crois énormément en Javier PASTORE.
      Il a eu quelque fulgurance contre TOULOUSE,EVIAN Et LYON les médias nous ont dit qu’il n’avait pas eu une bonne préparation malgré cela Javier a été excellent dans ces prestations.
      Alors pour ceux qui le critique lorsqu’il sera a 100% de ses moyens je veux voir les gens toujours le critiqué.

    12. Justme on 11 avril 2012 at 02:44 said:

      Il a un aura que l’on sent tous au travers de chaque match … il va être énorme s’il est attentif aux conseils de Carlo et s’il se solidifie mentalement … il en a fait pencher des balances ( je pense lors du match de Toulouse à l’aller etc etc … ) et même discret, il adresse des passes en une touche qui font souvent mouches. Si l’on veut creuser le match de l’OM : sur le premier but, il était démarqué et faisait un appel, sur le deuxième; il se repliait pour avoir la balle … alors le siffler … j’ai pas compris : il faut l’encourager au contraire !!!

      • Tout a fait, prenons exemple sur Chelsea où Torres malgré des prestations décevantes depuis de nombreux matchs est toujours soutenu par le public et je peux vous dire que c’est flagrant et impressionnant!!! Le stade qui scande son nom malgré de mauvaises prestations, des supporters qui ne le lachent pas, … et ça je dis chapeau et un exemple à suivre!!! Nous dés qu’un jour rate 3 match de suite, on le siffle, on le critique, … alors que si Pastore était sorti sous les applaudissements du Parc ne pensez vous pas que cela ne pourrait que lui faire du bien vu que son mental est « un peu juste »???? Il a besoin de sentir que le Parc est derrière lui et qu’on ne le lachera pas dés qu’il rate un match!!! L’histoire nous a déja donné ce genre de leçons, notamment la plus flagrante avec Raï et voyez où il en ai arrivé….. DONC POUSSONS NOS JOUEURS ET SOUTENONS LES DANS LES MOMENTS PLUS DIFFICILES COMME DANS LES MOMENTS FACILES!!!!! Et bien sur, IL FAUT ABSOLUMENT LE RETOUR DES « ANCIENS », DES ASSOCIATIONS DE SUPPORTERS QUI FESAIENT LA RENOMME DE NOTRE STADE!!!!!!!!!!!! Car quand on voit l’ambiance du match psg-om de ce week end, désolé de dire ca mais ca fait de la peine, on se croirait dans une cour d’école pendant les interclasses….

    13. Cabalpsg on 11 avril 2012 at 00:36 said:

      Moi j’y crois en Pastore , j’étais dégouté qu’il se fasse siffler après sa sortie du match au parc contre Marseille , un joueur avec un tel talent ne peu que revenir plus fort…
      Accroche toi Javier… tu vas prouver aux supporters versatile que nous sommes que tu peux devenir un grand joueur , j’ai cru en Rai et maintenant je crois en Pastore , j’espère qu’il fera mentir tous ces détracteurs des la saison prochaine , qui si ces le cas oublieront bien vite toutes leurs critique pour l’encensé.

      •  il ne faut pas oublier que c aussi par la critique que les choses peuvent avancer, c a lui de les comprendre et de travailler sur c lacunes (surtout mental), si il n’est pas bon c normal que l’on lui disent, et en ce moment il n’est pas bon, apres si il arrive a passer le cape, ce ne sera que plus benefique pour lui

        • Cabalpsg on 11 avril 2012 at 09:50 said:

          Je suis désolé… ce n’est pas en sifflant un joueur et en le conspuant qu’on le fera avancer , mais plutôt en l’encourageant… comme tout être humain , il a droit a l’erreur et a la difficulté , pour ce qu’il a montrer dans la première partie de la saison et l’étendue de sa classe et sa technique , je trouve que ça vaut le coups qu’il arrive a s’intégrer a l’équipe.

          •  je ne t’ai pas parlé de le siffler, je pense oui qu’il faut encourager les joueurs
            apres le respect ca ce gagne aussi et c pas en 5 matchs que ca vient, pastore a un grand potentiel c sur, mais pour le moment je ne l’ai pas vu faire un match complet… certains le compare a rai, sauf que rai lui a gagné le respect, a demontré son engagement, et au debut ca a ete dur, apres il a pas laché et petit a petit a montré son amour de son sport, sa classe,
            bref je serais ravis que pastore arrive a ce niveau mais pour le moment a par 15 a 20 minutes par match et son gros potentiel, niveau engagement on a pas vu grand chose

    14. Foot – Coupe – Lyon
      Gomis a «reçu une banane»

      C’est le dernier Post de l’equipe sur son site , et je voulai s’avoir si il l’avait mangé ou si il se l’étai mi la ou je pense ?? mdr

      • psg 93 st denis on 11 avril 2012 at 00:37 said:

        t’est pas drole la fils de pute va niké ta mére jsui parisien mais le joue pas avec sa

    15. psg 93 st denis on 11 avril 2012 at 00:12 said:

      la france c comme sa jamais content tkt pastore tu va les faire tombé de tres haut

    16. Trmg6tt on 11 avril 2012 at 00:09 said:

      ce joueur est trop fort et sans lui on le mais pas le 1er but quand il sera dans le bain putain sa va faire trop mal surtout si opn a un vrai ataquan devant

    17. Jo10 on 10 avril 2012 at 23:09 said:

      C un phénomène pastore . Très bon article paristeam. Sans parler de rai mais il y a un exemple plus récent c benzema il avai bien débuter au réal avan detre moins bien et maintenant c le meilleur au réal dc soyez patient par que c bientôt un très grand .c Une bonne saison quan même 9 buts et 3pass dec c bn y reste 7 match il peut encore amélioré et se que personne dit c que pastore et pratiquement sur toute les actions offensive , exemple l’action ou nene rate la reprise de volée c pastore qui décale menez avec un magnifique passe de la poitrine Dc voilà . Je soutiendrez toujours pastore .

      • magic nene on 10 avril 2012 at 23:12 said:

         benzema il était déjà énorme à lyon

        • Jo10 on 10 avril 2012 at 23:38 said:

          Pastore était énorme à Palerme

          • magic nene on 10 avril 2012 at 23:45 said:

             j’ai pas dit le contraire mais je trouve la comparaison pas très judicieuse,sans compter qu’ils jouent pas au même poste.
            Je l’ai vu jouer avec palerme,c’est un joueur de classe,je croyais rêver quand il a signé au psg.

            • Jo10 on 11 avril 2012 at 00:00 said:

              Ok c pas le même poste mais il avait le même âge la même pression du transferts c juste pour dire qu’il faut être patient parcque ta raison c un joueur de très grande classe qui nous aidera à gagner des titres et à devenir un très grand club

            • maxwell17 on 11 avril 2012 at 00:07 said:

              la comparaison est plutôt intelligente je trouve étant donnée que la principale critique envers eux était leur manque d’implication sur les phases défensive , par manque de coffre 

        • Jo10 on 10 avril 2012 at 23:46 said:

          Pastore était énorme à palerme

          • Justme on 11 avril 2012 at 02:48 said:

            et son bilan est équivalent ( environ avec encore 7 matches à faire ) CQFD …

        • K Idier24 on 11 avril 2012 at 00:38 said:

          Benzema a etait former a lyon normal!!!!

      • CHAD 75 on 10 avril 2012 at 23:19 said:

        Je te suis ! Ce joueur a un talent fou… Il s’adapte avec difficulté, ce qui n’est pas si surprenant que ça, et cette blessure l’handicape depuis des mois… Un Pastore – à la vrai hauteur de son talent – sera le leader technique de notre équipe !

    18. Lokykarlito on 10 avril 2012 at 23:01 said:

      Combien de passes à t’il reçu pendant la rencontre ? J ai eu l impression que nos 3 défensifs jouaient systématiquement avec menez et nene.
      Si pastore doit être le dépositaire du jeu et l animateur offensif, faut lui donner le ballon !
      Comment peut t il être décisif dans ces conditions ?
      Avez vous remarquez la déviation de la poitrine sur l énorme action de nene ? en plus de son décalage sur le premier but, je crois qu il faut être patient.

      • CHAD 75 on 10 avril 2012 at 23:21 said:

        C’était magnifique… soyons patient, Javier éclairera le jeu de notre équipe bientôt !

        • magic nene on 10 avril 2012 at 23:32 said:

           le problème c’est qu’il nous a fait un début exceptionnel,du coup on attend beaucoup de lui et enfin en france on a plus que la mémoire courte et pour finir il a une communication en dehors du terrain qui n’est pas bonne.

          • maxwell17 on 11 avril 2012 at 00:16 said:

            franchement je trouve la critique abusive sur lui , en terme de stats il fait mieux que belhanda qui de l’avis de tous fait une saison exceptionnel. il est je crois dans les temps de passage d’hazard la saison derniére exct .. c’est comme ménez dans 2 semaine il aura juste fait 3 pd alors il vont le critiquer ..

    19. Bymuss93 on 10 avril 2012 at 23:01 said:

      A mon sens, cela fait bien 10 ans et depuis un certain Ronaldinho que la Ligue 1 n’a pas eu un talent aussi fameux !!!  Et faut même pas me parler d’Hazard qui joue dans un club familiale qui a tout eu aux petits oignons !! Et malgrés ça à mon sens il est loin d’avoir le talent de Pastore qui lui a été élu meilleur joueur de série A, excusé du peu !!!

      • maxwell17 on 11 avril 2012 at 00:19 said:

        il a fini meilleur espoir de serie A je crois ?le meilleur joueur était alexis sanchez ou ibra, pour le reste totalement d’accord avec toi même si je pense qu’avec hazard il peut y avoir débat en terme de potentiel 

    20. ludo78 on 10 avril 2012 at 23:00 said:

      il a ete siffler par des footix, jamais il l’aurait ete par les vrais supporters du psg, à bon entendeur…

    21. les critiques qui tombent sur lui, viennent avant tout de son attitude, niveau technique meme si il y a bcp plus de dechets qu’en debut de saison, reste d’un tres bon niveau, il prend des risques dans son jeu, il y a donc du dechets, mais perso ce n’est pas ca qui me gene chez lui, mais son incapacité a ce faire mal, a jouer dans le dur, son poste (numero 10?)  sous entend de prendre bcp de coups, les joueurs doué ce font souvent « cassé » afin de les controler, de leurs faire « peur », nous faisons la meme chose avec les sissoko et motta sur les creatifs adverse, c le jeu, ce qui fait la différence apres entre un joueur doué et un grand joueur c cette capacité a accepter a prendre des coups, a les anticiper, a jouer avec, messi est un parfait exemple,
      bref c souvent le probleme avec les gens doué, ils ont tendance a ce reposer un peu trop sur leurs facilités, leurs aisance et ont donc du mal a travailler a fond, il doit donc apprendre avant tout a depasser c limites physique et mental, et la il pourra devenir le joueur que tout le monde voit en lui,   

    22. Hassenalberkani on 10 avril 2012 at 22:56 said:

      Pastore pour la vie.

    23. Pedroreviens on 10 avril 2012 at 22:34 said:

      Yen a beaucoup qui vont s’ecraser quand ce petit gars deviendra l’un des meilleurs joueur au monde 

    24. pour un mec qui fait une soit disant mauvaise saison neuf buts c’est beaucoup quand mm faut lui laisser du temps

      •  Oui mais ce qui est agaçant chez lui c’est que l’on sent bien que s’il veut il peux… sa nonchalance 

        • paris on 10 avril 2012 at 22:55 said:

          va me rapelle menez !!! il va se rapprater komme menez se reprendre en main !!! komme o debut de sa saison a pastore 

        • Pedroreviens on 11 avril 2012 at 00:24 said:

           En meme temps c’est un créateur, tu peux pas lui demander de dribler tous les defenseurs et d’aller defendre derriere, puis de remonter le terrain. Fin c’est pas une machine le mec. Ce qu’il faut c’est le mettre dans les meilleures conditions et que tous les ballons passent par lui. Sans compter qu’il a toujours 2 gars sur le dos.

    25. vettel-paris78 on 10 avril 2012 at 21:36 said:

      si un grand attaquant arrive la saison pro vous verrez pastore aura moin de pression et la il s’eclatera sur le terrain

    26. Thierry17 on 10 avril 2012 at 21:34 said:

      De toute manière flinguer les jeunes joueurs est une spécialité chez nous, Pastore est apprentissage cette année et tous les commentaires sur lui sont complètement débiles!!!!Messi donne de très mauvaises habitudes aux gens.Maintenant pour être un grand joueur il faut faire des miracles à chaque match sinon, on vous traite de tocard!D’ailleurs tiens pour m’amuser j’ai comparé les stats de Wesley Shneider en série A et durant la même période il a joué 100 matchs pour 17 but c’est un grand milieux de terrain et Pastore en a mis 16 en 86 matchs c’est un tocard, cherchez l’erreur!!!!!12 buts pour un meneur de jeu et 5 passes décisives c’est une bonne saison, pas une grande, mais une bonne.

    27. On doit les deux buts contre marseille à Pastore :
      – sur le premier c’est lui qui décale Néné qui se retrouve seul pour effectuer un bon centre
      – sur le deuxième il libère le second poteau en attirant le défenseur qui était au marquage sur lui
      A bon entendeur ;)

      • Brice kev gil on 10 avril 2012 at 21:46 said:

        bien vu et honte aux footix qui l’ont sifflé mais bravo a ses memes footix pour les marseille marseille on t’en…. c’etait beau a entendre ^_______^

    28. Psgman29670 on 10 avril 2012 at 21:21 said:

      enfin un com realiste pastore seras aussi important que rai au psg c un tout bon est l’vantage qu’il as sur rai il est jeune donc en pleine progression
       

    29. Oukeba on 10 avril 2012 at 21:15 said:

      superbe article paristeam !!!!

    30. Acrobat66 on 10 avril 2012 at 21:15 said:

      on peut pas comparer avec rai.Lui était déja tres fort et plus expérimenté.
      pastore il a 22 ans,et je pense qu il a du mal a supporter le prix de son transfert.
      mais j y crois.l année prochaine on verra un autre pastore.

    31. psg60180 on 10 avril 2012 at 21:09 said:

      j’y crois en pastore !! jsui sur ke lanée prochaine sa va etre du lourd ce joueur !! c honteux de le siffler kome sa 

    32. Jojo7875psg on 10 avril 2012 at 21:04 said:

      rai a mi une année a etre exeptionelle
      alors laissons le s’habituer
      il est jeune

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Les circonstances atténuantes de Pastore

    <Club , Editos , Une

    Dimanche soir, Javier Pastore a sans doute été le plus mauvais parisien sur la pelouse du Parc des Princes, lors du Clasico (2-1). Malgré les critiques dont il fait l’objet, sa situation n’est pas dramatique.

    Certains le qualifient ironiquement de « danseur de claquettes », comme Eugène Saccomano sur les ondes de RTL. D’autres parlent de flop monumental en faisant allusion au prix déboursé par les Qataris pour le débaucher à Palerme l’été dernier. Certes, la première saison de l’international argentin sera décevante (même s’il réalise de meilleures prestations lors des dernières journées du Championnat). Oui, « El Flaco » est très loin -pour le moment- de rentabiliser le prix de son transfert. Mais la pluie de critiques qui s’abat sur lui semble exagérée. « Il ne faut pas oublier que Javier a 22 ans et que c’est sa première année en France. Il est un peu moins bien en ce moment mais on est derrière lui. Il est talentueux et on a besoin de lui », a très justement souligné Blaise Matuidi à l’issue de la victoire face au rival marseillais.

    Un bilan honorable

    Premièrement, le bilan de Javier Pastore n’a rien de catastrophique. Depuis son arrivée en France, il a disputé 26 matches de Ligue 1, inscrit neuf buts et délivré trois passes décisives. Des statistiques qui sont sensiblement identiques à celles qui étaient les siennes avec Palerme en Serie A la saison passée. Justement, Salvatore Sirigu évoluait déjà à ses côtés, au sein de la formation italienne. « Les sifflets que Javier a essuyé sont injustes. Il a joué pour l’équipe, s’est sacrifié et a pris beaucoup de coups. C’est compliqué pour lui car dans sa position actuelle il a toujours plusieurs adversaires sur lui », a indiqué le portier des Rouges et Bleus. Faut-il également rappeler que la préparation d’avant-saison du natif de Córdoba  a été quasi-inexistante ?

    « J’ai toujours joué avec une douleur »

    Comme si cela ne suffisait pas, Javier Pastore n’a pas été épargné par les pépins physiques. Il est resté éloigné des terrains durant un mois après une déchirure à la cuisse lors des 16e de finale de la Coupe de France, face à Sablé-sur-Sarthe (4-0). « Je ne suis pas revenu à 100%. J’ai toujours joué avec une douleur et la peur d’accélérer et de dribbler, ce qui est normal après une lésion », s’est défendu le joueur de 22 ans dans un entretien accordé au quotidien Le Monde récemment. Ajoutons à ces divers déboires la barrière de la langue. En décembre dernier, il expliquait déjà que sa communication avec Antoine Kombouaré était limitée pour cette raison. Si le problème ne se pose pas avec Carlo Ancelotti (les deux hommes communiquent en italien, Ndlr), il existe néanmoins avec quelques-uns de ses coéquipiers.

    Un cas similaire à celui de Raï ?

    Plusieurs des plus grands joueurs de l’histoire du PSG n’ont pas convaincu lors de leur première saison dans la capitale. C’est notamment le cas des Brésiliens Valdo et Raï. A l’issue de la saison 1993-1994, la presse sportive française s’est déchaînée sur ce dernier. Lors de la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis, celui qui deviendra par la suite « capt’ain Raï » va même perdre son brassard de capitaine de l’équipe nationale brésilienne, ainsi que sa place de titulaire au cours de la compétition, au profit de Mazinho. « Le cas Javier Pastore est comparable à celui de Raï. Le brésilien a eu aussi beaucoup de difficultés avant de trouver ses marques au PSG », a lancé Luis Fernandez ce mardi après-midi, dans son émission « Luis Attaque », sur RMC. Malgré des performances en dents de scie avec Paris, Javier Pastore demeure une star en puissance. Laissons lui juste le temps de le démontrer et on retrouvera certainement un Pastore tout beau, tout neuf la saison prochaine.

    By
    @
    OTER ?>