Restez connectés avec nous

Club

Les extra-communautaires, un problème?

Comme les règles le stipulent, un club de football ne peut pas enregistrer dans son effectif plus de quatre joueurs extra-communautaires, ce qui pose souvent beaucoup de problèmes au niveau du recrutement. Le PSG n’échappe évidemment pas à la règle.

A l’heure actuelle, des joueurs comme Javier Pastore (Argentin/Italien), Nene (Brésilien/Espagnol) ou encore Lugano (Uruguayen/Italien) ne posent aucun souci au club de la capitale grâce à leur double-nationalité, mais ce n’est pas le cas de tous les joueurs. Marcos Ceara (Brésilien), Milan Bisevac (Serbe), Maxwell (Brésilien) et maintenant Alex (Brésilien) occupent en effet les quatres places d’extra-communautaires.

Pourtant, Le Parisien annonçait dernièrement qu’Alex, le nouveau N°13 du PSG, possédait la nationalité hollandaise. « Acheté en 2004 au FC Santos par Chelsea, il est prêté dans la foulée au PSV Eindhoven, où il se révèle pendant trois ans. Le temps d’acquérir une double nationalité. En 2007, le club londonien le récupère », indiquait le quotidien le 24 janvier dernier. Mais dans le championnat anglais, Alex est enregistré en tant que Brésilien. S’il avait eu la double-nationalité, le défenseur n’aurait pas été considéré comme extra-communautaire à Chelsea, un club susceptible de recruter un grand nombre de joueurs étrangers. De plus, le site Transfermarkt, très bien informé en plus d’être régulièrement mis à jour, annonce également qu’Alex possède uniquement la nationalité brésilienne.

Mais en plus de cela, Leonardo a confirmé ce vendredi en conférence de presse qu’il n’y avait plus aucune place de libre au PSG pour un joueur extra-communautaire. « Il faut prendre en compte les règles. Aujourd’hui, on a déjà Bisevac, Ceara et Maxwell en extra-communautaires, et Alex devient le quatrième. Donc Tevez ne peut pas rejoindre le PSG, c’est fini », a confirmé le directeur sportif parisien. Et il en va de même pour des joueurs comme Damiao ou Pato, exclusivement brésiliens.

Pour libérer une place d’extra-communautaire, il faudrait donc que Milan Bisevac et/ou Marcos Ceara obtiennent la nationalité française. Chose actuellement possible pour Bisevac, en France depuis cinq ans et demi (il faut avoir résidé cinq années en France avant de pouvoir faire une demande de naturalisation), mais qui le sera l’été prochain pour Ceara, qui a rejoint la France durant l’été 2007. A la fin de la saison, le PSG devrait donc pouvoir recruter un joueur extra-communautaire, ce qui donne un peu plus de sens aux dernières déclarations de Kia Joorabchian, l’agent de Carlos Tevez. « Si Carlos ne quitte pas Manchester City cet hiver, il n’exclut pas la possibilité de rejoindre le PSG cet été », a dévoilé le représentant de l’attaquant argentin.

En tout cas, en plus des facteurs financiers et sportifs, le PSG devra s’adapter aux règles imposées par la LFP et cela passera forcément par des naturalisations de joueurs ou tout simplement par des départs, à défaut de recruter des joueurs de nationalité française.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club