Restez connectés avec nous

Club

Les joueurs parisiens en alerte

Abattus par la défaite à Salzbourg, les joueurs parisiens ont quitté Salzbourg dans un climat pesant où résidaient la colère et l’incompréhension. Les hommes d’Antoine Kombouaré ont donc décidé d’organiser une petite réunion de crise, afin de mettre les points sur les «i».

« Dans le bus qui nous ramenait à l’hôtel, on se serait cru dans un cimetière. Les gars étaient comme des tombes. Personne ne parlait », raconte un joueur dans des propos relayés par le quotidien Le Parisien. Une déclaration qui confirme bien le malaise présent dans l’effectif parisien depuis plusieurs jours et qui force les joueurs à se prendre en mains eux-mêmes.

En effet, lors de la mise au vert de ce samedi, les Parisiens devraient se réunir afin de trouver une solution face au jeu qu’ils déploient depuis quelques semaines. Des mots à ce sujet avaient déjà été échangés dans l’hôtel Crowne Plaza de Salzbourg, une réunion proposée par Claude Makelele, qui a rappelé à tout le groupe qu’il se devait de se remettre en question après les trois matches horribles effectués face à Nancy, Marseille et Salzbourg.

Décidés à tout mettre à plat afin de retrouver une osmose collective sur le terrain, des piliers de l’équipe tels que Sissoko, Sakho, Camara et Bodmer avaient pris la parole jeudi soir, et ont tenté de trouver la source des problèmes rencontrés actuellement. Pour eux, Leonardo peut avoir à se reprocher le fait d’avoir fragilisé la position d’Antoine Kombouaré alors que l’équipe était leader de Ligue 1, tout en affirmant qu’ils étaient les premiers responsables des maux de l’équipe. Antoine Kombouaré n’est lui pas remis en cause et les Parisiens ont avoué qu’en début de saison, les exploits individuels de Nenê et Pastore ont permis au PSG de prendre des points mais qu’il fallait désormais faire beaucoup mieux collectivement. D’où l’intérêt de se réunir et de lâcher ce qu’ils avaient sur le cœur, afin de former un groupe soudé, condition primordiale pour renouer avec la victoire.

Il faut donc espérer que ces petites réunions de crise ne soient pas sans conséquence, et qu’une équipe galvanisée foule la pelouse du Parc des Princes, dimanche, dans un match sous pression face à Auxerre.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club