Club

Les soutiens, ça fait plaisir à AK mais…

Publie le 20/11/2011 a 09:30



  • Suite aux rumeurs, désormais éteintes, d’une arrivée de Carlo Ancelotti au PSG, Antoine Kombouaré a obtenu énormément de soutien de la part de ses amis et collègues du monde du football. Evidemment heureux de se sentir soutenu, l’entraîneur parisien affirme toutefois que la menace fait partie du jeu et qu’il ne faut donc pas dramatiser la situation.

    « Je n’attendais rien de la part de mes collègues, car nous connaissons tous ce métier. Bien sûr, cela fait plaisir. Mais, en même temps, nous connaissons la règle du jeu. L’avantage que j’ai est que, depuis le début, je sais à quoi m’en tenir. Ce qui s’est passé cette semaine est la façon dont fonctionne le club aujourd’hui. On est toujours en train d’anticiper. C’est normal, c’est la suite logique. Il y a une concurrence plus accrue à tous les niveaux, que ce soit au niveau des joueurs, et à mon niveau en tant qu’entraîneur », a observé le coach kanak, toujours aussi serein et clairvoyant par rapport à sa situation, et c’est sûrement pour cette raison qu’il est encore là aujourd’hui et qu’il fait un si bon travail à la tête du PSG.

    Publie le 20/11/2011 a 09:30

    Les soutiens, ça fait plaisir à AK mais…

    Suite aux rumeurs, désormais éteintes, d’une arrivée de Carlo Ancelotti au PSG, Antoine Kombouaré a obtenu énormément de soutien de la part de ses amis et collègues du monde du football. Evidemment heureux de se sentir soutenu, l’entraîneur parisien affirme toutefois que la menace fait partie du jeu et qu’il ne faut donc pas dramatiser la situation.

    « Je n’attendais rien de la part de mes collègues, car nous connaissons tous ce métier. Bien sûr, cela fait plaisir. Mais, en même temps, nous connaissons la règle du jeu. L’avantage que j’ai est que, depuis le début, je sais à quoi m’en tenir. Ce qui s’est passé cette semaine est la façon dont fonctionne le club aujourd’hui. On est toujours en train d’anticiper. C’est normal, c’est la suite logique. Il y a une concurrence plus accrue à tous les niveaux, que ce soit au niveau des joueurs, et à mon niveau en tant qu’entraîneur », a observé le coach kanak, toujours aussi serein et clairvoyant par rapport à sa situation, et c’est sûrement pour cette raison qu’il est encore là aujourd’hui et qu’il fait un si bon travail à la tête du PSG.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • loko

      Ce mec a une dignité de MA-LADE

    • polo la frite

      « mots pour mots »  a chaque match ( s’attend à un match difficile – un grand psg -nous avons trés envie de gagner-il faudra un grand psg  ) a déclaré AK le futur du psg

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "La Ligue des Champions ? Pour moi, ce n'est pas encore notre moment"

    Meunier « La Ligue des Champions ? Pour moi, ce n’est pas encore notre moment »

    Club

    Lors d’un entretien accordé au journal Goal, Thomas Meunier, arrière droit de 25 ans du Paris ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Pep Segura «Verratti? C’est un joueur du PSG. A partir de là, comme c’est le mercato, il y a des possibilités»"
    3 days ago
    Thomasa publié un new post."La chaîne l'équipe donne des chiffres pour le salaire de Dani Alves"
    13 days ago

    Actualité Féminine

    Patrice Lair Si j'étais parti du PSG, j'aurais été une petite pourriture

    Patrice Lair « Si j’étais parti du PSG, j’aurais été une petite pourriture »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du Parisien. Celui qui est arrivé l’été dernier a ...

    Vidéos PSG

    Les soutiens, ça fait plaisir à AK mais…

    <Club , Interviews

    Suite aux rumeurs, désormais éteintes, d’une arrivée de Carlo Ancelotti au PSG, Antoine Kombouaré a obtenu énormément de soutien de la part de ses amis et collègues du monde du football. Evidemment heureux de se sentir soutenu, l’entraîneur parisien affirme toutefois que la menace fait partie du jeu et qu’il ne faut donc pas dramatiser la situation.

    « Je n’attendais rien de la part de mes collègues, car nous connaissons tous ce métier. Bien sûr, cela fait plaisir. Mais, en même temps, nous connaissons la règle du jeu. L’avantage que j’ai est que, depuis le début, je sais à quoi m’en tenir. Ce qui s’est passé cette semaine est la façon dont fonctionne le club aujourd’hui. On est toujours en train d’anticiper. C’est normal, c’est la suite logique. Il y a une concurrence plus accrue à tous les niveaux, que ce soit au niveau des joueurs, et à mon niveau en tant qu’entraîneur », a observé le coach kanak, toujours aussi serein et clairvoyant par rapport à sa situation, et c’est sûrement pour cette raison qu’il est encore là aujourd’hui et qu’il fait un si bon travail à la tête du PSG.

    By
    @
    OTER ?>