Restez connectés avec nous
Lille/PSG - Tuchel pousse un coup de gueule "Tout le monde doit réfléchir. Ce n'est pas possible comme ça"

Club

Lille/PSG – Tuchel pousse un coup de gueule « Tout le monde doit réfléchir. Ce n’est pas possible comme ça »

Ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain s’est très lourdement incliné 5-1 sur la pelouse du LOSC en clôture de la 32e journée de Ligue 1. Le coach parisien Thomas Tuchel était au micro de Canal+ après la rencontre et il n’a pas voulu « taper » sur ses joueurs. Il a plutôt visé les soucis d’effectif affrontés depuis de trop nombreuses semaines.

« Mbappé a dit « on a joué comme des débutants » ?

Non, ce n’est pas comme ça. C’est trop facile. La première mi-temps était bien. On a fait 4 buts, celui pour Lille, les hors-jeux et le nôtre. Ils n’ont presque pas tiré en première période. On a failli marquer en début de seconde période. Diaby avait seulement deux entraînements cette semaine et Kehrer est malade. Ils ne devaient pas jouer. Ce n’est pas possible d’être comme ça.

« Ce n’est pas normal d’avoir ce groupe. »

Cette défaite montre autre chose. C’est un souci sur toute la saison. Ce n’est pas normal d’avoir ce groupe, des joueurs qui jouent à tous les postes comme Bernat. On a eu souvent une mentalité extraordinaire, mais là c’est trop. Lille a une équipe fantastique, on doit être en forme pour gagner ici. A 10, c’était trop compliqué.

L’attire doit être différente ?

Ce n’est pas comme ça. Cette défaite montre que nous avons de la personnalité car tout le monde pensait que c’était normal que l’on s’en sorte avec plein de blessés, des jeunes…Là, il nous manque plein de joueurs, certains depuis de nombreuses semaines. On a 13, 14 joueurs en forme…ce n’est pas possible comme ça !

« Honnêtement, je ne sais pas qui pourra venir. »

A Nantes ?

Honnêtement, je ne sais pas qui pourra venir. Il y a les suspendus, les blessés, avec Silva et Meunier en plus ce soir. On doit gagner, mais des fois ce n’est pas possible. On voit que l’équipe a fait de grandes choses cette année.

Il nous manque des joueurs ? 

Mais oui ! Adrien Rabiot, Lassana Diarra…mais tout le monde accepte ça parce qu’on a gagné. Je vais le dire au président ? Bien sûr, on parle. Il faut le dire. Tout le monde doit réfléchir. Ce n’est pas possible comme ça. », a déclaré Tuchel.

Si le coach allemand a fait quelques sourires, on a bien senti sa grande frustration ce soir. L’entraîneur parisien était forcément déçu par la défaite, mais il a surtout affiché son grand agacement face à la saison qu’il doit faire. Certes, il a d’excellents joueurs dans son effectif. Mais il doit surtout affronter des suspensions et blessures alors que son groupe est restreint à la base. Tuchel a en plus dû faire avec la décision de sa direction de mettre Adrien Rabiot (milieu de 24 ans) de côté. S’il a toujours dit qu’il accepte ce choix, là il montre bien que cela l’a surtout bien gêné. Ce qui est vrai d’ailleurs.

Clairement, Tuchel attend une réaction de ces dirigeants cet été et voudra des renforts. Même si la direction n’est pas directement fautive sur les blessures (bien que le peu de joueurs force certains à énormément jouer), elle doit écouter le message de son coach et faire en sorte de le mettre dans de meilleures conditions. C’est la seule façon de remplir tous les objectifs.

 

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club