Restez connectés avec nous

Adversaires

Lloris – Sirigu, c’est du solide !

Ce samedi, à 21h, l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain s’affronteront dans un match au sommet lors de la 25ème journée de Ligue 1. Une rencontre qui permettra de mettre en lumière deux des meilleurs gardiens de but de notre championnat, Hugo Lloris et Salvatore Sirigu.

L’un est titulaire indiscutable en Equipe de France devant Steve Mandanda, et l’autre est régulièrement sélectionné par la Squadra Azzura, en tant que troisième gardien derrière l’indétrônable Gianluigi Buffon et la Napolitain Morgan De Sanctis. Arrivé cette saison au PSG,  Sirigu n’a pas tardé à se faire une place au sein du onze de départ d’Antoine Kombouaré. Profitant de la blessure de Nicolas Douchez en début de saison, l’international italien a réalisé d’excellentes prestations depuis sa première rencontre officielle face à Lorient, au mois d’août. Impeccable sur sa ligne grâce à des réflexes impressionnants, « Adamo », comme le surnomme Christophe Jallet, sera certainement d’une très grande importance face à des joueurs tels que Lisandro Lopez ou Bafetimbi Gomis.

Quant au portier Lyonnais, Hugo Lloris, il n’est plus à présenter et figure parmi les meilleurs gardiens d’Europe depuis maintenant plusieurs saisons. Régulièrement capitaine sous le maillot lyonnais, l’international français est un gardien complet, aussi efficace sur sa ligne que dans ses sorties.

Les points forts et les points faibles :

Hugo Lloris :

Le gardien lyonnais est un battant, leadership, bourré de motivation. Il sait être excellent sur sa ligne, comme sur les sorties aériennes. Depuis le début de la saison, l’international tricolore a quelques fois montré quelques lacunes sur des frappes à angles fermés, notamment lors du match aller face au PSG, avec le but inscrit par Javier Pastore.  Son jeu au pied, souvent tacheté de dégagements en touche, est également à améliorer.

Cette saison, Lloris a été le grand artisan de la qualification de l’OL à la Ligue des Champions, grâce à deux matches exceptionnels face au Rubin Kazan lors des barrages.

Salvatore Sirigu :

Du coté de Palerme, le portier italien a laissé des bons souvenirs. Son efficacité et sa prise de risque ont régulièrement été félicitées. Il sait être très solide sur sa ligne, grâe notamment à sa capacité à se coucher rapidement. Cependant, le gardien parisien n’est pas parfait et ses sorties aériennes ont souvent été l’objet de nombreuses critiques, même s’il a fait de gros progrès dans ce domaine depuis quelques semaines.

Cette saison, Sirigu a aidé le PSG à engranger un très grand nombre de points grâce à des parades décisives, comme ce fut le cas notamment face à Lille ou Saint-Etienne.

Les statistiques des deux gardiens sur la saison 2011/2012 :

[table id =35 /]

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires