Restez connectés avec nous
Barton "Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d'un opportunisme politique"

Autour du PSG

L’OM préfère zapper les insultes de Barton

Depuis hier, Joey Barton ne cesse d’insulter Thiago Silva sur Twitter. Après l’avoir traité de gros lard ,le milieu de terrain de l’OM a remis ça aujourd’hui, dans un style toujours aussi pitoyable.

« Je dois revenir sur le fait que j’ai dit que Thiago Silva était surcoté. Il a été immense ce soir (mardi soir face au Barça). Mais il ressemble toujours à un travesti en surpoids. Il a fait le match de sa carrière. Pas le bon jour pour le traiter de joueur surcoté, j’aurais dû attendre. J’ai deux questions pour Thiago Silva. Premièrement, pourquoi as-tu parlé de moi en conférence de presse (c’était dans L’Equipe, ndlr) avant le match face au Barça ? C’est très étrange. Deuxièmement, es-tu pré-op ou post-op ? (hashtag : #transsexual #thiagosaladyboy). Eclairez-moi, il va dans quel sens ? Est-ce un homme travesti en femme ou une femme travestie en homme ? Je n’arrive pas à savoir », a notamment lâché le badboy anglais.

Evidemment au courant de ces propos, son entraîneur et ses coéquipiers à l’OM n’ont pas souhaité les pointer du doigt. Elie Baup a par exemple indiqué qu’il n’était pas responsable des insultes de Barton. « J’ai vu ça ce matin, ce qui est important pour moi c’est la communication du club, ensuite la communication individuelle des joueurs, ils sont responsables de ce qu’ils font. Il tient un rôle important dans le jeu. J’ai pris la décision de ne pas le faire débuter à Nice, je prendrai encore une décision contre Bordeaux. Chacun est responsable de ses actes à partir du moment où il quitte la Commanderie », a expliqué le technicien phocéen, suivi de près par Benoît Cheyrou. « Chacun est libre de dire ce qu’il veut, a réagi le milieu de terrain de l’OM. Il se représente lui-même. Moi, je représente Benoît Cheryou, l’Olympique de Marseille mais aussi ma famille. Chacun est libre de dire ce qu’il veut et de faire ce qu’il veut, a déclaré le milieu de terrain marseillais. Mon objectif est d’être exemplaire par rapport à mes enfants et par rapport aux jeunes qu’on peut croiser tous les week-ends. On n’est pas des anges non plus mais on a valeur d’exemples. Quand j’étais petit, les joueurs de foot étaient des exemples pour moi. Il faut s’efforcer chacun à sa manière de montrer l’exemple. »

De son côté, le Conseil National de l’Ethique a fait savoir qu’il ne sanctionnerait pas les propos de Barton, qui sont pourtant scandaleux, comme l’a expliqué Gregory Coupet sur RMC. « Si c’est lui qui a tweeté, c’est un scandale. Ce n’est pas possible que ça en reste là. Il ne faut pas faire de connivence entre Barton et Marseille. Je n’associe pas les Marseillais à ces propos. Là, c’est un manque de respect. Tu tweetes ce que tu veux mais tenir des propos comme ça sur quelqu’un… C’est grave », a déploré l’ancien gardien de but du PSG et de l’OL, logiquement outré par de tels propos qui n’ont strictement rien à voir avec le foot.

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG