Restez connectés avec nous

Club

Lucas Moura : « Marquer l’histoire du PSG »

Dans exactement deux semaines, Lucas Moura deviendra officiellement un joueur du PSG en rejoignant ses nouveaux coéquipiers au Qatar, afin de participer au stage hivernal organisé par le club de la capitale.

Le prodige de Sao Paulo a accompli sa mission en remportant la Copa Sudamericana avec son club et se concentre désormais pleinement sur la nouvelle aventure qui l’attend à Paris, une ville qu’il a hâte de découvrir. « Même si j’ai essayé de me focaliser sur la fin de mon aventure à Sao Paulo, c’est inévitable de penser à ce qui va se passer dans quelques jours, comment sera ma vie à Paris, où je vais habiter, etc. J’imagine que tout sera très différent mais je suis persuadé que ça va être une expérience merveilleuse, à la fois pour ma vie professionnelle et personnelle. Je suis un peu anxieux mais j’ai déjà envie d’y être. Paris, tout le monde me dit que c’est l’une des plus belles villes du monde. Je suis curieux de voir ça. Je vais essayer de découvrir les endroits touristiques, emmener ma famille et en profiter un maximum. Je viens avec mes parents, j’ai besoin d’eux, d’autant que je suis célibataire. En dehors du foot, j’aime bien rester tranquille, avec mes proches. Je ne suis pas trop du genre à sortir. J’aime bien aller au restaurant, dans des churrascarias (restaurant de viandes typiquement brésilien). Mais je ne viens pas en touriste, je viens pour marquer l’histoire du PSG, a annoncé Lucas Moura lors d’un entretien accordé à L’Equipe, avant de revenir en détails sur son style de jeu. Je vais seulement essayer de reproduire ce que je sais faire et montrer pourquoi le PSG a misé sur moi. J’ai envie de m’amuser sur le terrain mais toujours avec la volonté d’aider mon équipe à aller de l’avant. Un coup du sombrero (son geste favori) ? Si on me le demande, j’essaierai de le faire ! Mes dribbles sont toujours en direction du but. Je ne fais pas ça pour amuser la galerie ou chambrer mes adversaires. C’est beau le coup du sombrero, c’est vrai que j’aime bien. Le foot, c’est de l’art, et si l’action le nécessite, je l’exécuterai (rires) ! »

S’il a signé un contrat en faveur du PSG l’été dernier, l’international brésilien avoue qu’il n’a pas vraiment eu le temps de suivre l’évolution de son nouveau club. « Non, ce n’est pas facile depuis le Brésil. Je vois quelques buts, parfois, à la télé. Je regarde ce qu’il se passe là-bas, qui sont les joueurs, quels sont les résultats, je discute avec Thiago Silva aussi. Ibrahimovic ? C’est l’un des meilleurs attaquants du monde. C’est toujours bien de jouer avec des joueurs de ce calibre. Je vais apprendre à ses côtés, c’est une certitude. J’espère qu’on va former un beau duo tous les deux, a-t-il confié, lui qui ne connait pas tous les joueurs de l’effectif parisien. Et ce n’est pas grâce aux consoles de jeu qu’il va pouvoir se renseigner. Ah, pas de chance, je dois être l’un des seuls joueurs de ma génération à ne pas jouer aux jeux vidéo ! Je connais un peu les Brésiliens, surtout Thiago Silva, qui est pour moi le meilleur défenseur du monde. J’essaie de me renseigner un peu pour ne pas être perdu. J’aime bien le style de Nenê, il a une technique impressionnante. Zlatan (Ibrahimovic), il en impose devant. Je n’oublie pas Alex, (Javier) Pastore ou Maxwell, qui est quelqu’un de bien, paraît-il… »

Cette nouvelle vie à Paris sera donc une véritable découverte à tous les niveaux, y compris en ce qui concerne le Parc des Princes, dont il a entendu beaucoup de bien. « Le Morumbi (le stade du Sao Paulo FC) est génial aussi. Les supporters sont un peu loin mais quand tu sors du tunnel et que tu vois les supporters debout en train de crier…Il n’y a pas de mots pour le décrire. Je suis certain qu’au Parc ce sera pareil, a déclaré Lucas, qui a donc confirmé l’information selon laquelle il rejoindrait ses nouveaux coéquipiers le 28 décembre prochain, date de lancement du stage au Qatar. Oui, mon billet d’avion est déjà pris pour le 27 décembre. Je serai au Qatar le 28 pour la reprise. »

Enfin, le jeune attaquant de 20 ans est revenu sur son transfert à Paris en confirmant qu’il était tout proche de s’engager avec Manchester United. « On était très près d’un accord. Mais j’ai finalement signé à Paris pour plusieurs raisons. Pour le défi de monter une grande équipe à Paris, parce qu’il y a beaucoup de Brésiliens au PSG et aussi parce qu’en signant ici, je pouvais rester à Sao Paulo jusqu’à la fin de la saison. Leonardo m’a convaincu. Il a parlé à mes parents, m’a dit que je pourrais rester jusqu’en décembre et il m’a expliqué les ambitions et les objectifs du PSG », a conclu Lucas Moura, aussi ambitieux que son nouveau club.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club