Club

Lucas « s’adapte encore » au foot européen

Publie le 05/02/2013 a 10:39



  • Presque un mois après son premier match sous les couleurs du PSG, Lucas Moura commence à s’adapter aux exigences du football européen. S’il a pas paru gêné sur le terrain, le prodige brésilien avoue que rien n’est simple pour lui.

    « Je suis encore en train de m’adapter au football européen. On manque encore un peu de confiance en nous mais ça va venir petit à petit. Au PSG, je joue au même poste qu’à São Paulo mais la différence c’est qu’en France, il faut jouer de manière plus tactique, être plus concentré et appliqué. Tout le monde doit marquer, tout le monde doit courir et le jeu est plus rapide. C’est un peu difficile car je ne suis pas habitué à cela mais je m’y fais tout doucement, a confié à Globoesporte le N°29 parisien, avant d’évoquer l’arrivée de David Beckham. Beckham ? C’est une icône du football, une étoile, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Il va aider l’équipe et aussi lui permettre de gagner en visibilité. Il peut nous apporter beaucoup grâce à ses qualités. Pour moi, ce sera un véritable honneur de jouer à ses côtés. »

    Et mercredi soir, l’international brésilien affrontera l’Angleterre avec la Seleçao, dans un stade de Wembley (Londres) qu’il connait bien pour y avoir perdu la finale des Jeux Olympiques face au Mexique, l’été dernier. « C‘est une finale dont je me souviendrai toute ma vie. C’était mes premières Olympiades, nous avons eu l’opportunité de remporter la compétition mais nous avons échoué. Nous avons toutefois remporté une médaille d’argent et c’était une très bonne expérience, se rappelle Lucas, heureux de faire partie de la première sélection du nouveau sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari. Je suis heureux d’être retenu au sein de la première sélection de Scolari. Je n’ai jamais travaillé avec lui mais j’ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet, il a gagné partout où il est allé. Tout le monde veut être titulaire et je vais travailler pour lui montrer que je peux le devenir.»

    Publie le 05/02/2013 a 10:39

    Lucas « s’adapte encore » au foot européen

    Presque un mois après son premier match sous les couleurs du PSG, Lucas Moura commence à s’adapter aux exigences du football européen. S’il a pas paru gêné sur le terrain, le prodige brésilien avoue que rien n’est simple pour lui.

    « Je suis encore en train de m’adapter au football européen. On manque encore un peu de confiance en nous mais ça va venir petit à petit. Au PSG, je joue au même poste qu’à São Paulo mais la différence c’est qu’en France, il faut jouer de manière plus tactique, être plus concentré et appliqué. Tout le monde doit marquer, tout le monde doit courir et le jeu est plus rapide. C’est un peu difficile car je ne suis pas habitué à cela mais je m’y fais tout doucement, a confié à Globoesporte le N°29 parisien, avant d’évoquer l’arrivée de David Beckham. Beckham ? C’est une icône du football, une étoile, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Il va aider l’équipe et aussi lui permettre de gagner en visibilité. Il peut nous apporter beaucoup grâce à ses qualités. Pour moi, ce sera un véritable honneur de jouer à ses côtés. »

    Et mercredi soir, l’international brésilien affrontera l’Angleterre avec la Seleçao, dans un stade de Wembley (Londres) qu’il connait bien pour y avoir perdu la finale des Jeux Olympiques face au Mexique, l’été dernier. « C‘est une finale dont je me souviendrai toute ma vie. C’était mes premières Olympiades, nous avons eu l’opportunité de remporter la compétition mais nous avons échoué. Nous avons toutefois remporté une médaille d’argent et c’était une très bonne expérience, se rappelle Lucas, heureux de faire partie de la première sélection du nouveau sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari. Je suis heureux d’être retenu au sein de la première sélection de Scolari. Je n’ai jamais travaillé avec lui mais j’ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet, il a gagné partout où il est allé. Tout le monde veut être titulaire et je vais travailler pour lui montrer que je peux le devenir.»




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Kayzer_Ibra

      Le jour ou Lucas sera bien installée a Paris en dehord comme sur le terrain alors la on aura notre vrais Lucas parce que il n’a que 20 ans ! On tient une pépite un diamant brut a polir la !

    • Shadcfc

      Il a le temps pour progresser.

    • footcrix

      Débuts plus qu’encourageant. Je me demande s’il va réussir à s’imposer au niveau de son placement défensif outre même le fait qu’il est en pleine intégration, l’exercice est difficile et demande du coffre pour tenir la route. Je ne connais pas tellement le joueur et si à Sao paulo, sur son côté droit , il faisait autant d’efforts.

      De la façon dont il en parle, il semblerait bien que non. Je voyais peu ce joueur centrer et je fus assez surpris de le voir délivrer deux passes D sur deux centres tentés. C’est une autre option au cas où son jeu en perforation ne soit pas dans un bon soir. La presse n’arrête pas de dire que ses frappes de loin sont aussi de très bonnes factures. J’attends de voir cela quand il aura trouver une bonne opportunité pour frapper dans de bonne conditions. Là dessus il pourrait éventuellement se démarquer de Menez.

      • parisien28

        c clair je l’est trouver épuisé a la fin du match vendredi,vers la fin il avait du mal a revenir il faut qu’il travail sur son physique sa fait que 1 mois….

        • Faut pas oublié qu’il plus de 70 match dans les jambes. Depuis les JO il enchaine les match entre la Copa sudamericana, la coupe et le championnats du Brésil, il a eu que 2 semaine de repos. Je pense qu’on verra le vrai Lucas l’an prochain, avec plus automatisme, une bonne prépa physique de début de saison et bien adapté à un nouveau style jeu.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Barça - La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    PSG/Barça – La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    LDC

    Tous les supporters du Paris Saint-Germain le savent, le club de la capitale reçoit le FC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    4 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Lucas « s’adapte encore » au foot européen

    <Club , Interviews

    Presque un mois après son premier match sous les couleurs du PSG, Lucas Moura commence à s’adapter aux exigences du football européen. S’il a pas paru gêné sur le terrain, le prodige brésilien avoue que rien n’est simple pour lui.

    « Je suis encore en train de m’adapter au football européen. On manque encore un peu de confiance en nous mais ça va venir petit à petit. Au PSG, je joue au même poste qu’à São Paulo mais la différence c’est qu’en France, il faut jouer de manière plus tactique, être plus concentré et appliqué. Tout le monde doit marquer, tout le monde doit courir et le jeu est plus rapide. C’est un peu difficile car je ne suis pas habitué à cela mais je m’y fais tout doucement, a confié à Globoesporte le N°29 parisien, avant d’évoquer l’arrivée de David Beckham. Beckham ? C’est une icône du football, une étoile, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Il va aider l’équipe et aussi lui permettre de gagner en visibilité. Il peut nous apporter beaucoup grâce à ses qualités. Pour moi, ce sera un véritable honneur de jouer à ses côtés. »

    Et mercredi soir, l’international brésilien affrontera l’Angleterre avec la Seleçao, dans un stade de Wembley (Londres) qu’il connait bien pour y avoir perdu la finale des Jeux Olympiques face au Mexique, l’été dernier. « C‘est une finale dont je me souviendrai toute ma vie. C’était mes premières Olympiades, nous avons eu l’opportunité de remporter la compétition mais nous avons échoué. Nous avons toutefois remporté une médaille d’argent et c’était une très bonne expérience, se rappelle Lucas, heureux de faire partie de la première sélection du nouveau sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari. Je suis heureux d’être retenu au sein de la première sélection de Scolari. Je n’ai jamais travaillé avec lui mais j’ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet, il a gagné partout où il est allé. Tout le monde veut être titulaire et je vais travailler pour lui montrer que je peux le devenir.»

    By
    @
    OTER ?>