Restez connectés avec nous
Infantino "Le PSG a tout ce qu'il faut" pour gagner la Ligue des Champions

Club

L’UEFA demande au PSG de ne pas tricher

Gianni Infantino, le secrétaire général de l’UEFA, a évoqué la situation du PSG face au fair-play financier, système obligeant les clubs à générer des recettes aussi importantes que les dépenses.

« Tout le monde, y compris le PSG, connaît les nouvelles règles et la façon de les respecter. Il faut générer les revenus qui permettent de couvrir les coûts du club sans tricher. Cela ne concerne pas qu’un club, mais tout le monde du football. Quand on a commencé à parler du fair-play financier, le cas de Chelsea provoquait des interrogations, puis celui de Manchester City, et maintenant celui du PSG. Il en va de notre responsabilité de mettre en place un système qui fonctionnera pour plus de 630 clubs, et non un seul club en négligeant le reste. Le PSG doit respecter les règles, ils veulent respecter les règles. Ils nous disent qu’ils souhaitent le faire. Les règles du fair-play financier ont pour but d’aider les clubs. L’UEFA est là pour aider les clubs, et non les sanctionner. Mais parfois, vous devez infliger des sanctions pour aider les clubs. Le PSG devra présenter ses comptes et ses justifications l’année prochaine quand la règle du fair-play financier entrera en vigueur pour la saison 2014-2015. Les saisons 2012 et 2013 seront prises également en compte et les instances jugeront si leurs comptes sont conformes aux règles. En ce qui concerne le contrat de sponsoring du PSG, il est important de se poser la question de la valeur juste de ce partenariat. Des expertises et des comparaisons avec les montants perçus par d’autres clubs permettront de déterminer si la valeur du contrat est correcte par rapport aux lois du marché », a expliqué le porte-parole d’une UEFA qui épiera avec attention les agissements économiques du PSG dans les mois et années à venir.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club