Restez connectés avec nous

Club

Lugano : « C’est vrai que j’ai pensé à partir »

Placé en tribunes par Carlo Ancelotti depuis le début de la saison, Diego Lugano vit des moments compliqués au PSG. Pourtant, s’il a déjà songé à un départ, le défenseur uruguayen a toujours comme objectif de se faire une place au sein du onze titulaire du club de la capitale.

« J’ai gagné des titres partout où je suis passé. Je veux en gagner avec le PSG cette année. Des propositions, j’en ai reçu plusieurs. Chez moi, en Uruguay, j’ai une pression de folie pour que je quitte le PSG parce que les supporters craignent que je ne joue pas beaucoup. Et, au début de l’été, c’est vrai que j’ai pensé à partir. Mais je suis prêt à me battre pour gagner ma place. C’est un nouveau défi pour moi. Je vais travailler et bien m’entraîner tous les jours. Comment je me sens ? Ce n’est pas facile, évidemment, mais je participe au projet de ce qui devient peut-être le plus grand club du monde. C’est bon de se sentir inclus dans ce projet. Leonardo et le coach m’ont également dit qu’ils comptaient sur moi. Enfin, je ne dois pas penser qu’à moi mais aussi à ma famille. Elle se plaît à Paris et je ne peux pas lui demander de bouger tous les ans. J’en assume le risque. Mais je pense que c’est la meilleure décision. Croyez-moi, je vais me battre. Et je tâcherai de saisir ma chance quand le coach m’offrira l’opportunité de jouer », a déclaré le capitaine de la Celeste dans L’Equipe.

En concurrence avec Thiago Silva, Mamadou Sakho, Alex et Zoumana Camara, Lugano aura fort à faire pour bousculer la hiérarchie, d’autant plus qu’il ne s’est jamais vraiment montré rassurant sous le maillot du PSG. De plus, l’ancien joueur de Fenerbahçe ne parle toujours pas le français, ce qui ne l’aide pas à s’intégrer au groupe, même si ses coéquipiers ont l’air de l’apprécier. « Lorsqu’il arrive à l’entraînement, il a toujours le sourire, il aime bien chambrer un peu tout le monde. C’est un super mec. Bon, comme il ne parle pas bien le français, il chambre en espagnol, mais il est toujours de très bonne humeur. Et irréprochable à l’entraînement », a noté Sylvain Armand, qui se rappelle sûrement de la fois où Lugano, qui n’avait pas saisi les règles expliquées en français, avait taclé Chantôme alors que ce dernier était en train de réaliser une touche au pied à l’entraînement.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club