Restez connectés avec nous

Club

Lyon, pour rugir de plaisir ?

Samedi, le PSG affrontera Lyon, à 21h, à l’occasion de la 25e journée de Ligue 1. En cas de succès, le club de la capitale est assuré de conserver son fauteuil de leader.

Cette rencontre marque l’opposition entre les deux plus gros budgets du Championnat (150 millions d’euros pour les Rhodanniens, 120 pour les Parisiens). Douze points séparent déjà les deux équipes. Même s’ils ont remporté leur huitième de finale aller de Ligue des Champions face à Nicosie (1-0), les hommes de Rémi Garde restent sur deux revers en Ligue 1. Avec neuf défaites au compteur depuis le début de la saison, le club présidé par Jean-Michel Aulas n’a quasiment plus la moindre chance de décrocher le titre. L’objectif demeure une place sur le podium. Si on ne peut pas parler de crise à l’OL, nous n’en sommes guère loin. En témoigne la sortie médiatique de Bernard Lacombe sur les ondes de RTL jeudi soir.

Ancelotti se méfie

« On a des gens qui font plus penser à des fonctionnaires bien payés qu’à des joueurs de haut-niveau. Il faut se dire les choses : il y a trop d’insuffisances. Tout le monde, c’est l’ensemble des joueurs. C’est inadmissible d’avoir un tel comportement quand on sait quels sont les objectifs du club. S’ils se contentent d’être bien payés à la fin du mois… Je suis déçu par ces gens-là. Ce sont plus des suiveurs que des leaders », a déclaré le bras-droit de « JMA ». Au stade Gerland, les Lyonnais n’auront pas le droit à l’erreur, ce qui incite Carlo Ancelotti à la plus grande des méfiances. « Lyon est une équipe d’expérience, avec beaucoup de qualités. L’OL sera motivé face à nous demain, voudra livrer un grand match, c’est certain », imagine le technicien italien.

Gameiro sur le banc ?

Pour cette nouvelle affiche, après celle face à Montpellier dimanche dernier (2-2), Mathieu Bodmer est rétabli et devrait reprendre sa place dans le onze à la place de Blaise Matuidi. Blessé aux ischio-jambiers, le Serbe Milan Bisevac n’effectuera pas le voyage en terre rhodanienne. Quant à Javier Pastore, qui a repris la compétition face aux Héraultais, il est susceptible de débuter le match. La grande inconnue concerne le poste d’attaquant de pointe. Actuellement en méforme, Kevin Gameiro pourrait s’asseoir sur le banc de touche face aux Gones. Hier, Ancelotti a fait savoir qu’il n’y avait pas (ou plus) de hiérarchie entre l’ancien Lorientais et Guillame Hoarau. De son côté, Rémi Garde devra se passer des services de Dejan Lovren (tendon d’Achille), Yoann Gourcuff (adducteurs), John Mensah (ischio-jambiers) et Clément Grenier (cheville et suspendu).

Statistiques et pronostics

Lors des dix derniers OL – PSG de Ligue 1, le septuple champion de France s’est imposé à six reprises. La dernière victoire francilienne remonte à la saison 2004-2005 (0-1), grâce à un but de Ljuboja. A Gerland, les deux équipes ont marqué lors de sept des huit derniers matches disputés par Lyon en Championnat. Sur les différents sites de paris sportifs, c’est l’OL qui est donné favori (cotes : 2,30 pour une victoire lyonnaise, 3 pour un match nul et 2,90 pour un succès parisien). Nous vous conseillons de miser sur un score final avec au moins quatre buts (cote : 3,20). Concernant les buteurs, vous pouvez miser sur un but de Javier Pastore s’il est titularisé (cote : 2,90).

Derniers articles

Autres articles présents dans Club