Restez connectés avec nous

Club

Makelele, Guardiola…Un agent porte plainte

Après avoir classé le dossier Luyindula, le Paris Saint-Germain devra gérer une autre affaire. En effet, Marc Roger, un ancien agent très influent, a décidé de porter plainte contre le club de la capitale.

Tout a commencé avant l’arrivée de Leonardo, lorsque le recrutement du PSG était géré d’une manière assez floue. Marc Roger, ancien agent de grands joueurs tels que Thierry Henry, David Trezeguet ou Claude Makelele, aurait été chargé de s’occuper de plusieurs dossiers avant la prise de fonction de Leonardo. C’est Djamel Belmadi, proche et conseiller du cheikh Tamim ben Hamad al-Thani à l’époque, et ancien joueur de l’OM et du PSG, qui indique à Marc Roger de se charger de pas moins de douze dossiers (recherche d’informations sur des recrues potentielles). Ensuite, l’arrivée de Leonardo ayant éloigné Belmadi du PSG, ces dossiers auraient été ordonnés par Claude Makelele, selon cet agent. Dont un concernant la venue souhaitée de Pep Guardiola à Paris. « Aux mois de novembre et décembre 2011, je suis intervenu sur demande de M. Makelele Claude (facture 2012.14), qui souhaitait la venue de M. Guardiola Josep à partir du mois de juin 2012 », dévoile Marc Roger, qui assure en supplément que « Makelele voulait récupérer la place de directeur sportif qui devait initialement lui revenir ». De plus, selon lui, « Leonardo a eu vent de ces contacts avec Guardiola et qu’il a nommé Makelele entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti afin qu’il arrête ses manoeuvres et pour mieux le contrôler. »

Suite à ces missions soi-disant ordonnées par le club de la capitale, Marc Roger exige le paiement d’une facture de 180 000 euros. Il menace désormais de déposer « une plainte pénale pour escroquerie ». De son côté, le PSG s’étonne de ces informations et de ces accusations, comme l’a indiqué Jean-Claude Blanc. « On ne répondra pas aux demandes de cette personne. Juridiquement, cette histoire ne tient pas la route. Il n’a jamais été mandaté par le PSG. Conformément aux règlements, on ne paiera jamais une facture sans un mandat écrit du club. Le point majeur qui le discrédite, c’est qu’il a travaillé sans mandat. C’est pourquoi nous n’accordons pas d’importance à ce qu’un fantaisiste dt sur Claude Makelele », a réagi le directeur général du PSG pour L’Equipe. Car s’il a travaillé sans mandat, Marc Roger sait pertinemment que Djamel Belmadi n’a aucun lien contractuel avec le PSG. Pour sa défense, l’agent évoque de simples SMS, ce qui devrait faire rigoler le juge en cas de procès. Car si la plainte n’a pas encore été déposée, le PSG parle de « menaces, de propos insultants et diffamatoires » et Marc Roger donne tout simplement rendez-vous devant le tribunal. Et la barre, ce dernier la connaît bien pour y être passé plusieurs fois, notamment après avoir été accusé par la justice suisse de gestion frauduleuse lorsqu’il était le président du Servette de Genève, en 2004. Une mauvaise gestion qui avait d’ailleurs fait couler le club.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club