Restez connectés avec nous

Club

Marco Verratti « On doit travailler. C’est mieux de perdre 2 matchs maintenant qu’après »

Publicités

Marco Verratti, milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté face aux médias après la défaite hier soir contre le Bayern Munich. Un revers 3-1 lors de la 6e journée de la phase de poules de Ligue des Champions dont il est mécontent, mais il ne veut pas montrer d’inquiétude. L’Italien explique pourquoi.

« On savait qu’on jouait contre une grande équipe. Le Bayern n’a pas laissé beaucoup d’espace derrière. On a pris un but très tôt, c’était difficile de revenir. En deuxième mi-temps, on est revenus avec un esprit différent. On aurait pu revenir avec un 2-2.

Après, c’était un peu compliqué mais on a eu les occasions, comme le Bayern. Quand on joue contre une grande équipe, si on marque pas les autres marquent. On a eu 4 grosses occasions. On aurait pu marquer, on ne l’a pas fait. Je pense qu’il faut toujours travailler, se relever, ce n’est pas un match qui fait des conclusions sur une équipe. Ce n’était pas vraiment un match à sens unique.

‘Là on ne doit pas dire qu’on est une équipe nulle’

On n’a pas pensé à ça (perdre la première place, ndlr). On est contents de finir premiers. Tous les joueurs auraient signé pour ça. Il faut travailler. C’est mieux de perdre deux matches maintenant qu’après. Il ne faut jamais être trop contents quand on gagne et rester équilibrés. Quand on a gagné 7-1 on n’a pas dit qu’on gagnerait la Champions League. Là on ne doit pas dire qu’on est une équipe nulle. », propos relayés par Goal.

Il n’y a pas de catastrophe, mais des choses à améliorer.

Il faut en effet avoir du respect pour le Bayern Munich et savoir que le PSG ne peut pas tout gagner. Les Munichois ont fait un grand match devant leurs supporters, mais on attendait tout de même plus des Parisiens. Ils n’ont pas été catastrophiques sur tout le match, certes.

Il reste qu’ils ne peuvent pas mettre une mi-temps pour rentrer dans un match de Ligue des Champions, comme il n’est pas acceptable d’être aussi loin au marquage (cela s’est payé sur les buts, logique face à une telle équipe). Il y a eu un gros manque d’agressivité et on en retient presque un manque de volonté de gagner. Il faudra aussi de meilleurs choix offensifs pour remporter la compétition. Il est nécessaire de savoir abandonner le spectacle pour donner la priorité à l’efficacité.

Maintenant, il est vrai que le PSG est tout de même premier et qu’il a du temps pour travailler et progresser. Reste à bien apprendre des 2 dernières défaites et bien utiliser le temps à disposition en Ligue des Champions.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club