Restez connectés avec nous
Marco Verratti revient sur l'échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

Club

Marco Verratti revient sur l’échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

Marco Verratti, milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du magazine officiel du club. A 2 semaines de recevoir le Real Madrid en 8e de finale retour de Ligue des Champions, l’Italien a été à revenir sur l’échec de l’an passé contre le FC Barcelone. Une défaite 6-1 pour laquelle il place l’arbitre Deniz Aytekin en responsable, sans oublier d’indiquer que Paris pouvait faire mieux.

« Il faut dire qu’avec un arbitre « normal », on aurait aussi perdu le match, mais pas comme ça. On aurait perdu 3-1, 4-2, voire 5-2. Mais pas 6-1 ! Un arbitre ne peut pas aller dans le sens de l’équipe qui semble prend l’ascendant. Non, il doit toujours respecter les règles. Par exemple, il y avait penalty pour nous quand Mascherano touche un ballon avec la main, puis un autre pour la faute sur Di Maria ! Et il leur donne deux penalties à eux…

‘c’est un match qu’on ne verra qu’une fois dans l’histoire du foot’

Ensuite, il faut voir ce qu’a réalisé la Juventus au tour suivant contre le Barça. Ils gagnent 3-0 chez eux et au retour, ils passent tout le match dans leur moitié de terrain… Au final, Barcelone frappe deux fois et ne marque pas (0-0). Contre nous, ils avaient tiré 15 fois et inscrit 6 buts… Ce sont des petites choses. C’est le destin. Après, ce qui nous est arrivé, c’est un match qu’on ne verra qu’une fois dans l’histoire du foot. »

Il est indéniable que cette rencontre marque l’histoire du football et on ne s’attend pas à revoir un tel scénario. On espère en tout cas qu’il se répète, le PSG n’en sera pas encore le perdant. Les Parisiens ont complètement raté cette soirée d’une manière qui difficile à comprendre et digérer. En face, le Barça n’a presque pas eu de déchet dans ses tirs, ce qui est aussi très rare.

Quant à l’arbitre, s’il n’est pas l’unique coupable, il a aussi clairement sa part de responsabilité. Comme l’explique Verratti, Paris aurait pu se qualifier avec le niveau affiché sur ce match. Mais Aytekin a appuyé en faveur du Barça d’une manière presque indécente. Malheureusement, cette saison lors du 8e de finale aller, l’arbitre Gianluca Rocchi a plutôt aidé le Real Madrid. C’est moins grave, mais encore gênant. Au PSG de renverser la situation dans une performance remarquable qui effacerait un peu l’échec de l’an dernier.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club