Restez connectés avec nous
Marquinhos C’est un rêve qui se réalise

Club

Marquinhos « C’est un rêve qui se réalise »

A quelques heures de l’entrée du Brésil dans la Coupe du Monde 2018 (ce soir à 20h contre la Suisse), Marquinhos s’est confié au Figaro. Le défenseur de 24 ans du Paris Saint-Germain et de la Seleçao évoque notamment le fait de possiblement affronter d’autres Parisiens durant le Mondial.

« Ça chambre un peu . Surtout lors du tirage au sort. C’était juste après l’entraînement, on était tous dans la salle pour y assister. Ce sont de bons moments.

drôle d’affronter des joueurs qu’on a l’habitude de côtoyer’

Mêmes si nous sommes coéquipiers en club, que nous sommes toujours ensemble tout au long de la saison, ce sera un peu drôle d’affronter des joueurs qu’on a l’habitude de côtoyer au quotidien. Mais c’est ça le foot, la Coupe du monde, de jouer en sélection. »

Il est forcément un peu étrange de retrouver comme adversaire un joueur qui est un coéquipier durant la majeure partie de l’année. On voit d’ailleurs souvent des sourires avant et après les matchs en équipe nationale. Rarement pendant, encore moins durant la Coupe du Monde. Là, il s’agit de gagner pour son pays. Ce qui n’empêche pas d’être amis en dehors du match. On peut penser qu’il y a même eu une très bonne ambiance dans le groupe parisien en évoquant le Mondial. Les joueurs pourront encore se chambrer après, tout en respectant les possibles déceptions.

« Ils jouent bien, c’est une belle génération »

Marquinhos est ensuite invité à donner son avis sur l’Equipe de France.

« Quand je suis en sélection, avec le décalage horaire, ce n’est pas toujours évident de suivre les matches. Mais je les ai quand même un peu vus, j’ai vu quelques matches et certains de mes coéquipiers briller. Comme je suis ici en France, j’entends beaucoup parler des Bleus évidemment. Ils jouent bien, c’est une belle génération. Il suffit de regarder la liste… Il y a beaucoup de qualité pour faire de belles choses. »

S’il ne peut pas toujours suivre les matchs, Marquinhos essaye donc de voir un peu l’Equipe de France. Peut-être pour regarder jouer ses coéquipiers parisiens. Aussi parce qu’il s’agit d’une grande nation de football. L’équipe est très intéressante sur le papier, même s’il y a pour le moment des difficultés à exploiter pleinement ce potentiel. On ne peut qu’espérer que les solutions seront trouvées au fi du Mondial.

« Essayer de faire notre maximum pour la gagner »

Aussi, logiquement, le défenseur s’exprime sur ses sentiments avant de jouer sa première Coupe du Monde.

« C’est un rêve d’enfance ! Jouer une Coupe du monde… Pas juste la jouer, essayer de faire notre maximum pour la gagner. Au Brésil, il y a une grande culture du football. Dès 5 ou 6 ans, beaucoup d’enfants pensent déjà à jouer au football, regardent les matches à la télévision, suivent la Seleçao et voient leurs idoles jouer. Du coup, ils veulent aller loin dans le football. Pour moi, ça a été comme ça. C’est un rêve qui se réalise. »

Jouer une Coupe du Monde est un grand moment pour un joueur de football, peu importe sa nationalité. Mais, sans doute un peu plus pour un Brésilien que d’autres pays, il y a en plus le rêve de la gagner. Cette année, la Seleçao a même besoin d’un grand parcours pour effacer un peu l’échec d’il y a 4 ans. C’est une certaine responsabilité sur les épaules de Marquinhos et ses compatriotes. Reste à se montrer à la hauteur. L’équipe fait penser que c’est possible.

 


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club