Restez connectés avec nous

Club

Marquinhos raconte comment il a presque été recalé à la visite médicale lors de son arrivée au PSG

Marquinhos raconte comment il a presque été recalé à la visite médicale lors de son arrivée au PSG

Marquinhos, défenseur/milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié au micro de PSG TV dans un entretien avec le journaliste (et supporter parisien) Julien Cazarre. L’occasion pour le Brésilien de revenir sur le début de sa carrière, mais aussi et surtout sur son arrivée particulière à Paris en provenance de l’AS Rome en 2013. Un transfert qui a failli ne pas se faire à cause d’une maladie.

« Je reviens de vacances, je commence à faire la préparation avec la Roma. Et je tombe malade, j’ai pris un virus, je perds 8-9 kilos. Quand je suis venu à Paris pour la visite médicale, c’était chaud (rires). Ils m’ont presque renvoyé à Rome. Mais tout a bien marché, après il fallait du temps pour récupérer. Et dès que je rentre dans l’équipe pour l’entraînement, Alex ou Thiago Silva se blesse. Donc je n’ai presque pas de temps d’adaptation. Cela fait presque 4 mois que je n’avais pas joué un match officiel. Ce premier mois a été un peu compliqué pour moi. Mais j’ai eu de bons conseils à l’époque. C’était un bon moment pour me faire grandir. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui.

Marquinhos « C’est mon meilleur but à Paris. »

Le geste de Marquinhos après un tacle contre le Barça.

Mon geste de rage lors de la victoire contre le Barça en phase de poules (3-2, 2014-2015) ?

C’est un cas extrême, avec beaucoup de pression et je sauve le but avec un tacle. C’est mon meilleur but à Paris. Pour un défenseur, c’est vraiment magnifique. Il ne faut pas le faire tout le temps, sinon les gens pensent à du cinéma. Cela doit sortir tout seul. Je n’y ai pas pensé, c’est dans le moment. »

Ainsi, Marquinhos n’est pas passé loin de ne pas être Parisien à cause de ce virus attrapé peu avant son transfert. Cela aurait été dommage quand voit le joueur qu’il est devenu avec son talent qui est parfaitement servi par sa mentalité exemplaire. Le Brésilien est dorénavant un pilier de l’équipe et du vestiaire (il est le second capitaine) et tous les supporters espèrent le voir rester encore longtemps. Avec pourquoi pas encore quelques gestes de rage pour marquer les esprits.

Retrouvez cet entretien au complet ici :

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club