Restez connectés avec nous

Adversaires

Marseille ne pense pas au PSG

Même s’il sait très bien que le match de dimanche face à Paris revêt une importance capitale, le technicien marseillais est catégorique lorsqu’on lui demande s’il se projette déjà dans le clasico. « C’est non, non et non ! ». Cela peut en effet se comprendre à l’heure de jouer un match capital face aux grecs de l’Olympiakos contre qui Marseille pourrait valider directement sa qualification pour le prochain tour de la Ligue des Champions qui reste le seul bol d’air de sa saison. Mais il sait aussi que dès le coup de sifflet final il faudra se préparer pour Dimanche. « Le match le plus important reste la réception de l’Olympiakos. Je sais que la sauce va monter en vue de dimanche, mais toutes les énergies sont focalisées sur cette première rencontre. On ne basculera dans le Championnat qu’à la fin du match, pas avant. Commençons d’abord par gagner et on verra ensuite. »

Même son de cloche auprès des joueurs et notamment avec le capitaine Steve Mandanda à qui le président Vincent Labrune a rappelé les objectifs du club phocéen. « On ne pense pas du tout à Paris. Un match déterminant se présente et il peut nous permettre de nous qualifier ou au moins de faire un grand pas vers les huitièmes. En plus, si on passe, en termes de confiance, ce serait important pour la suite. »

L’entraineur marseillais souligne d’ailleurs que la Ligue des Champions transcende les joueurs et qu’avant un de ces matchs plus rien ne compte. « La motivation, la détermination sont des ressorts sur lesquels je n’ai pas besoin de travailler. Cette compétition veut ça, elle sublime. Psychologiquement, c’est d’ailleurs plutôt avant les matches continentaux qu’il y a un risque, car les joueurs peuvent craindre de se blesser. » a souligné Didier Deschamps dans les colonnes de L’Equipe.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires