Autour du PSG

Matuidi, du « pain bénit » pour Ancelotti

Publie le 04/06/2012 a 19:08



  • Après sa très bonne saison avec le PSG, Blaise Matuidi a été récompensé de ses efforts en étant sélectionné pour participer à l’Euro 2012. Une consécration pas forcément surprenante pour Jean-Marc Furlan, son ancien coach à Troyes, qui estime que Matuidi est un joueur exceptionnel pour tout entraîneur.

    « Mi-aout 2004, je venais d’arriver à Troyes, et le directeur du centre de formation Christian Caminiti vient me voir : « J’ai un mec, en moins de 17, il n’a rien à faire avec moi, faut que tu le voies ». Je l’ai fait venir pour une semaine en septembre, et il n’est jamais reparti. C’était Blaise. Quand il est arrivé dans le groupe, il était au même niveau que des gars qui avaient 15 matches en pro. Comme on était sur le podium de L2, je l’ai peu utilisé, je le gardais en réserve pour la L1. Il avait tout. Blaise, c’est un pain bénit pour un entraineur : il est très à l’écoute, très intélligent jusque sur le terrain. Il comprend et lit le jeu deux fois plus vite que tout le monde, il a un rayon de destruction du jeu adverse très important, une grande capacité à jouer en profondeur. Morphologiquement, il ne correspond pas à la norme, mais il a trois poumons, des appuis rapides. Les dieux du foot se sont penchés sur son berceau », a-t-il déclaré dans France Football.

    Publie le 04/06/2012 a 19:08

    Matuidi, du « pain bénit » pour Ancelotti

    Après sa très bonne saison avec le PSG, Blaise Matuidi a été récompensé de ses efforts en étant sélectionné pour participer à l’Euro 2012. Une consécration pas forcément surprenante pour Jean-Marc Furlan, son ancien coach à Troyes, qui estime que Matuidi est un joueur exceptionnel pour tout entraîneur.

    « Mi-aout 2004, je venais d’arriver à Troyes, et le directeur du centre de formation Christian Caminiti vient me voir : « J’ai un mec, en moins de 17, il n’a rien à faire avec moi, faut que tu le voies ». Je l’ai fait venir pour une semaine en septembre, et il n’est jamais reparti. C’était Blaise. Quand il est arrivé dans le groupe, il était au même niveau que des gars qui avaient 15 matches en pro. Comme on était sur le podium de L2, je l’ai peu utilisé, je le gardais en réserve pour la L1. Il avait tout. Blaise, c’est un pain bénit pour un entraineur : il est très à l’écoute, très intélligent jusque sur le terrain. Il comprend et lit le jeu deux fois plus vite que tout le monde, il a un rayon de destruction du jeu adverse très important, une grande capacité à jouer en profondeur. Morphologiquement, il ne correspond pas à la norme, mais il a trois poumons, des appuis rapides. Les dieux du foot se sont penchés sur son berceau », a-t-il déclaré dans France Football.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Pariguo10

      perso, j’habite a troyes, je le suis depuis toujours, il est vraiment enorme ce joueur, j’arrete pas de dire que le futur patron du milieu de l’equipe de france c’est lui, m’villa c’est du pipi de chat a coté de blaise!!!!

    • Garry88

      Depuis l’arrivée de l’entraîneur Carlo Ancelotti en décembre, le PSG cherche désespérément à recruter un « serial buteur » capable d’inscrire une trentaine de buts au plus haut niveau. Après les retournements de situation de janvier avec Pato ou Tevez, les richissimes propriétaires qataris du club ont décidé de frapper encore plus fort en adressant ce week-end, selon des sources au club, une offre de 34 millions d’euros (et 6 en bonus) pour Ibrahimovic.
      Des sources concordantes indiquent également que son agent se serait entretenu avec Leonardo. Le directeur sportif du Paris SG a nié auprès de l’AFP être entré en contact avec l’AC Milan. Intéressés au départ par le défenseur brésilien de l’AC Milan Thiago Silva, les dirigeants parisiens ont senti que la porte n’était pas fermée pour le buteur de 30 ans et ont décidé de se manifester. Leonardo et l’agent d' »Ibra » seraient en bons termes depuis que le directeur sportif du PSG a fait venir le défenseur Maxwell, un proche d’Ibrahimovic, qui fut son coéquipier à l’Inter Milan et au FC Barcelone. Le représentant du joueur aurait déjà fait part de son intérêt pour le PSG qui serait prêt à lui proposer trois ans de contrat, et d’un salaire équivalent à ce qu’il perçoit actuellement (9 M EUR annuels). Il y a peu, le défenseur français Philippe Mexès avait expliqué que son partenaire rossonero lui avait posé des questions sur le PSG.
      Lavezzi « en très bonne voie »
      En attendant l’issue du dossier « Ibra », les autres pistes menant au fameux buteur, du Camerounais Samuel Eto’o (Anzhi Makhachkala/Russie), à l’Argentin Gonzalo Higuain (Real Madrid) en passant par l’Urugayen Luis Suarez (Liverpool), ont été mises en attente. A moins que ces bruits ne filtrent pour mettre la pression sur le clan Higuain, avec lequel le PSG semblait très proche de conclure il y a quelques semaines avant un entretien entre le père du Madrilène en mal de temps de jeu au Real et son entraîneur Jose Mourinho…
      Une chose est certaine, le PSG et Leonardo, sur lesquels l’actionnaire majoritaire QSI met une grosse pression pour parvenir à ses fins, travaillent déjà activement au casting prestigieux de la campagne estivale. Officiellement le mercato n’ouvre ses portes que le 13 juin, mais le Paris SG veut boucler rapidement les dossier prioritaires. Sur d’autres profils, le Paris SG a même pris une belle avance et devrait rapidement officialiser l’arrivée pour 4 ou 5 ans de l’Argentin de Naples Ezequiel Lavezzi, 27 ans, contre une indemnité de transfert de 31 M EUR, bonus compris, et un salaire d’environ 400.000 euros mensuels. « C’est en très bonne voie », a reconnu lundi Leonardo, auprès de l’AFP.
      Les autres pistes plus ou moins avancées mènent au milieu offensif brésilien Kaka, en mal de temps de jeu au Real Madrid, et à Dani Alves, le spectaculaire latéral du Barça. Le dossier Kaka est bien avancé: il pourrait arriver contre une indemnité d’environ 25 M EUR et une grosse prime à la signature. Ancelotti a même reconnu l’avoir régulièrement au téléphone. Pour Dani Alves, Paris serait entré en négociation exclusive avec le FC Barcelone et ne serait plus très loin d’avoir convaincu également le joueur. Autant d’avancées, petites ou grandes, qui risquent toujours de voler en éclat avant la signature des contrats puisque le mercato est, par essence, extrêmement volatile

    • Psg 39150

      il a entièrement raison,et comme lui,il y a chatome,un joueur du centre de formation qui en plus se donne toujours a fond,mouille son maillot,les deux faut les garder,car avec les échéances qui ns attendent cette saison,on aura besoin de tels joueurs,sans oublier sakho,qui va retrouver son vrai niveau,des joueurs d avenir que beaucoup de club nous envient.

      • Chantôme il faut le garder à tout prix, mais le problème c’est est ce que lui il voudra rester par rapport à sa position dans la hiérarchie de la concurrence a son poste, voudra t-il prendre le risque de gagner sa place

    • Nasser Al Khelaifi

      Que de phrases cultes :  « il a un rayon de destruction du jeu adverse très important » ,  » Les dieux du foot se sont penchés sur son berceau »

      • purple swag

        J’adore. Et c’est vrai, Le Matuidi de la fin de saison était une vraie sangsue.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Marquinhos réaction PSG/Ludogorets

    Marquinhos « La deuxième place n’était pas notre objectif »

    LDC

    Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, était forcément déçu à la suite du match nul obtenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    4 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Matuidi, du « pain bénit » pour Ancelotti

    <Autour du PSG , Club , Interviews

    Après sa très bonne saison avec le PSG, Blaise Matuidi a été récompensé de ses efforts en étant sélectionné pour participer à l’Euro 2012. Une consécration pas forcément surprenante pour Jean-Marc Furlan, son ancien coach à Troyes, qui estime que Matuidi est un joueur exceptionnel pour tout entraîneur.

    « Mi-aout 2004, je venais d’arriver à Troyes, et le directeur du centre de formation Christian Caminiti vient me voir : « J’ai un mec, en moins de 17, il n’a rien à faire avec moi, faut que tu le voies ». Je l’ai fait venir pour une semaine en septembre, et il n’est jamais reparti. C’était Blaise. Quand il est arrivé dans le groupe, il était au même niveau que des gars qui avaient 15 matches en pro. Comme on était sur le podium de L2, je l’ai peu utilisé, je le gardais en réserve pour la L1. Il avait tout. Blaise, c’est un pain bénit pour un entraineur : il est très à l’écoute, très intélligent jusque sur le terrain. Il comprend et lit le jeu deux fois plus vite que tout le monde, il a un rayon de destruction du jeu adverse très important, une grande capacité à jouer en profondeur. Morphologiquement, il ne correspond pas à la norme, mais il a trois poumons, des appuis rapides. Les dieux du foot se sont penchés sur son berceau », a-t-il déclaré dans France Football.

    By
    @
    OTER ?>