Club

Matuidi : « La perte de balle ? Je hais ce moment ! »

Publie le 16/03/2013 a 15:41



  • Dans L’Equipe Magazine, Blaise Matuidi a fait un petit bilan des progrès effectués dans le jeu depuis son arrivée au PSG. Une analyse qui prouve une fois de plus que le milieu de terrain parisien est un grand professionnel.

    « La perte de balle ? Je hais ce moment ! Je bous à l’intérieur quand ça arrive, même à l’entraînement. Je n’ai plus qu’une obsession, récupérer la balle. Ce n’est pas mon jeu de faire passer des messages par de gros impacts. J’essaie d’être le plus propre possible. Mon truc, c’est d’utiliser ma souplesse et mes grandes jambes afin de m’enrouler autour du porteur du ballon. Mes adversaires doivent comprendre qu’ils vont en baver de m’avoir sur le dos. Dès qu’ils entrent dans mon périmètre, je ne les laisse pas respirer. Il ne faut pas courir comme un fou-fou, être partout et nulle part à la fois. Selon le placement de l’adversaire, je décide du moment où je souffle, reste en zone ou jaillis. C’est ça, l’intelligence du jeu sans ballon. Nous jouons avec deux demis défensifs. J’évolue donc en piston avec le collègue. Quand l’un monte, l’autre compense. C’est un réglage incessant. (…) Dans le football moderne, aucun joueur n’a une tâche unique à remplir. Un demi défensif qui n’adresse que des passes latérales à cinq mètres n’a pas sa place. Une fois le ballon récupéré, mon boulot est aussi de bien servir mes coéquipiers. Je dois faire en sorte que le ballon tourne, avec une idée fixe : alimenter mes partenaires vers l’avant. Je suis un relayeur. Celui qui, au cœur du jeu, décide quelle passe adresser une fois le ballon repris au camp adverse. La clé est de savoir ce qui se passe autour de soi avant de recevoir le ballon. Il faut sans cesse tourner la tête à droite à gauche. (…) Auparavant, je me plaçais mal et l’adversaire pouvait me coincer en me pressant. J’étais trop dos au jeu quand je recevais une passe et je devais me retourner entièrement pour aller de l’avant. Ça manquait de légèreté. J’ai amélioré le positionnement de mon corps, je me tiens davantage de trois quarts, ce qui me donne une bonne vision du déplacement de chacun. Je gagne une ou deux secondes dans l’utilisation du ballon, c’est à dire un ou deux mètres. La différence dans le lancement d’une action, elle se fait là ! Sans les ouvriers, le football n’existe pas. Je ne dois pas perdre de vue que mon rôle reste de servir proprement les leaders techniques de l’équipe, ce que je ne suis pas », a conclu l’international français, qui ne cesse de progresser depuis son arrivée à Paris et qui est aujourd’hui un élément indispensable du collectif de Carlo Ancelotti.

    Publie le 16/03/2013 a 15:41

    Matuidi : « La perte de balle ? Je hais ce moment ! »

    Dans L’Equipe Magazine, Blaise Matuidi a fait un petit bilan des progrès effectués dans le jeu depuis son arrivée au PSG. Une analyse qui prouve une fois de plus que le milieu de terrain parisien est un grand professionnel.

    « La perte de balle ? Je hais ce moment ! Je bous à l’intérieur quand ça arrive, même à l’entraînement. Je n’ai plus qu’une obsession, récupérer la balle. Ce n’est pas mon jeu de faire passer des messages par de gros impacts. J’essaie d’être le plus propre possible. Mon truc, c’est d’utiliser ma souplesse et mes grandes jambes afin de m’enrouler autour du porteur du ballon. Mes adversaires doivent comprendre qu’ils vont en baver de m’avoir sur le dos. Dès qu’ils entrent dans mon périmètre, je ne les laisse pas respirer. Il ne faut pas courir comme un fou-fou, être partout et nulle part à la fois. Selon le placement de l’adversaire, je décide du moment où je souffle, reste en zone ou jaillis. C’est ça, l’intelligence du jeu sans ballon. Nous jouons avec deux demis défensifs. J’évolue donc en piston avec le collègue. Quand l’un monte, l’autre compense. C’est un réglage incessant. (…) Dans le football moderne, aucun joueur n’a une tâche unique à remplir. Un demi défensif qui n’adresse que des passes latérales à cinq mètres n’a pas sa place. Une fois le ballon récupéré, mon boulot est aussi de bien servir mes coéquipiers. Je dois faire en sorte que le ballon tourne, avec une idée fixe : alimenter mes partenaires vers l’avant. Je suis un relayeur. Celui qui, au cœur du jeu, décide quelle passe adresser une fois le ballon repris au camp adverse. La clé est de savoir ce qui se passe autour de soi avant de recevoir le ballon. Il faut sans cesse tourner la tête à droite à gauche. (…) Auparavant, je me plaçais mal et l’adversaire pouvait me coincer en me pressant. J’étais trop dos au jeu quand je recevais une passe et je devais me retourner entièrement pour aller de l’avant. Ça manquait de légèreté. J’ai amélioré le positionnement de mon corps, je me tiens davantage de trois quarts, ce qui me donne une bonne vision du déplacement de chacun. Je gagne une ou deux secondes dans l’utilisation du ballon, c’est à dire un ou deux mètres. La différence dans le lancement d’une action, elle se fait là ! Sans les ouvriers, le football n’existe pas. Je ne dois pas perdre de vue que mon rôle reste de servir proprement les leaders techniques de l’équipe, ce que je ne suis pas », a conclu l’international français, qui ne cesse de progresser depuis son arrivée à Paris et qui est aujourd’hui un élément indispensable du collectif de Carlo Ancelotti.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Airforcemad

      Moi je te kiffe puisses tu rester à Paris le plus longtemps possible et continuer à te bonifier!!

    • Daimon

      Le coup de la passe latérale à 5 mètres j’ai pas pu m’empêcher de penser à Chantôme :)

    • Shadcfc

      Il joue avec ces qualités et essaie de les polir très très bien.

    • Panam85

      humble, lucide, travailleur, etc… On ne sait plus quoi dire sur lui!! ENORME! je kif :) même si ça qualité technique peut prêter à débat, c’est quand même bien d’avoir un mec comme ça, ça change!

    • Macadelic

      On moins il est conscient de tout ce qu’il doit améliorer. Allez pti blaise ! Si tu continue ainsi tu deviendra grand très grand.

    • Clumssy

      Je pense qu’il y a très peu de joueurs capable de faire une analyse aussi tactique et technique de leur poste.

      Ancelotti a dû beaucoup lui parler, c’est là qu’on peut voir qu’il est un grand coach qui connait extrêmement bien son métier.

      Il a transformé un bon joueur de L1 en un titulaire potentiel dans n’importe quelle équipe au monde.

    • maxwell17

      « Dans le football moderne, aucun joueur n’a une tâche unique à remplir. Un demi défensif qui n’adresse que des passes latérales à cinq mètres n’a pas sa place. »

      si même lui est d’accord avec moi ^^ .

      non plus sérieusement j’adore vraiment ce type , il a une superbe mentalité d’après tout ce qu’on peut l’entendre dire.

      • Slash1276

        Moi j’adore ce type…Et il est pleine progression de match en match! C’est limite une machine! lol
        Il me fait vraiment penser à Kéké…on tient vraiment une pépite

        • maxwell17

          désolé je peux pas te suivre la dedans , mais un jour peut être ^^

          • Slash1276

            Je sais t’as un souci avec Matuidi…il n’empêche que sans lui il y aurait une très net différence!

            • maxwell17

              faut voir dans quel conteste et par qui tu le remplace .
              contre le barça oui je te l’accord dans la mesure ou quoi qu’il arrive ont aurai pas le ballon .
              contre les autres en revanche je suis pas certain qu’on perdent au change si on le remplace bien ( je pense a un profil plus complet , travailleur mais plus a l’aise dans son jeux de passe )

            • Slash1276

              Tiens, d’ailleurs, pour le Barça justement…regarde bien le match extraordinaire (et je fais exprès d’accentuer le trait) qu’il a fait contre l’Espagne, qui a grosso merdo le même jeu que le Barça…il a été juste énorme pour piquer les balles à Iniesta. On a quand même une source de satisfaction avec lui. D’ailleurs tout réside dans une bonne association de joueurs. Un Matuidi avec personne pour l’épauler à côté ça serait déjà beaucoup plus problématique…

              De toute façon il est encore jeune, il va progresser…
              Mais je le répète, un type comme lui est très très précieux dans une équipe.

            • maxwell17

              tu vois c’est là ou je suis pas d’accord .

              je ne conteste pas son travail a la récupération lors de ce match , loin de là . mais 14 ballons perdu a la mi temps et plus de 20 sur l’ensemble du match , si ma mémoire est bonne .
              c’est pas ce que j’appel un « grand match  » , grand match pour lui , car ses qualités de récupération ont été exploité a 200 % pourcent mais pas un grand match tout court . enfin pas dans ma vision du football ,
              si je grossi le trait en reprenant simplement les statistiques , il a du récupéré 25-26 ballons je crois ? , 6-8 ballons bonifié pour un milieu axial c’est faible je trouve .. après libre a chacun d’apprécié ce que bon lui semble .

            • Slash1276

              Pas sur qu’il perde plus de ballon qu’il en récupère sur tout un match…mais bon
              Enfin je sais pas, quand je vois Ancelotti ditirambique avec lui je me dis qu’il ne doit pas être aussi bidon que ça.

            • maxwell17

              ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dis , matuidi est un super joueur dans son registre ! . il ne perd pas plus de ballon qu’il en récupère mais il en bonifie combien ? c’est ça la question qui fâche avec lui ..

              je suis juste pas convaincu que son registre soit si nécessaire que ça 60 matchs par ans , pour une équipe qui devrait imposé son jeux dans plus de 80 % d’entre eux .
              enfin bref chacun son opinion sur le sujet .

            • majestik49

              ah ce match contre l espagne qui etait physiquement et mentalement pas dans le match… la seconde mitemps ils etaient inexistant. ils savent tres bien qu ils vont se qualifier facilement.. l espagne de septembre n est pas la meme que celle de juin en pleine compet, du meme calibre que barca aller et barca retour contre milan….

      • Olmecinho

        Certain de l’équipe devrais s’inspirer de lui, toujours souriant en plus

      • footcrix

        Je nancerai, il est peut-être d’accord avec toi mais il n’a pas le même jugement que toi^^ tu as zappé toute la seconde partie et qui fait de lui un footballeur à part entière avec son rôle respectif.

        • maxwell17

          d’ou ma phrase suivante :  » non plus sérieusement  » ^^

          • footcrix

            loool

          • majestik49

            « la clé est de savoir ce qui se passe autour de soi avant de recevoir le ballon,
            le milieu , celui qui decide quelle passe adresser.. » et donc fait le jeu ou pas…

            neanmoins son discours , son analyse de ce que doit faire un milieu est tres bonne..

            • maxwell17

              hormis son histoire d’ouvrier .. ( comme si il était interdit qu’un joueur talentueux court sur un terrain .. enfin bref on va pas revenir la dessus .. )

            • footcrix

              C’était pourtant une belle métaphore lool

      • Pastore15

        C’est ce que je me suis dit, il reste lucide en disant qu’il n’est pas un leader technique de l’équipe, et c’est d’ailleurs ce qui lui manque, la technique (surtout de contrôle et de passe je parle), pour devenir le grand joueur que l’on annonce ..

      • le commodore

        Oui , il a un très bon état d’esprit et c’est un gars sain sur le plan moral ; ça change des nasri , ben arfa , ribery et autres joueurs tellement execrables dand ce domaine . C’est un bon coéquipier .

      • Je fais référence a toi Max car, tu disais bien qu’il lui manquais de la technique, je cite « Sans les ouvriers, le football n’existe pas. Je ne dois pas perdre de vue que mon rôle reste de servir proprement les leaders techniques de l’équipe, ce que je ne suis pas » Je ne critique pas ton avis mais Matuidi montre bien son rôle cet a dire servir les leaders tout simplement ;)

        • maxwell17

          chacun sa vision du football , moi j’estime que les joueurs se trouvant au milieu dans l’axe sont dans la zone ou le ballon transite le plus , dans ses conditions j’estime qu’un minimum de qualités de passe & de contrôle et nécessaire pour être une réel plus valu dans la construction du jeux .

          ce n’es que mon avis mais je respect tout les autres aucun soucis =)

          • C’est vrai que techniquement il faut pas être mauvais mais il y a beaucoup d’autres critères qui entrent en compte et puis l’axe ne se fait pas tout seul, mais a 2 ou 3 ! Et si tu as un offensif et un mec comme Matuidi qui couvre et va faire le taff pour toi, il y a une belle complémentarité et une fois celle-ci bien rodé je pense que Matuidi sera un grand chez nous, (s’il reste), il n’a pas besoin d’être aussi précis que Pirlo ou aussi technique que Ronnie, il a bien progresser et progressera encore dans la justesse de ses passes mais je trouve qu’il n’en a pas énormément besoin pour l’instant

      • ecthelion2

        attention maxwell tu va finir par aimer le joueur qu il est lol

    • Zlatan_le_platane

      Petit blaise deviendra grand…

      • Cena7_5

        Il commence déjà ^^

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    21 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    22 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Matuidi : « La perte de balle ? Je hais ce moment ! »

    <Club , Interviews

    Dans L’Equipe Magazine, Blaise Matuidi a fait un petit bilan des progrès effectués dans le jeu depuis son arrivée au PSG. Une analyse qui prouve une fois de plus que le milieu de terrain parisien est un grand professionnel.

    « La perte de balle ? Je hais ce moment ! Je bous à l’intérieur quand ça arrive, même à l’entraînement. Je n’ai plus qu’une obsession, récupérer la balle. Ce n’est pas mon jeu de faire passer des messages par de gros impacts. J’essaie d’être le plus propre possible. Mon truc, c’est d’utiliser ma souplesse et mes grandes jambes afin de m’enrouler autour du porteur du ballon. Mes adversaires doivent comprendre qu’ils vont en baver de m’avoir sur le dos. Dès qu’ils entrent dans mon périmètre, je ne les laisse pas respirer. Il ne faut pas courir comme un fou-fou, être partout et nulle part à la fois. Selon le placement de l’adversaire, je décide du moment où je souffle, reste en zone ou jaillis. C’est ça, l’intelligence du jeu sans ballon. Nous jouons avec deux demis défensifs. J’évolue donc en piston avec le collègue. Quand l’un monte, l’autre compense. C’est un réglage incessant. (…) Dans le football moderne, aucun joueur n’a une tâche unique à remplir. Un demi défensif qui n’adresse que des passes latérales à cinq mètres n’a pas sa place. Une fois le ballon récupéré, mon boulot est aussi de bien servir mes coéquipiers. Je dois faire en sorte que le ballon tourne, avec une idée fixe : alimenter mes partenaires vers l’avant. Je suis un relayeur. Celui qui, au cœur du jeu, décide quelle passe adresser une fois le ballon repris au camp adverse. La clé est de savoir ce qui se passe autour de soi avant de recevoir le ballon. Il faut sans cesse tourner la tête à droite à gauche. (…) Auparavant, je me plaçais mal et l’adversaire pouvait me coincer en me pressant. J’étais trop dos au jeu quand je recevais une passe et je devais me retourner entièrement pour aller de l’avant. Ça manquait de légèreté. J’ai amélioré le positionnement de mon corps, je me tiens davantage de trois quarts, ce qui me donne une bonne vision du déplacement de chacun. Je gagne une ou deux secondes dans l’utilisation du ballon, c’est à dire un ou deux mètres. La différence dans le lancement d’une action, elle se fait là ! Sans les ouvriers, le football n’existe pas. Je ne dois pas perdre de vue que mon rôle reste de servir proprement les leaders techniques de l’équipe, ce que je ne suis pas », a conclu l’international français, qui ne cesse de progresser depuis son arrivée à Paris et qui est aujourd’hui un élément indispensable du collectif de Carlo Ancelotti.

    By
    @
    OTER ?>