Restez connectés avec nous

Club

Matuidi, l’agressivité bien placée

Timide et réservé dans la vie de tous les jours, Blaise Matuidi se transforme en véritable guerrier lorsqu’il rentre sur le terrain. Le milieu défensif parisien sait faire la part des choses entre son vrai caractère et son devoir de sportif de haut niveau et son agressivité lui a permis de percer dans le milieu du football, comme il l’a expliqué dans Direct PSG.

« Je suis assez introverti mais je le vis très bien. Pour me sentir à l’aise avec quelqu’un, j’ai besoin de connaître la personne. Au départ, je suis toujours sur la réserve, discret et observateur. (…) Je ne suis pas quelqu’un d’agressif, excepté sur un terrain de foot…J’ai même une aversion pour toutes les formes de violence. La seule chose qui pourrait me rendre violent, c’est le fait que l’on fasse du mal à l’un de mes proches. Si l’on touchait à ma ?lle, par exemple, je péterais sans doute les plombs, a avoué l’ancien Stéphanois, qui n’a jamais été gêné par sa petite taille (1,75m) pour percer dans le milieu du foot en raison de sa forte activité sur le terrain. Mon corps ne m’a jamais empêché d’aller au bout de mes rêves. Lorsque j’avais 13 ans, je n’étais pas très grand et beaucoup de clubs recherchaient des jeunes joueurs ayant quelques centimètres et kilos en plus. A cette époque, j’étais attaquant. Donc, ça n’a pas freiné ma progression. Devenu milieu de terrain, j’ai toujours compensé mon léger dé?cit physique par de l’agressivité. Au ?nal, je ne m’en suis pas trop mal sorti.»

La « sangsue », comme certains le surnomment, pourrait d’ailleurs apporter de l’agressivité au collectif parisien dimanche face à Ajaccio, en raison de la suspension de Momo Sissoko.

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club