Club

Matuidi le rappelle, « il n’est pas une machine »

Blaise MATUIDI
Publie le 19/03/2013 a 17:16



  • Cette saison, Blaise Matuidi enchaîne les matches sans montrer le moindre signe de fatigue, que ce soit avec le PSG et l’équipe de France. Didier Deschamps s’inquiète un peu de voir le milieu de terrain parisien flancher physiquement et cela est tout à fait logique selon le principal intéressé.

    « C’est normal, il est le sélectionneur et il a envie d’avoir ses joueurs au top. Il a la crainte d’avoir ses joueurs moins bien physiquement à cause de l’enchaînement des matches. A moi de gérer tout ça, d’alerter quand je suis un peu moins bien. Mais jusqu’à présent, je n’ai pas eu ce problème-là, tout se passe bien contrairement aux années précédentes, où je n’ai pas été épargné des petits pépins. Cette année, j’ai l’impression qu’à chaque fois que j’enchaîne les matches, je me sens bien. Après, y’a des moments où on se sent fatigués, on n’est pas des machines. Je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup dans la vie, je suis jeune, j’ai une famille, je m’occupe de mes enfants. Cela me permet de me reposer. Puis il y a le staff du PSG qui m’accorde du temps dans la récupération. Il faut aussi bien s’alimenter, on est informés par rapport à ça. Donc on est bien et on peut enchaîner », a expliqué Matuidi pour France Info, avant d’évoquer les deux matches de éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 qui attend les Bleus face à la Géorgie et l’Espagne.

    « Ces deux confrontations sont très importantes pour nous, je pense que les gens ont tendance à oublier le match de la Géorgie, a noté l’ancien Stéphanois. Il ne faut surtout pas l’oublier, ne pas le négliger, parce que c’est trois points en jeu, tout comme le match de l’Espagne. Pas plus, pas moins. On a envie de prendre le maximum de points dans ces deux confrontations. Ce ne sera pas les mêmes équipes mais l’enjeu est le même. Ces deux matches seront un tournant pour la suite de la compétition. On a envie d’aller au Brésil. L’Espagne, c’est toujours difficile, à l’image du FC Barcelone, une équipe qui aime bien garder le ballon, qui a une grande qualité technique. C’est la meilleure nation au monde actuellement, on le sait. Mais on peut les mettre en difficulté, on l’a vu au match aller. On sait qu’on a des qualités à faire valoir. La difficulté va être de bien défendre, l’Espagne est une nation qui a souvent le ballon, contre n’importe qui. Lorsqu’on aura le ballon, il faudra bien s’en servir et aller viter vers l’avant. Ils se découvrent beaucoup et on a ce qu’il faut en contre, avec des joueurs qui vont très vite vers l’avant. »





    Publie le 19/03/2013 a 17:16

    Matuidi le rappelle, « il n’est pas une machine »

    Cette saison, Blaise Matuidi enchaîne les matches sans montrer le moindre signe de fatigue, que ce soit avec le PSG et l’équipe de France. Didier Deschamps s’inquiète un peu de voir le milieu de terrain parisien flancher physiquement et cela est tout à fait logique selon le principal intéressé.

    « C’est normal, il est le sélectionneur et il a envie d’avoir ses joueurs au top. Il a la crainte d’avoir ses joueurs moins bien physiquement à cause de l’enchaînement des matches. A moi de gérer tout ça, d’alerter quand je suis un peu moins bien. Mais jusqu’à présent, je n’ai pas eu ce problème-là, tout se passe bien contrairement aux années précédentes, où je n’ai pas été épargné des petits pépins. Cette année, j’ai l’impression qu’à chaque fois que j’enchaîne les matches, je me sens bien. Après, y’a des moments où on se sent fatigués, on n’est pas des machines. Je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup dans la vie, je suis jeune, j’ai une famille, je m’occupe de mes enfants. Cela me permet de me reposer. Puis il y a le staff du PSG qui m’accorde du temps dans la récupération. Il faut aussi bien s’alimenter, on est informés par rapport à ça. Donc on est bien et on peut enchaîner », a expliqué Matuidi pour France Info, avant d’évoquer les deux matches de éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 qui attend les Bleus face à la Géorgie et l’Espagne.

    « Ces deux confrontations sont très importantes pour nous, je pense que les gens ont tendance à oublier le match de la Géorgie, a noté l’ancien Stéphanois. Il ne faut surtout pas l’oublier, ne pas le négliger, parce que c’est trois points en jeu, tout comme le match de l’Espagne. Pas plus, pas moins. On a envie de prendre le maximum de points dans ces deux confrontations. Ce ne sera pas les mêmes équipes mais l’enjeu est le même. Ces deux matches seront un tournant pour la suite de la compétition. On a envie d’aller au Brésil. L’Espagne, c’est toujours difficile, à l’image du FC Barcelone, une équipe qui aime bien garder le ballon, qui a une grande qualité technique. C’est la meilleure nation au monde actuellement, on le sait. Mais on peut les mettre en difficulté, on l’a vu au match aller. On sait qu’on a des qualités à faire valoir. La difficulté va être de bien défendre, l’Espagne est une nation qui a souvent le ballon, contre n’importe qui. Lorsqu’on aura le ballon, il faudra bien s’en servir et aller viter vers l’avant. Ils se découvrent beaucoup et on a ce qu’il faut en contre, avec des joueurs qui vont très vite vers l’avant. »








  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Shadcfc

      Matuidi. L’homme exemplaire du psg.

    • xxFaustxx

      si deschamps s’inquiète il n’avait qu’à pas le convoquer et je pense que pas mal de parisiens auraient été content
      ça me ferait mal qu’il revienne blessé après l’edf

    • maxwell17

      deschamps serait inspiré de le faire souffler contre la georgie , histoire d’éviter les cartons et de le préservé pour le match contre l’espagne ou sont volume de jeux aura une grosse importance .

    • Kayzer_Ibra

      Je vais vous faire une confidence je vous aime quand je voit ce forum comparer au forum de canalsupporter on est a 2 niveau de plus qu’eux ^^ finis les confidence voila un joueur serieux qui « mouille le maillot » continue a exploser matuidi il te reste encore une marge de progression importante !

    • Slash1276

      « Je ne suis pas une machine », c’est exactement ce que le Terminator disait avant qu’il s’aperçoive du contraire! lol :))

    • LauPSG

      on peut lui reprocher d’être limité techniquement, mais physiquement, c’est juste un monstre!! avec un super état d’esprit, ça devient rare de nos jours!

      • maher93

        tu as raison.moi il me laisse bouche bee .si il pouvait amélioré sa technique,il deviendrait un monstre.

        • LauPSG

          si en plus il se mettait à être technique, alors là oui, je serai d’accord avec ceux qui disent qu’il est le meilleur au monde à son poste ^^ (mais ça n’arrivera pas, malgré le fait qu’il fasse d’énormes progrès!!)

      • il est arrivé avec 2 pieds gauches sans pouvoir faire une transmission de balle correcte mais aujourd’hui il explosé dans tous les domaines.

        il sollicite des une deux avec ibra et marque parfois qui l’eut cru il y encore 1 an.incroyable!

        • Slash1276

          C’est surtout qu’au club, quand il est venu, il devait juste avoir un rôle de doublure…au pire celui du remplaçant qui dépanne en cas de coup dur…mais il a prit une dimension hors norme!

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets - Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    PSG/Ludogorets – Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    LDC

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain reçoit Ludogorets dans le cadre de la 6e journée de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa publié un new post."Mercato - Un intérêt de l'AS Rome pour Jesé ?"
    22 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Le PSG réduit son stage à Tunis à un simple match amical, selon France Football"
    52 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Matuidi le rappelle, « il n’est pas une machine »

    Blaise MATUIDI <Club , EDF , Interviews , Sélection

    Cette saison, Blaise Matuidi enchaîne les matches sans montrer le moindre signe de fatigue, que ce soit avec le PSG et l’équipe de France. Didier Deschamps s’inquiète un peu de voir le milieu de terrain parisien flancher physiquement et cela est tout à fait logique selon le principal intéressé.

    « C’est normal, il est le sélectionneur et il a envie d’avoir ses joueurs au top. Il a la crainte d’avoir ses joueurs moins bien physiquement à cause de l’enchaînement des matches. A moi de gérer tout ça, d’alerter quand je suis un peu moins bien. Mais jusqu’à présent, je n’ai pas eu ce problème-là, tout se passe bien contrairement aux années précédentes, où je n’ai pas été épargné des petits pépins. Cette année, j’ai l’impression qu’à chaque fois que j’enchaîne les matches, je me sens bien. Après, y’a des moments où on se sent fatigués, on n’est pas des machines. Je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup dans la vie, je suis jeune, j’ai une famille, je m’occupe de mes enfants. Cela me permet de me reposer. Puis il y a le staff du PSG qui m’accorde du temps dans la récupération. Il faut aussi bien s’alimenter, on est informés par rapport à ça. Donc on est bien et on peut enchaîner », a expliqué Matuidi pour France Info, avant d’évoquer les deux matches de éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 qui attend les Bleus face à la Géorgie et l’Espagne.

    « Ces deux confrontations sont très importantes pour nous, je pense que les gens ont tendance à oublier le match de la Géorgie, a noté l’ancien Stéphanois. Il ne faut surtout pas l’oublier, ne pas le négliger, parce que c’est trois points en jeu, tout comme le match de l’Espagne. Pas plus, pas moins. On a envie de prendre le maximum de points dans ces deux confrontations. Ce ne sera pas les mêmes équipes mais l’enjeu est le même. Ces deux matches seront un tournant pour la suite de la compétition. On a envie d’aller au Brésil. L’Espagne, c’est toujours difficile, à l’image du FC Barcelone, une équipe qui aime bien garder le ballon, qui a une grande qualité technique. C’est la meilleure nation au monde actuellement, on le sait. Mais on peut les mettre en difficulté, on l’a vu au match aller. On sait qu’on a des qualités à faire valoir. La difficulté va être de bien défendre, l’Espagne est une nation qui a souvent le ballon, contre n’importe qui. Lorsqu’on aura le ballon, il faudra bien s’en servir et aller viter vers l’avant. Ils se découvrent beaucoup et on a ce qu’il faut en contre, avec des joueurs qui vont très vite vers l’avant. »





    By
    @
    OTER ?>