Restez connectés avec nous

Club

Matuidi : « Tout ce qu’a Ibra, il le mérite »

Depuis quelques semaines, Blaise Matuidi et Zlatan Ibrahimovic se lancent souvent des fleurs. Les deux meilleurs joueurs du PSG depuis le début de la saison s’apprécient et le milieu de terrain parisien l’a confirmé dans les colonnes de France Football.

« Jouer avec lui n’est que du bonheur. Beaucoup de joueurs aimeraient être à notre place. C’est un monstre. On le connaissait, bien sûr, mais c’est encore plus extraordinaire de le côtoyer au quotidien. Il nous bluffe parce qu’il arrive toujours à sortir un geste nouveau qu’on attend pas. Les Guignols nous font rire avec sa marionnette, mais ils en font un peu trop sur certains aspects. Contrairement à la réputation qui lui est fait, Zlatan est quelqu’un de très ouvert d’esprit, qui rigole et qui chambre énormément. Je le respecte aussi beaucoup pour son efficacité. C’est très dur de marquer un but. C’est même la chose la plus difficile à faire. Le reste, à coté, c’est de la partition. C’est pour ça que les attaquants sont les joueurs les mieux payés. Ibra, il a marqué partout où il est passé, et il marque encore aujourd’hui à son âge et ce, malgré l’attente folle qu’a suscité son arrivée à Paris. Personne ne peut désormais critiquer le prix de son transfert ou le salaire qu’il perçoit. Impossible. Tout ce qu’il a, il le mérite », a estimé l’international français.

De son côté, Ibrahimovic avait déclaré le mois dernier que Matuidi n’était pas reconnu à sa juste valeur par les médias. Mais le principal intéressé ne cherche pas non plus à devenir une star et préfère travailler efficacement dans l’ombre. « J’ai l’impression que certaines personnes m’ont découvert à travers mon match en bleu contre l’Espagne, en octobre dernier. Je n’ai pourtant pas débuté ma carrière ce soir-là. Ce que j’ai réalisé contre l’Espagne, je l’avais déja fait auparavant, contre des équipes moins huppées. Je suis content de ce qui se dit sur moi, bien sûr, mais je reste dans ma bulle. L’essentiel pour moi, c’est le terrain. Ce qui se passe autour, ça reste autour. Je sais trop bien qu’on peut être le plus beau un jour et le plus nul le lendemain. C’est la loi du foot. C’est pour ça qu’il ne faut pas s’enflammer. Moi, je n’ai que vingt-cinq ans. Je suis conscient d’avoir encore une grande marge de progression et plein de paliers à franchir. J’ai déjà réalisé la première partie de mon rêve qui était de jouer au Parc des Princes. Il me reste plus qu’à accomplir la seconde partie : gagner des titres avec le PSG », a conclu Matuidi, qui avait jubilé comme un gosse au moment de marquer son premier but sous les couleurs du PSG la saison dernière. Un visage que l’on pourrait bien retrouver cette saison si jamais le club parisien venait à remporter un trophée. C’est en tout cas ce qu’on espère pour l’équipe et pour un joueur qui démontre au fil des jours qu’il est un élément absolument exemplaire.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club