Restez connectés avec nous

Club

Matuidi : « Un tournant dans la saison »

Après plusieurs jours d’entraînement, le PSG va démarrer une semaine où trois matches importants seront disputés. Blaise Matuidi s’est exprimé sur ces échéances à venir après une séance d’entraînement qui s’est idéalement passée pour tous les joueurs et le staff.

En effet, les Parisiens ont pu profiter du retour du dôme, retiré en milieu de semaine en raison du vent qui soufflait au Camp des Loges. Des conditions impeccables pour aborder le match de championnat face à Nice, le huitième de finale de Coupe de France face à Dijon et le choc de la 24e journée de Ligue 1 face à Montpellier. « Nous avons eu la chance de retrouver notre bulle où il fait bon. C’est une température positive, le terrain est bon donc cela donne la possibilité de bien travailler pour préparer le match contre Nice, qui est vraiment très important. En une semaine nous avons trois rencontres qui peuvent nous mettre dans une bonne position pour la fin de saison.  Si on aborde bien ces trois matches, oui ça peut être un tournant dans la saison. Ce sont trois bons tests. C’est toujours difficile d’aller jouer au Stade du Ray, même si Nice est moins bien en ce moment. Ensuite, le match à Dijon en Coupe de France est très important pour nous car nous avons tous envie d’aller au Stade de France. Pour finir la semaine, le choc contre Montpellier. Il faut justement prendre les matches les uns après les autres pour ne pas brûler les étapes », a toutefois rappelé le milieu de terrain parisien, qui se méfie de cette équipe niçoise et surtout de Mounier et Mouloungui, les deux Aiglons les plus dangereux. C’est une équipe qui se bat pour son maintien et ce n’est jamais évident d’affronter ce type d’adversaire. C’est toujours difficile pour l’équipe adverse. A nous de bien aborder cette rencontre. Ils ont de bons joueurs, comme Anthony Mounier qui est en grande forme en ce moment. Ils auront peut-être enregistré le retour d’Eric Mouloungui qui nous avait posé des problèmes au match aller. Il faudra donc faire attention. »

En tout cas, d’un point de vue personnel, Matuidi se sent très bien après avoir connu quelques pépins physiques depuis la fin de l’année 2011. Mais cela reste un simple mauvais souvenir selon lui. « J’espère. Je me sens bien aux entraînements en tout cas. J’ai pu disputer deux matches correctement. Un comme titulaire et je suis entré en jeu pour le second. Je me sens bien, mais il faut continuer comme ça jusqu’à la fin de la saison », a confié l’ancien Stéphanois, très heureux de travailler sous les ordres d’un coach aussi prestigieux que Carlo Ancelotti. Ca se passe bien. Nous avons rapidement assimilé ce que le staff attendait de nous. C’est vrai que c’est bien, c’est une autre forme de travail. C’est un plus pour tout le groupe. Il n’y a pas grand-chose à dire sur le coach. Il a dirigé des grands clubs, il a tout gagné dans sa carrière. Nous avons tous un grand respect pour lui. Nous espérons lui rendre en fin de saison tout ce qu’il nous apporte aujourd’hui. »

Et en plus de tous ces points positifs, Matuidi se réjouit de travailler dans une excellente ambiance, même s’il est parfois difficile de se comprendre avec les joueurs étrangers. « Il y a plusieurs langues à apprendre là ! Ce n’est pas facile (sourire). L’italien, l’espagnol, l’anglais, le portugais. Blague à part, tout le monde s’intègre bien, les étrangers prennent des cours de français. Il y a une bonne entente et une bonne ambiance. La plus belle des récompenses pour ce groupe est d’avoir des résultats », a conclu l’international français, juste après avoir gagné une séance de penalty face aux gardiens de l’équipe en compagnie de Gameiro, Nenê ou encore Thiago Motta. Sirigu, Douchez, Areola et Le Crom ont donc dû effectuer quelques pompes, gage cruel en cas de défaite.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club