Restez connectés avec nous
Maurice-Belay : « Paris, ce sont les plus forts, point barre »

Adversaires

Maurice-Belay : « Paris, ce sont les plus forts, point barre »

Vendredi soir, le Paris Saint-Germain affrontera les Girondins de Bordeaux au Parc des Princes lors de la 23ème journée de Ligue 1. Une rencontre qui s’annonce difficile selon Nicolas Maurice-Belay, conscient des grandes qualités de la formation parisienne.

« Ce sont les plus forts, point barre. Techniquement, sur chaque possession, ils ne balancent jamais le ballon, ils sont toujours à la recherche du jeu. Si tactiquement tu n’es pas en place, ils te le font payer parce qu’ils voient chaque faille de l’adversaire. Et si tu presses, ils n’ont pas peur comme s’ils te disaient : ‘Viens et tu vas voir ce qui va t’arriver’. Quand Rabiot perd le ballon qui entraîne le but lors du dernier match, on aurait pu penser qu’à son âge, il se serait un peu caché. Au contraire, il n’a pas hésité à le redemander. Ils assument de monopoliser le ballon et d’être supérieur, à l’image des grands clubs. C’est usant de jouer contre eux. Quand on récupère le ballon, c’est souvent en position défensive et ils pressent tout de suite comme Barcelone. Si on n’arrive pas à sortir le ballon en deux ou trois passes, on sera mort ! Les sorties de balle seront importantes. On adore contre-attaquer. C’est clair qu’on veut changer la donne vendredi. Quand tu fais trois fois le même résultat contre la même équipe, tu veux forcément inverser la tendance. On a bien joué contre Saint-Etienne, on veut rééditer ce genre de performance », a déclaré l’ailier bordelais en conférence de presse.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires