Restez connectés avec nous

Club

Maxwell: «Paris change à vitesse grand V»

Arrivé cet hiver à Paris en compagnie de ses deux compatriotes Alex et Thiago Motta, Maxwell s’adapte petit à petit à la vie parisienne et à son équipe, ce qui s’est ressenti dans ces dernières prestations. Pour L’Equipe, le latéral gauche brésilien est revenu sur son arrivée au PSG, les différences entre le club de la capitale et le Barça, et le duel avec Montpellier dans la course au titre.

Toujours à l’hôtel mais rejoint il y a peu par sa femme et ses trois enfants, Maxwell a l’air comblé dans une ville qu’il admire. Mais il a surtout été séduit par le projet présenté par les dirigeants parisiens et plus particulièrement Leonardo, qu’il connait depuis maintenant quelques années. « Ce n’est pas une question d’argent. Pour moi, le plus facile aurait été de rester à Barcelone, où j’étais heureux. C’est le plus grand club du monde, celui qui pratique le plus beau jeu. Mais je connaissais Leonardo à Milan, quand il travaillait à l’AC Milan et moi à l’Inter. J’avais une très bonne image de lui. Il m’a fait sentir à quel point le PSG pouvait devenir l’un des clubs le plus forts des prochaines années. Signer ici, c’est un choix fantastique. Paris change à vitesse grand V et capte beaucoup plus l’attention des joueurs étrangers. En plus, la ville est extraordinaire. Un club ambitieux dans une capitale si attirante, c’est le meilleur cocktail du monde.»

Mais pour l’heure, le PSG n’est pas encore au niveau d’une équipe comme le Barça, son ancien club, même si les techniques utilisées pour s’entraîner ne sont pas forcément différentes d’un club à l’autre. « Il y a aujourd’hui beaucoup de similitudes dans la préparation des grands clubs. L’idée est souvent de s’appuyer sur la possession du ballon. D’un club à l’autre, la préparation physique peut différer un peu. Mais ce qui les distingue le plus, c’est qu’il y a une équipe au plan de jeu enraciné, Barcelone, et une autre, Paris, qui travaille pour s’en donner un », a observé Maxwell, qui sait que le PSG est en pleine reconstruction et que le Barça reste un club exceptionnel en ce qui concerne sa philosophie de jeu.

Enfin, l’ancien latéral de l’Inter Milan ou encore de l’Ajax Amsterdam annonce une lutte acharnée avec Montpellier dans la course au titre de champion de France et attend avec impatience le match de samedi face à l’OL. « Ils (Montpellier, ndlr) ont une réelle chance de devenir champions et ils se battront jusqu’au bout pour y parvenir. Comme nous. Un seul point nous sépare. Chaque match sera désormais une finale. Ce sera très excitant, à commencer par le match face à Lyon, samedi », a confié le défenseur auriverde, qui sera bien évidemment titularisé au Stade Gerland et qui devra donc stopper des joueurs comme Jimmy Briand ou Alexandre Lacazette, plutôt en forme actuellement.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club