Restez connectés avec nous
PSG/Nîmes - Mbappé : "Tuchel ? On le fait pour lui, pour les supporters... Je veux me faire plaisir"

Club

Mbappé évoque la forme de l’équipe, Neymar, Cavani et les coups francs de Di Maria

Mercredi soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain recevait Montpellier en match en retard de la 17e journée de Ligue 1. Un match mouvementé que les Parisiens ont réussi à remporter 5-1. Auteur du dernier but de son équipe, l’attaquant de 20 ans Kylian Mbappé s’est arrêté en zone mixte après la rencontre.

« L’équipe joue bien, je joue bien, on arrive à enchaîner les matchs sur un rythme élevé, on continue notre chemin et on espère que ça va durer. Physiquement, il y a du jus. Bon, on ne va pas nier qu’on commence un peu à être dans le calcul, mais ça va.

« Il les a tous mis dans mur. »

Neymar ? Il est dans son protocole de récupération. C’est un joueur important et on a besoin de lui. Comme de Cavani d’ailleurs. On arrive à se débrouiller sans eux pour l’instant mais on les attend… Le coup franc de Di Maria ? Vous savez, ce matin, on s’est entraînés. À la fin, Angel a pris deux ou trois ballons pour frapper des coups francs et il les a tous mis dans mur (il rigole). », propos de Mbappé relayés par L’Equipe.

Même s’il ne veut pas parler d’une équipe fatiguée, Mbappé ne cache pas qu’il y a un peu de gestion au PSG. C’est logique avec un calendrier terrible et plusieurs absences. Paris a bien assez d’avance en Ligue 1 pour chercher à se ménager un peu une fois que la victoire est en bonne voie. Il est simplement important de ne pas oublier ce point. Ce que les Parisiens ont très bien fait hier. Notamment avec un superbe coup franc de Di Maria. Difficile de penser qu’il a manqué plusieurs essais le même jour. Mais c’est peut-être cela qui lui a permis de régler son tir.

Quant aux absents, il est évident qu’ils manquent au PSG. Mais cela n’empêche pas qu’il y a encore une très belle équipe que le coach Thomas Tuchel peut aligner. Même si hier elle n’était pas assez belle au goût du président Jean-Michel Aulas. Paris a bien prouvé dernièrement, notamment en Ligue des Champions (8e de finale aller remporté 0-2 contre Manchester United), qu’il y a un vrai groupe, un collectif fort armé par de grands joueurs. Même si tous les Parisiens sont impatients de voir l’effectif récupérer toutes ses forts, notamment Neymar (attaquant de 27 ans) et Edinson Cavani (buteur de 32 ans).

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club